Appel à communications - Biennale internationale de l’éducation, de la formation et des pratiques professionnelles 2015 - Cnam


Coopérer ? - Biennale internationale de l’éducation, de la formation et des pratiques professionnelles - 2015

Le Cnam organise la Biennale internationale de l’éducation, de la formation et des pratiques professionnelles 2015 intitulée Coopérer ? du mardi 30 juin au vendredi 3 juillet 2015 - Paris 3.
En partenariat avec l’UNESCO et UniTwin.

Appel à communications

** Modalités de présentation des contributions

PDF - 543.4 ko
Telecharger l’appel à communication

Dans la dynamique des précédentes éditions, la Biennale internationale de l’éducation, de la formation et des pratiques professionnelles lance du 17 février au 30 juin 2014, un appel à communications sur la thématique : Coopérer ?

Cet appel sollicite deux sortes de contributions :
- des communications de recherche : elles analysent à partir d’un ensemble conceptuel cohérent des faits ou des phénomènes relevant de la coopération au sens large. Elles seront retenues à partir de la qualité de la construction de la recherche et de l’originalité des savoirs produits
- des communications professionnelles : elles sont relatives à la présentation d’expériences, de pratiques, de nouveaux dispositifs ou de nouvelles politiques en lien avec la coopération – coopérer ? – et ayant donné lieu à explicitation et formalisation rigoureuse sous forme de récits, de témoignages, d’échanges et de bilans d’expérience professionnelle. Elles seront également appréciées en fonction de ces critères

Avant la rédaction complète de votre communication, vous avez à envoyer, en français et en anglais, un résumé de 120 mots accompagnés en dessous de 5 mots clés.

Ces mots clés doivent permettre de situer votre contribution par rapport aux autres, c’est-à-dire qu’ils doivent couvrir le contenu de votre texte. En effet, le recueil de ces mots clés a un double objectif : d’une part, de faciliter la constitution des ateliers d’échanges et de discussion lors de la Biennale, et, d’autre part, de construire un dictionnaire des objets, méthodes ou champs concernés pour un récapitulatif final.

Ce résumé est soumis, dans un premier temps, à évaluation par le comité d’expertise interdisciplinaire pour validation. Si vous êtes retenu, vous aurez à rédiger, en un temps imparti, la totalité de votre communication, espaces compris, notes et bibliographie incluses de 20 à 35 000 signes. Cette communication intégrale sera alors soumise à l’évaluation par une double lecture du comité d’expertise. Ce dernier vous donnera, dans les plus brefs délais, la réponse d’acceptation, de refus ou de demande de modifications. A l’issue de la Biennale, vos communications seront publiées sur le site de cette Biennale.

Si les communications peuvent être rédigées dans la langue maternelle du rédacteur – français, anglais, espagnol, etc. – leur présentation orale en ateliers lors de la Biennale doit se faire en français.

Enfin, pour des raisons de saisie informatique, il est expressément demandé de mettre tous vos textes au format Word, police Time New Roman, taille 12, interligne simple.

** Calendrier

Seuls les dossiers complets, à chaque étape du calendrier ci-dessous, sont examinés.


Période Réalisation du communicant Type de document fourni par le communicant Modalités Retour de la Biennale
Du 17/02 au 30/06/14 Dépôt d’intention de communication (résumé & mots clés) sur le site de la Biennale pour soumission par comité d’expertise Résumé de 120 mots accompagné de 5 mots clés, en français puis en anglais Format Word, police Times new roman, taille 12, interligne simple Attribution d’un identifiant
Du 1/07 au 31/08/14 Réception de l’évaluation du résumé Retour de l’évaluation du résumé par le comité d’expertise
Du 2/09 au 31/12/14 Dépôt de la communication intégrale pour évaluation par le comité d’expertise Texte intégral de la communication 20 000 à 35 000 signes, espaces compris dans la langue choisie, les deux résumés et mots clés placés avant le corps du texte lui-même Format Word, police Times new roman, taille 12, interligne simple, 20 à 35 000 signes, espaces compris Enregistrement de la communication intégrale
Du 1/03 au 30/04/15 Prise en compte de l’évaluation réalisée par le comité d’expertise Formulaire d’information sur l’auteur dûment complété Formulaire en ligne sur le site internet : labiennale.cnam.fr Retour évaluation des communications : refus, confirmation définitive, ou demande de modifications
En juin 2015 Mise en ligne des communications retenues et réparties par ateliers. Prise de contact avec les animateurs de l’atelier Préparation orale de la communication selon les consignes d’animation de l’atelier transmises par le(s) animateur(s) Indiquer les besoins en matériel - vidéo projecteur, paperboard, etc. Constitution des ateliers de communications par thèmes. Avis d’affectation et d’animation des ateliers

