La revue de presse d’Anne Bernard - 2e trimestre 2013

Anne Bernard - IRTS 2012Anne Bernard, documentaliste à l’IRTS, nous permet depuis quelques années, de suivre l’actualité "papier" du secteur. Voici sa sélection d’articles, publications, émissions de radio, documentaires & expositions - 2e trimestre 2013.


Juin 2013

ASH - N°2812
Recherches-actions collaboratives : une autre construction des savoirs. Premier colloque international organisé par le PREFAS Bourgogne du 27 au 29 mai 2013. La problématique traitée était la suivante : Du terrain de recherche à la recherche coproduite par les acteurs sur le terrain : quelle - trans - formation des connaissances et de l’action ? Quels enjeux pour et quels effets sur les savoirs, les identités et le développement des acteurs ? Quelle utilité scientifique et quelle utilité sociale pour les recherches-actions collaboratives – RAC.
Un dispositif de médiation culturelle. - Rencontre avec Catherine Lewertowski, médecin spécialiste en clinique transculturelle. Elle a conçu, avec Serge Bouznah, médecin de santé publique, afin d’aider les équipes soignantes lorsque, parfois, les relations entre médecins et patients d’origine étrangère se heurtent à un mur d’incompréhension.

TSA - N°43
Parcours de santé : vers une approche intégrée. Un grand angle sur la dépendance. Les parcours de soins des personnes âgées et handicapées pâtissent de la segmentation de l’offre de services. Un gros effort d’ajustement réciproque, de formation, de décloisonnement des tutelles reste à effectuer pour que tous les acteurs d’un territoire travaillent mieux ensemble. Mais une prise de conscience semble en marche.
Un collectif d’éducateurs joue l’autonomie. A Marseille, un groupe d’éducateurs œuvre depuis huit ans pour l’insertion des jeunes en rupture avec le droit commun. Rassemblés au sein d’une association qu’ils gèrent eux-mêmes, ils prônent un mode de gouvernance horizontal, fondé sur le collectif.
Plus d’informations – site : GEPIJ : gepij.org

Lien Social - N° 1106
Dossier - La médiation familiale. Elle doit encore affirmer sa place, entre difficultés financières et manque de reconnaissance. Gros plan sur le travail des médiateurs familiaux, leurs spécificités, leurs champs d’intervention et leurs difficultés. Un reportage sur le CERME à Toulouse : les médiatrices du centre de recherche et de médiation aident les couples en cours de séparation à apaiser leurs désaccords et trouver des solutions pour l’avenir.
Plus d’informations – site : cerme.fr

Lien Social - N°1107
Un chez soi d’abord. Programme expérimental, qui a débuté à Marseille en 2009, et s’est étendu maintenant à Lille, Toulouse et Paris. L’objectif est d’orienter directement vers un logement autonome cent personnes sans-abri atteintes de troubles psychiatriques sévères sur chaque site et de comparer leur insertion avec cent autre personnes poursuivant leur parcours dans le système d’urgence classique. L’équipe médico-sociale qui assure l’accompagnement expérimente une approche basée sur le principe du rétablissement.
Plus d’informations – site : pact13.fr

Vie Sociale - N°1/2013
Bilan de la revue Vie Sociale - Traces et perspectives d’avenir. Depuis maintenant près de quarante ans, la revue Vie sociale joue un rôle pionnier dans le développement de l’histoire du travail social. À l’heure où le CEDIAS, "lieu de mémoire" du social grâce à sa bibliothèque, s’apprête à relancer le "réseau Histoire du travail social", qui fut pendant une vingtaine d’année un des principaux foyers de la recherche dans ce domaine, la revue revient sur des textes fondateurs qu’elle a publiés. Ces textes donnent un regard sur la construction du travail social, sur les façons de dire et de faire d’alors qui nous imprègnent encore aujourd’hui, sur les ruptures et les continuités. À travers ce retour en arrière, le numéro ambitionne tout autant de dresser un bilan du travail accompli que d’initier et d’appuyer de nouvelles recherches historiques.
Une introduction coécrite par Jacques Riffault, ainsi que des articles de Marcel Jaeger, Brigitte Bouquet, Jacques Ladsous, Michel Autès, Alain Vulbeau.
Hommage à Robert Castel.
Plus d’informations – prochainement sur le site : cairn.info

