Appel à communication - Journée d’étude - Jeux et exclusions

IRTS - Appel à communication - Appel à communication pour la journée d’étude - Jeux et exclusions du Jeudi 21 novembre 2013 organisée par l’Université Paris 13 Nord & l’IRTS Ile-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne.

One day conference - Electronic games and exclusions - on the 21st November 2013

PDF - 37.7 ko
Appel à communication - en français
PDF - 31.5 ko
Call for paper - In English

Résumé - Summary

Il s’agit d’une journée d’étude multidisciplinaire sur le thème des Jeux et exclusions centrée principalement sur les jeux électroniques, s’adressant à des chercheurs en sciences humaines, à des professionnels du travail social confrontés à des personnes ou à des familles en situation d’exclusion concernées par les difficultés générées par le jeu.

This call for papers is for a multidisciplinary day conference on the subject of "Games and Exclusion" with a main focus on electronic and video games in social work approaches to socially excluded groups and populations. Papers can be submitted by researchers in all fields of the human and social sciences, professionals in social work as well as students in social work, masters and Phd programs.

Public

Cette journée est ouverte aux chercheurs et aux professionnels, ainsi qu’aux étudiants particulièrement intéressés par ce thème dans le cadre de leurs études en social ou des disciplines proches.

Researchers in all fields of the human and social sciences, professionals in social work as well as students in social work, masters and Phd programs.

Lieu - Address

IRTS Ile-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne
150 avenue Paul Vaillant-Couturier
93330 Neuilly-sur-Marne
+33 (0)1 49 44 67 10

The conference will take place at the Regional Institute for Social Work situated in the eastern inner suburbs of the Paris region.

Argumentaire - Aims of the conference

Cette journée est organisée conjointement par le laboratoire Centre de recherches interculturelles sur les domaines anglophones et francophones – CRIDAF Pléiade – Université Paris 13 & l’Institut régional de travail social Ile-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne – IRTS.
Les objectifs de la journée Jeux et Exclusions correspondent à une volonté commune de l’université et de l’IRTS de construire une alliance entre les savoirs académiques et les méthodes, modèles et cadres de réflexion professionnelle sur le travail social. Ce projet se situe ainsi dans le cadre d’un partenariat entre l’Université et le milieu professionnel du travail social concrétisé par une collaboration de longue date entre ces deux institutions.

Les professionnels du travail social font connaître de nombreux problèmes sociaux liés à la pratique des jeux en ligne. Bien que les consultations spécialisées bénéficient désormais d’une légitimité incontestée pour y répondre, ces difficultés sociales soulèvent des questions qui dépassent la seule question de l’addiction aux jeux et son traitement par ces structures de prise en charge thérapeutique.
L’approche préconisée vise à interroger les représentations de sens commun et l’analyse de leurs implications pour la pratique. La journée permettra de situer le travail social par rapport à un contexte plus global des évolutions sociétales repérables. Il sera question de confronter des modèles de compréhension empiriques ou praxéologiques prévalant chez les praticiens de terrain à une approche fondée sur des bases moins intuitives ou plus compréhensives, conduites par des chercheurs reconnus.
Enfin, les conférences et ateliers laisseront une place importante pour un éclairage comparatif entre les pratiques françaises et le monde anglo-saxon, tant du point de vue des déterminants culturels du rapport au jeu que de celui de la connaissance des approches et des modèles d’intervention spécifiques à l’aire anglophone.

This day conference is organized by the Paris 13 university – laboratory of research CRIDAF Centre for intercultural research in francophone and Anglophone areas – and the Montrouge and Neuilly-sur-Marne Institute of Social Work – IRTS – as part of a larger program of partnership between these two institutions. The aim is to construct closer links between academic knowledge and social work practice.
The day conference will take its departure point from an analysis of common sense views of video and electronic games and their impact on social work with a view to constructing a sounder framework for practice based on knowledge from research. The conference will enable participants to frame video gaming in the context of wider understanding of evolving cultural and social determinants. Empirical and praxeological views prevailing in the field will be compared to research paradigms in fields relevant to social work. A comparative approach between the French and Anglophone cultures will form an important part of the conference both in the plenary sessions and in the workshops.