Présentation de l’édition 2015

** Coopérer ? : thématique centrale de la Biennale 2015

PDF - 519 ko
Présentation Biennale 2015 - Cnam

Longtemps la société a pensé progresser en spécialisant ses activités, qu’elles soient économiques, professionnelles, scientifiques, sociales, culturelles. Tout se passe aujourd’hui comme si elle estimait au contraire que son développement passe par le décloisonnement, le partage, la mutualisation, la recomposition des spécialités auparavant distinguées.

Coopérer se trouve au centre d’une nouvelle "culture d’action" économique et sociale associée à d’autres cultures valorisant l’autonomie, l’ouverture, l’efficience, l’expérience et l’accompagnement. L’injonction et/ou le désir de coopérer se manifestent actuellement dans de multiples champs professionnels dont l’entreprise, la santé, l’éducation, la culture, le social.

La notion de coopération elle-même couvre un champ sémantique très large : collaboration, aide, participation, contribution, association… Elle pose des questions scientifiques à la fois passionnantes et complexes. Comment penser les interactivités, les transactions, les couplages, les "chorégraphies" d’activités, les "co-activités", l’action collective, au travail, en formation, dans la vie quotidienne ? De quels concepts disposons-nous pour les saisir ?

Elle est enfin au centre du débat politique mondial : recomposition des territoires, des grandes régions géopolitiques, modification des règles économiques et sociales, renouveau de l’économie sociale et solidaire, nouvelles organisations du travail et de la production.

** Un large éventail d’événements

La Biennale est à la fois une manifestation professionnelle, scientifique, sociale et culturelle autour d’une question vive : la coopération. Elle se décline en de multiples évènements organisés tout aussi bien à l’initiative de son comité d’organisation, de ses partenaires que de ses participants.

Elle comporte notamment :
- des communications de recherche et des communications professionnelles organisées en ateliers thématiques
- des rencontres structurées par le comité d’organisation
- des colloques proposés par les partenaires professionnelles de la Biennale
- des symposia organisés par des réseaux de laboratoires
- des animations culturelles

** Une manifestation interdisciplinaire et transprofessionnelle

Les thèmes des biennales sont choisis de façon à permettre l’échange entre disciplines et champs professionnels. Ils concernent tous les acteurs qui s’inscrivent dans des perspectives de professionnalisation, d’analyse des activités, de développement de compétences et de construction des sujets individuels et collectifs en situation d’action.

** Le patronage de l’UNESCO

À partir de 2013, la Biennale internationale de la formation, de l’éducation et des pratiques professionnelles bénéficie du patronage de l’UNESCO et inscrit ses activités dans le cadre de la Chaire UNESCO "Formation et pratiques professionnelles", dont la création a été décidée par la direction générale de l’UNESCO le 17 juillet 2013.

Ce patronage est symbolisé par les logos UNESCO et UniTwin qui s’ajoutent à celui de la Biennale : la spirale de Vézelay symbole du développement humain.

Dates & lieu

Dates
Du mardi 30 juin au vendredi 3 juillet 2015

Lieu
Cnam
292 rue Saint-Martin
75003 Paris

Toutes les informations sont sur le site internet : labiennale.cnam.fr

La Biennale 2012

Du 3 au 6 juillet 2012 au Cnam Paris, sous la présidence d’honneur de Bertrand Schwartz

Première manifestation francophone en matière de recherche et d’innovation en éducation et en formation.

L’esprit de la Biennale : ouverture, rencontre, partage, expérience, savoir, activité et qualité.