Le Sociographe - N°42
Un hommage à Robert Castel, sous forme de témoignages et d’entretiens.
Santé mentale : des troubles et des doubles. La maladie mentale n’est pas l’apanage de la psychiatrie ! L’articulation du social et du médical est plus qu’indispensable dans ce travail collectif... et clinique. Psychiatres, éducateurs, chercheurs, s’expriment ici sur le sujet : intersubjectivité, morale, expérience, théorie ; mais aussi musique, logement, équipes mobiles ; ou encore le médicament comme objet transitionnel. Témoignages, ethnographie d’expériences de terrain, réflexions théoriques, pour mieux saisir le rapport à l’autre, de fait transdisciplinaire.
Plus d’informations – prochainement sur le site : cairn.info

Le Journal l’Action Sociale - N°177
Les centres sociaux : ce que l’on attend de vous. Cet article apporte sa contribution au débat sur leur rôle. Depuis quelques années la vocation d’animation globale des centres sociaux est compromise par la prégnance des préoccupations de gestion, due largement à la baisse et à la complexification des financements, aux exigences des partenaires, à l’empilement des normes. Une accumulation d’obstacles qu’il faut pouvoir surmonter au moment où les liens de confiance de la population s’effritent de plus en plus.
Entretien de Jean-Louis Sanchez avec René Lenoir, ancien secrétaire d’État à l’action sociale, initiateur des deux lois emblématiques de 1975 sur les personnes handicapées et sur les institutions médico-sociales et qui, voilà quarante ans, avec son livre Les exclus : un français sur dix déplaçait le curseur de la responsabilité de la personne sur l’environnement, de l’assistance sur l’accompagnement.

Empan - N°88
La langue : enjeu de pouvoir ou désir de création ? Un langage nouveau étend son emprise sur le champ du soin, du travail social, de l’éducation spécialisée... bref, sur la clinique en général. Un vocabulaire au carrefour de la cybernétique et du néolibéralisme : système à zéro défaut, boucle de rétroaction, procédure, labellisation, certification, etc. La grammaire des nouvelles technologies et la syntaxe du PowerPoint. Ce langage culbute les repères des professionnels de l’action sanitaire et sociale, balaie sur son passage les savoir-faire et savoir-être acquis par l’expérience et sape parfois même les valeurs fondatrices de tout un secteur. Ce dernier a longtemps résisté à des changements qui lui paraissent dictés par un capitalisme triomphant. Mais la pression s’accentue et plonge dans le malaise et le mal-être les acteurs de la relation d’aide éducative et de soins. À travers ces bouleversements de la langue qui viennent ravager l’espace du prendre soin, de soi et des autres, c’est bien à la question De quelle humanité voulons-nous ? Que sommes-nous sommés de répondre ?
La langue des éducs. Philippe Gaberan cite Hannah Arendt. Dès que le langage est en jeu, le problème devient politique par définition, puisque c’est le langage qui fait de l’homme un animal politique.
Plus d’informations – site : cairn.info

ADSP - Haut Conseil de la santé publique - N°82
Dossier - Relations entre collectivités territoriales et santé. Présentation de l’évolution des cadres juridiques, l’organisation et les nouveaux modes d’intervention des collectivités territoriales dans le champ de la santé publique.
Plus d’informations – quelques articles sur le site : hcsp.fr

L’École des Parents - N°601
Les peurs d’enfant. Elles sont abordées par le biais de différentes thématiques : peurs nocturnes, monstres, contes folkloriques, et même à travers un reportage à la Foire du Trône : elles envahissent le quotidien, se transforment en cauchemar la nuit, semblent partir puis reviennent. Qu’elles se fixent sur un objet ou de déplacent, les peurs sont l’affaire de tous, enfants et parents.

EJE Journal - N°41
Dossier - L’accueil de stagiaires en structure petite enfance : quel rôle pour l’EJE ? Marie-Eve Bessière, EJE, parle ainsi de l’accueil de stagiaires : il s’agit pour nous de transmettre et de partager nos connaissances, d’accompagner l’acquisition des compétences professionnelles des stagiaires, de transmettre un savoir-être, montrer une pratique, dévoiler une identité professionnelle.

Alternatives Economiques - N°325
Retraites : faut-il encore une réforme ? Rien ne presse en matière de retraites. La crise a certes creusé les déficits, mais la situation à long terme n’est pas catastrophique. Notamment parce que le tour de vis imposé par les précédentes réformes a été très sévère. Le système mérite néanmoins d’être simplifié.