Objectifs - objectives

Sur un plan scientifique, la journée vise à :

  1. Valoriser les résultats de recherche sur la question des jeux électroniques et jeux en ligne, portant notamment sur :
    - la construction de normes relationnelles au sein des groupes de joueurs ;
    - les parcours des joueurs qui peuvent favoriser ou non la rencontre avec des professionnels de l’intervention médico-sociale et sociale ;
    - la construction de normes sociétales conduisant à définir certains comportements comme "pathologiques" à confronter aux définitions couramment acceptées dans le champ de l’addictologie et du "gaming".
  2. Déterminer les points communs et les différences entre les formes de relation sociale générées par le jeu en ligne et celles relevant des pratiques de jeu traditionnelles.
  3. Identifier les déterminants culturels et interculturels de l’univers du monde des jeux en ligne, notamment par une comparaison entre les approches françaises et anglophones.
  4. Faire émerger de nouveaux questionnements qui pourraient déboucher sur une recherche adossée aux préoccupations des praticiens du travail social.

Cette journée permettra donc de connaître différentes voies de compréhension du phénomène des jeux électroniques - vidéo, jeux en ligne, "gaming" chez les publics jeunes et adultes - et d’identifier le lien entre les comportements considérés comme déviants et/ou pathologiques et les trajectoires sociales des individus concernés conduisant vers l’exclusion sociale.
Outre la compréhension des effets négatifs du jeu, il sera largement question des possibilités qu’offre ce champ comme source et comme levier d’une intervention sociale permettant la construction et la reconstruction d’un "lien social" entre individus et groupes – au sens de ce terme employé par les travailleurs sociaux : un lien interpersonnel vécu positivement et inscrit dans un cadre favorisant l’intégration sociale –. Il pourrait être question des usages éducatifs du jeu, des effets de réhabilitation auprès de personnes porteuses de handicaps, des jeux comme source de nouvelles formes de sociabilité ou comme support à la relation éducative ou sociale ou encore de l’utilisation du jeu dans l’animation d’équipe et dans la formation des travailleurs sociaux – notamment par des "serious games"- les jeux sérieux.

On a scientific level, the conference aims to :

  1. - Present research about electronic games, and more specifically on themes such as the following :
    - social relation and the construction of social norms within groups of players and their environment ;
    - how social trajectories can be an obstacle to, or facilitate, access to health and social work professionals and services ;
    - how sociological norms define some gaming behavior as "pathological" and others as acceptable, this question being related to current wisdom in the field of addictology and gaming studies.
  2. - Explore similarities and differences between social relations in electronic games and more traditional forms of play.
  3. - Identify cultural and intercultural determinants relevant to the understanding of online games particularly by a comparative study of French and Anglosaxon approaches.
  4. - Define questions that could be a starting point for future research relevant to social work in the field.

This day conference also aims to develop understanding among social work professionals particularly involved in projects with socially excluded individuals or families. A number of conceptual frameworks will be discussed with a particular focus on the trajectory of individuals and the definition of social norms.
The conference will also give particular attention to the possibilities offered by electronic games in the context of educational, rehabilitative or supportive social work with people with handicaps. Papers about uses of games as a basis for social work relationships with service users, for team work or for social work education would also be welcome.

Deux axes de réflexion - Two topics

Ainsi, les axes de réflexion retenus pour cette journée proposent de prolonger des travaux de recherche existants et de tenir compte des questionnements exprimés par le milieu professionnel par l’élaboration d’une problématique transversale.

