Journée technique GEPSo - Le sens de l’action médico-éducative à l’épreuve de l’évolution des publics - 30 janvier 2015

Le Groupe national des établissements et services publics sociaux et médico-sociaux – GEPSo – organise une journée technique Enfance en situation de handicap intitulée Le sens de l’action médico-éducative à l’épreuve de l’évolution des publics le vendredi 30 janvier 2015 - Paris 12

PDF - 726.1 ko
Programme journée technique Enfance en situation de handicap GEPSo

Au sein des institutions médico-sociales, un air de nostalgie chante son inquiétude face à un public nouveau. Mais de quelles évolutions parle-t-on ? Ces enfants sont- ils si différents d’hier ? Sont-ils plus nombreux à présenter des problématiques complexes ou sommes-nous aux prises avec des situations qui nous mettent dans une impasse éducative et thérapeutique ?

Il est courant d’entendre les professionnels dire que les problématiques sont plus complexes : les établissements et services sociaux et médico-sociaux en charge de l’enfance en situation de handicap ou de l’aide sociale à l’enfance seraient devenus les services de suite des hôpitaux psychiatriques ou pallieraient les sous équipements du secteur sanitaire.

Les troubles associés semblent aujourd’hui à l’avant-scène des tableaux cliniques. Les ratios d’encadrement actuels sont jugés insuffisants pour garantir la qualité de l’accompagnement et assurer la sécurité des personnes.

Par ailleurs, l’absence ou la méconnaissance d’un socle théorique partagé sur lequel se référer est soulignée par de nombreux professionnels.

Les "troubles de l’agir" et les handicaps associés interrogent et mettent à mal les professionnels par leurs manifestations, facteurs de souffrance tant pour les équipes de terrain que pour le jeune et sa famille. Cette dernière peut parfois se positionner en expert - en attente de résultats rapides et visibles - ou se reposer sur l’institution au risque de ne plus faire figure de modèle parental.

De leur côté, les autorités de contrôle et de tarification, sans moyens financiers supplémentaires significatifs, font appel à la créativité des acteurs qui sont régulièrement sollicités pour des enfants déscolarisés qui ne trouvent pas de places en établissement.

Dans ce contexte, comment proposer sur des territoires, si différents, des réponses partenariales de proximité, en particulier pour ces enfants sans solution qui ne sont pas toujours les bienvenus ?

Tout se déroule comme si chacun était en état d’urgence, en situation de crise, sous pression, mais sans pour autant que cette force ne crée un mouvement collectif, une direction commune qui donne du sens à notre action.

Cette journée technique, initiée par le GEPSo, centrée sur l’émergence significative de "nouveaux" publics doit permettre de croiser, sur cette problématique, les regards des différents acteurs engagés - chercheur, formateur, médecins, travailleur sociaux, administrateurs - et être une porte ouverte sur certaines expérimentations. Elles nous donneront à réfléchir et à expérimenter, à notre tour, des réponses adaptées et ambitieuses pour une partie non négligeable de ces enfants en situation de handicap.

Programme

Grand témoin
Patricia Loncle, sociologue, enseignant chercheur à l’EHESP, chaire de recherche sur la jeunesse

9h00 - Accueil

9h30 - Ouverture du Président du GEPSo

9h45 - Approche sociologique de l’évolution des publics
- Jean-Yves Barreyre, sociologue, directeur CEDIAS musée social, directeur CREAHI

10h15 - "Zéro sans solutions". Le devoir collectif de permettre un parcours de vie sans rupture, pour les personnes en situation de handicap et pour leurs proches
- Denis Piveteau, conseiller d’État (sous réserve)

10h45 - Table ronde
Troubles de l’agir et handicaps associés : "nouveaux publics" ? Visions croisées des partenaires
- Yves Paquet, directeur MDPH de la Drôme
- Mariannig Hall, directrice générale adjointe chargée du pôle des solidarités, CG 79
- Laurence BACOT, inspectrice Éducation nationale du Calvados
- Responsable ARS
- Olivier Huet, directeur de l’IRTS Ile de France – Site de Montrouge (92)

12h30 - Déjeuner sur place

14h00

Des dispositifs innovants à la recherche de solutions…
- Dr Garcin, chef du pôle de psychiatrie publique pour enfants et adolescents de l’EPSM Lille-Métropole

Les équipes mobiles auprès des adolescents en difficultés
- Dr Robin-Pirot

15h00 - Présentation d’expériences de terrain
Coopération institutionnelle relative à la création d’un groupe de psychodrame
- IME et ITEP - EDEFS 35
- Centre de l’enfance Henry Fréville
- Centre hospitalier Guillaume Régnier

Un accueil inconditionnel pour des enfants ayant des situations complexes
- Philippe Mortel, directeur général adjoint de l’OVE

Dispositif ITEP 22
- Coopération EPSMS Les Mauriers et PEP 22

16h00 - Synthèse du Grand témoin

16h30 - Clôture du Président

Date, horaire et lieu

Vendredi 30 janvier 2015
de 9h à 16h45

Espace Reuilly
21 rue Hénard
75012 Paris

Contact

Inscription

PDF - 600.3 ko
Bulletin d’inscription

Adhérents : 110 €
Non adhérents : 160 €

GEPSo
Laura Gomes
01 44 68 88 33
communication@gepso.com

L’actualité du secteur


Explorez le site

Géolocalisation

IRTS Ile-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne
1 rue du 11 Novembre
92123 Montrouge
Tel : 01 40 92 01 02
contact.montrouge@irts-montrouge-neuillysurmarne.eu

IRTS Ile-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne
150 avenue Paul Vaillant Couturier
93330 Neuilly-sur-Marne
Tel : 01 49 44 67 10
contact.neuilly@irts-montrouge-neuillysurmarne.eu

Qui sommes nous

Association fondée en 1900 et déclarée le 26 juillet 1901, elle devient une Fondation reconnue d’utilité publique en 1978. En 1987, la Fondation ITSRS (Institut de travail social et de recherches sociales) est agréée en tant qu’Institut Régional du Travail Soial (IRTS). À partir de novembre 2001, l’ITSRS à Montrouge et l’ISIS à Neuilly-sur-Marne ont été réunis afin de former un seul IRTS sur deux sites regroupant au total près de 1700 étudiants.

Nos partenaires

Ile de France Unaforis

© 2009 fondation-itsrs.org, tous droits réservés