Sciences Humaines - N°31
L’histoire des psychothérapies. Un extrait de l’éditorial de Jean-François Marmion, qui a coordonné le dossier : à l’heure d’Internet, l’écho des patients n’a jamais pris autant d’ampleur. Et les thérapies ne se pratiquent plus dans un asile clos, mais selon les lois de l’offre et de la demande. Il en existe des centaines, plus seulement pour les idiots du village ou les déments, mais pour les névrosés comme vous et moi. Ce n’est plus une torture, c’est parfois un confort. Voici comment, au fil des siècles, ceux qui se disaient sains d’esprit ont voulu remettre les autres sur le droit chemin. Et comment, jusqu’au troisième millénaire, les mentalités et les pratiques ont évolué vers un changement de perspective renversant.
Plus d’informations – site : scienceshumaines.com

Philosophie Magazine - N°70
Est-ce que l’art nous aide à vivre ? Voilà un domaine qui ne connaît pas la crise. L’art, en effet, a aujourd’hui tout d’une valeur refuge : il attire les spectateurs en foules denses lors des grandes expositions et suscite une spectaculaire explosion des pratiques amateurs. Symptôme de fuite face à une trop pesante réalité ? Ce n’est sans doute pas aussi simple. Car à suivre l’ascension de l’attention esthétique depuis deux siècles – une histoire qui commence avec Kant et les romantiques – l’art tend à s’imposer pour les Modernes comme un relais de l’idée effondrée du religieux. En témoigne le rapport initiatique dont nous font part les artistes – célèbres ou anonymes – interviewés ici. Et qui considèrent l’art comme un lieu privilégié d’accès à une réalité, de soi ou du monde, augmentée. Relevant moins, donc, d’une pression sociale que d’un désir d’allégement de la vie en société.
Plus d’informations – émission Du grain à moudre - site : franceculture.fr

Exposition photos
Expo - La vie à durée déterminée d’Olivier Jobard - Galerie Fait & Cause - 58 rue Quincampoix - 75004 Paris, jusqu’au 20 juillet. Une plongée dans la France des travailleurs précaires au travers de cinq portraits. […] Ils sont peu syndiqués, rarement défendus, peu présents dans les médias, plus préoccupés par leur survie que par leurs droits. Pourtant ils vivent tous l’emploi, l’éducation et le logement précaires, l’endettement et la difficulté de se projeter dans l’avenir.
Plus d’informations – site : sophot.com

Webdocumentaire
les travailleurs en ESAT, des travailleurs presque ordinaires. Un documentaire de Guillaume Gendron et Justine Salvestroni.
Plus d’informations – site : esat.djehouti.com

Théâtre de rue
Échappées Belles - Issue de secours et Point de Fuite - Qu’est-ce que vieillir ? Un spectacle déambulatoire de la compagnie Adhok, qui circule à travers la France. Adhok s’oriente vers une forme de théâtre-danse conçue pour la rue, centrée sur l’humain, non narrative et à dimension poétique.
Plus d’informations – présentation, les photos, les dates et la revue de presse - site : adhok.org
Plus d’informations - vidéo - site : dailymotion.com

Mai 2013

ASH - N°2828
Le Clubhouse Paris. Une structure récente dans le Xème arrondissement. C’est un lieu d’accueil visant à faciliter l’insertion socioprofessionnelle des personnes souffrant de troubles psychiques et qui fait figure de chaînon manquant entre médical et insertion. C’est un établissement non-institutionnel animé par quatre salariés et surtout par l’ensemble des personnes qui le fréquentent.
Plus d’informations – site : clubhousefrance.org
Entretien avec Pierre Victor Tournier. Démographe pénal, qui s’exprime sur la prison, en particulier sur le système carcéral français. Pour lui, la prison reste une nécessité, mais il ne s’agit pas de bâtir la prison idéale mais de respecter les règles du droit.
Plus d’informations – blog : pierre-victortournier.blogspot.fr

ASH - N°2809
Les UAMJ - Unités d’accueil médico-judiciaires - mises en place à la fin des années 1990 afin d’aider au recueil de la parole des enfants victimes de violences sexuelles […] Malgré leur intérêt, elles sont très insuffisamment répandues.
Rencontre avec Serge Paugam qui a enquêté à la BPI - Bibliothèque Publique d’Information - du Centre Pompidou : Que viennent chercher les personnes pauvres et précaires dans les bibliothèques ? Sans doute un moyen de conjurer leur disqualification sociale. L’un des mérites de la bibliothèque est de permettre cette cohabitation entre ceux qui travaillent intellectuellement, ceux qui recherchent un emploi, ceux qui vivent des minima sociaux et ceux qui sont à la rue.