Le premier axe de la journée prendra appui sur les travaux centrés sur l’étude sociologique et anthropologique de la modernité.
Le jeu peut-il être porteur de nouvelles formes de relation à autrui ? Pour les jeunes, peut-il préfigurer des normes de comportement, voire modéliser des activités propres au monde des adultes, dans une perspective d’insertion au travail, par exemple ? En quoi les jeux en ligne sont-ils producteurs de nouvelles formes de lien social, de nouvelles normes de vie en société ou d’un rapport entre le sujet humain et son environnement moins "ancré" - au sens sociologique donné par Anthony Giddens - ? Comment le rapport "moderne" du sujet au monde s’exprime-t-il par le jeu étant, selon certaines idées couramment répandues, plus centré sur la célébration identitaire de soi ou encore déterminé par un rapport au temps nouveau, imprégné d’incertitude et d’imprévisibilité ? Les inquiétudes des travailleurs sociaux à ce sujet ne relèveraient-elles pas d’une réticence à se reconnaître dans cette modernité ou de contradictions inhérentes à leurs missions ?
Les propositions de communication pourraient explorer ce questionnement en le croisant avec un regard plus global sur le lien social existant dans des sociétés dites "modernes".

Le deuxième axe de la journée portera davantage sur l’analyse des pratiques éducatives et sociales en lien avec les jeux électroniques auprès ou avec des personnes concernées par l’exclusion sociale.
Il s’agit d’explorer la possibilité d’un investissement du monde du jeu par les intervenants sociaux engagés dans la "lutte contre l’exclusion" ou dans la promotion de "l’inclusion" au sens de ces termes donnés par la législation nationale et européenne.
Les jeux en ligne peuvent-ils être mis au service d’une action sociale comme outil de médiation et d’apprentissage, comme cela a été le cas pour d’autres formes d’activité ludique ? Quels seraient les conditions d’une telle approche et les écueils à éviter ? Quelles expériences existent déjà dans ce domaine ?
Les communications pourraient proposer un compte-rendu analytique d’expérience nouvelle ou effectuer une synthèse à partir de plusieurs expériences récentes.

Topic 1 : Anthropology and sociology of modernity and their relation to electronic games. Can they be a source of new forms of relationships, social norms and integration into social structures such as the world of work ? How are video and electronic games concerned by new forms of “disembedded” social relationships or by new forms of social identity and celebration of the self. Do worries expressed by social workers confronted with new relationships to temporality and modernity correspond to a particular form of resistance or conservatism or are they a result of contradictions inherent in their mandatory or institutional missions ?

Papers can be submitted within two main thematic areas, based either on research or on analysis of professional experience :

Topic 2 : Analysis of educational and social work practices using or referring to electronic games. This involves an exploratory approach to ways in which social workers and professionals in related fields can take into account the universe of electronic games in the promotion of “inclusion” and in their work with people in situations of social exclusion. Can electronic or online gaming be put to uses in this field and if so, under what conditions and what precautions need to be taken ?
Analytic accounts of experiences already know will be welcome if they are completed by new analysis or perspective on the work undertaken.

Mots clés - Keywords

Jeux électroniques - Exclusion - Inclusion - Travail social - Lien social - Modernité

Electronic games – Exclusion - Inclusion - Social Work - Interpersonal relations - Modernity

Comité d’organisation - Organization comittee

John Ward, chercheur associé laboratoire CRIDAF Pléiade, Université Paris 13.
Nabil Neffati, sociologue, Directeur du site de Neuilly-sur-Marne, IRTS.
Estelle Lozano, psychosociologue, formatrice à l’IRTS.
Catherine Roulhac, psychologue, responsable de formation à l’IRTS.
Julien Leloup, éducateur spécialisé, juriste, responsable de formation à l’IRTS.
Anne Bernard, documentaliste à l’IRTS.

Comité scientifique - scientific commitee

Brigitte Berrat, maître de conférences associé, Université Paris 13.
Christine Arbisio, maître de conférences, UTRPP, Université Paris 13 nord - ou un autre représentant de cette unité sur proposition de ses responsables.
Elisabeth Belmas, professeur, vice-présidente du conseil d’administration de l’Université Paris 13.
Michel Prum, professeur, UFR EILA, Université Paris 7 Denis Diderot.
Robert Etien, doyen honoraire, faculté de droit sciences politiques et sociales de l’Université Paris 13, Directeur du centre de recherche sur l’action locale – CERAL.