** Les participants de la Biennale 2012

Plus de 1 000 personnes sur les quatre journées dont 750 inscriptions (individuelles et institutionnelles) et 250 communicants, auxquelles s’ajoutent 200 invités dont des personnalités importantes telles que des :

- ministres : George Pau Langevin, Ministre Déléguée à la Réussite éducative et Marilyse Lebranchu, Ministre de la réforme de l’État, de la décentralisation et de la fonction publique
- scientifiques de premier rang : Christian Amatore, de l’Académie des Sciences, Alain Berthoz du Collège de France, Antoine Prost de l’Université Paris 1…
- professionnels du monde industriel, économique, social et culturel : Patrick Pelata, numéro 2 du groupe Renault, Emmanuelle Laborit, comédienne, Bertrand Schwartz…
- personnalités de l’international : Anne Houtman, Chef de la représentation de l’Union européenne en France ; Paulin J. Hountondji, ancien ministre de l’Éducation du Bénin…

** Les soutiens de la Biennale 2012

L’UNESCO, la Commission européenne, l’Agence universitaire de la Francophonie, les ministères de l’éducation, de la jeunesse et sport, de la culture, de la communication, du travail, de la formation professionnelle, de l’agriculture et des transports… et aussi la région Île-de-France, la région Rhône-Alpes, le conseil général des Hauts-de-Seine, la mairie de Paris…

** Une centaine de manifestations et de rencontres autour du thème de la transmission

Sous la présidence d’honneur de Bertrand Schwartz

- 6 conférences plénières : Anne Houtman, Paulin J. Hountondi, Alain Berthoz et Emmanuelle Laborit pour l’ouverture et George Paul-Langevin, Antoine Prost et Philippe Meirieu pour la clôture Biennale 2012.
- 39 ateliers de communication : plus de 250 communications de recherche - 78 % - et professionnelles - 22 % - ont été sélectionnées par le comité d’expertise de la Biennale et regroupées autour de 39 thématiques sur la Transmission, réparties sur 3 matinées, dont 37 % de communications en provenance de l’étranger…
- 17 colloques des partenaires et 15 symposia de recherche répartis sur 3 matinées : fondés sur une logique d’offre d’acteurs externes au comité d’organisation de la Biennale, mais appartenant à son réseau et assumant la responsabilité des manifestations accueillies dans le cadre d’un cahier des charges…
- 25 sous-thèmes pour les 3 après-midis de recherche directement pris en charge par le Comité d’orientation de la Biennale qui a problématisé une offre cohérente avec le champ professionnel, social et scientifique de la transmission : 1 - des pratiques, des gestes et des activités ; 2 - des savoirs et 3 - des valeurs et des cultures...
- Les 3 soirées de la Biennale : conçues autour d’activités culturelles animées par des Artistes pour la Biennale ou des moments d’amitié et de détente : spectacles de danse, du cirque, des épopées, contes, poésies, et une soirée d’amitié en hommage à Marcel Lesne…
- L’espace transmissions : librairie, éditeurs, expositions, affiches, Berthe ou sculpture de mémoire, … durant les quatre journées
- Et tout au long de la Biennale : des échos de la manifestation dans le quotidien "Biennale Nouvelles"

25 partenaires pour la Biennale 2012 ont participé à différents niveaux : organisation d’événements, communication, financement…


L’actualité du secteur


Géolocalisation

IRTS Ile-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne
1 rue du 11 Novembre
92123 Montrouge
Tel : 01 40 92 01 02
contact.montrouge@irts-montrouge-neuillysurmarne.eu

IRTS Ile-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne
150 avenue Paul Vaillant Couturier
93330 Neuilly-sur-Marne
Tel : 01 49 44 67 10
contact.neuilly@irts-montrouge-neuillysurmarne.eu

Qui sommes nous

Association fondée en 1900 et déclarée le 26 juillet 1901, elle devient une Fondation reconnue d’utilité publique en 1978. En 1987, la Fondation ITSRS (Institut de travail social et de recherches sociales) est agréée en tant qu’Institut Régional du Travail Soial (IRTS). À partir de novembre 2001, l’ITSRS à Montrouge et l’ISIS à Neuilly-sur-Marne ont été réunis afin de former un seul IRTS sur deux sites regroupant au total près de 1700 étudiants.

Nos partenaires

Ile de France Unaforis

© 2009 fondation-itsrs.org, tous droits réservés