Modalités de soumission des propositions - Mode of submission

La langue de travail des séances plénières de cette journée est le français. Les communications en anglais peuvent être retenues pour certains ateliers.

Les contributions proposées devront préciser les titres et fonction de l’auteur, l’axe dans lequel se situe la communication et le type d’intervention proposée : compte-rendu analysé d’expérience d’intervention sociale, modèle ou approche de l’intervention, analyse théorisée de la littérature, compte-rendu de recherche portant sur la compréhension des effets du jeu, sur le lien entre jeu et normativité, approche anthropologique, psychosociologique des représentations et déterminants culturels.

L’orientation de la journée étant résolument interdisciplinaire, des propositions provenant de toutes les disciplines des sciences humaines et sociales sont bienvenues, ainsi que des interventions de praticiens de terrain, travailleurs sociaux œuvrant dans le champ éducatif, de l’animation ou de l’intervention sociale.

1500-2000 signes.

Elles indiqueront :
- le statut et fonctions occupées par le ou les auteur(es) ;
- l’axe dans lequel se situe la communication ;
- un bref résumé de son contenu et méthodologie adoptée ;
- le lien avec le travail social
- les supports de communication - poster, PowerPoint, audiovisuel, présentation interactive avec l’auditoire, etc.

The working language of the plenary sessions is French. A limited number of contributions for workshops can be accepted in English on condition that authors supply a full text in French in advance.

Contributors are invited to send two copies of their propositions in a text of 1500 to 2000 signs.

Proposals must indicate :
- the title and functions of the author or authors
- the topic within which the paper is to be presented
- a brief summary of its contents and method
- its relation to social work or social intervention
- the material used - poster, PowerPoint, audio-visual presentation, interactive presentation.

Calendrier - Timetable

- date limite de dépôt des propositions : le mercredi 10 juillet 2013 ;
- le comité de lecture composé de membres du comité scientifique et organisationnel répondra au plus tard le 1er septembre 2013 ;
- le texte complet de l’intervention devra être transmis un mois avant la conférence, soit au plus tard le 21 octobre 2013, délai de rigueur ;
- la journée d’étude - Jeux et Exclusions - aura lieu le jeudi 21 novembre 2013.

- submission for the 10th July 2013 ;
- the scientific and organizational committees will respond to proposals by the 1st September 2013 ;
- full papers must be received at the latest by the 21st October 2013 ;
- one Day Conference - Electronic games and exclusions - on the 21st November 2013.

Contact

Communications à envoyer conjointement à :

John Ward, coordinateur de la journée.
Envoyer ma contribution

Copie au secrétariat de direction.
Catherine Lecossier,
catherine.lecossier@irts-montrouge-neuillysurmarne.eu

Contributors are invited to send two copies of their propositions by email to the following addresses :

John Ward, coordinator of the day conference.
Sent my proposition

Copy to Catherine Lecossier, assistant to the director
catherine.lecossier@irts-montrouge-neuillysurmarne.eu

Colloques, rencontres, journées d’études de l’IRTS


Géolocalisation

IRTS Ile-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne
1 rue du 11 Novembre
92123 Montrouge
Tel : 01 40 92 01 02
contact.montrouge@irts-montrouge-neuillysurmarne.eu

IRTS Ile-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne
150 avenue Paul Vaillant Couturier
93330 Neuilly-sur-Marne
Tel : 01 49 44 67 10
contact.neuilly@irts-montrouge-neuillysurmarne.eu

Qui sommes nous

Association fondée en 1900 et déclarée le 26 juillet 1901, elle devient une Fondation reconnue d’utilité publique en 1978. En 1987, la Fondation ITSRS (Institut de travail social et de recherches sociales) est agréée en tant qu’Institut Régional du Travail Soial (IRTS). À partir de novembre 2001, l’ITSRS à Montrouge et l’ISIS à Neuilly-sur-Marne ont été réunis afin de former un seul IRTS sur deux sites regroupant au total près de 1700 étudiants.

Nos partenaires

Ile de France Unaforis

© 2009 fondation-itsrs.org, tous droits réservés