TSA - N°42
Dossier - Des lieux de vie collectifs à (ré)inventer. Entre le maintien à domicile et l’établissement médicalisé émerge une troisième voie, celle de l’habitat intermédiaire pour personnes âgées. Formules connues comme les logements-foyers ou les résidences-services, plus récentes tels les béguinages… Mais ce type d’habitat tient-il la route, lorsque la perte d’autonomie survient ?
Plus d’informations – site : lemonde.fr

Lien Social - N°1104
Dossier spécial - Mineurs, isolés, étrangers… et indésirables. Incohérence des prises en charge, dispositions législatives, rôle des travailleurs sociaux, maltraitance institutionnelle... entretiens avec Julien Bricaud, éducateur spécialisé puis responsable de service auprès de mineurs isolés étrangers et Marie Derain, défenseure des enfants.
Entretien avec le Daniel Weltzer-Lang. le sociologue est interrogé sur le mariage pour tous. Il estime que le travail social est en grande partie homophobe […] et qu’il reste frileux sur les évolutions familiales.

Empan - N°89
Ultimes contraintes pour un monde sans social ? Les contraintes sont toujours censées venir d’ailleurs : des autres, d’Amérique du Nord, de l’industrie... Elles brutalisent les aidants et les aidés, les travailleurs sociaux et les "travaillés" par le social... Qu’en est-il du "sujet" qui perd sa souveraineté aujourd’hui, qu’il soit dans un Foyer, en prison, à l’école, à l’hôpital, au pôle Emploi, ou devenu une ombre silencieuse dans les rues ? Pris dans la tourmente d’une activité professionnelle dite "contrainte" par des réalités institutionnelles nouvelles, les acteurs d’aujourd’hui sont soumis à des injonctions paradoxales répétées : principe de précaution et obligation de prendre des risques par exemple. Les "demandes" évoluent, réponses rapides et résultats exigés. La technologie confondue avec la science incite à demander la maîtrise de la maladie, la mort, la sècheresse, les inondations, le chaud, le froid, l’angoisse... La rationalité des contraintes et des mesures rassure certains, tandis que d’autres défendent le "tout subjectif" sans mesure et sans compte-rendu. Le social est-il encore un travail ? Y a-t-il encore des travailleurs sociaux ?
Ce numéro rassemble témoignages et approches de ces réalités par ceux qui les vivent et ceux qui essayent de les penser.

Plus d’informations – site : cairn.info

Journal de l’Action Sociale - N°176
Dossier - La participation : l’autre voie contre la crise morale. À l’heure où la confiance envers la classe politique est au plus bas, il devient plus que jamais nécessaire de redonner toute leur place aux citoyens dans le débat public. Dans ce cadre, miser sur la démocratie participative semble pouvoir constituer une piste décisive. À condition toutefois de savoir dépasser le stade de la simple apparence en osant mettre en œuvre de réelles transformations.

Journal du Droit des Jeunes - N°324
Numéro dédié - Stanislaw Tomkiewicz. Il est décédé il y a dix ans. De nombreux témoignages y prennent place, amis, collègues, patients, jeune placé en foyer, extraits de conférences et de colloques aussi. Magali Helïas –ancienne patiente- dit : il était arrivé à sortir de la solitude de son passé pour construire, avec les autres, l’espoir que chacun pourrait être meilleur et changer le monde. Car il évoluait en pivot, en catalyseur, au croisement de ces unions qui font les forces. Et aussi, en figure de proue, par sa pratique et ses idées, il pourfendait les conventions des mentalités. Depuis celles de la personne qu’il avait en face de lui, jusqu’au plus haut niveau des États.

Direction[s] - N°108
Gestion des compétences : anticiper les mutations. Évolution des publics, des métiers, mouvements de personnels… Mise en œuvre de manière pragmatique et sur mesure, la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences – GPEC- peut répondre à certaines problématiques du secteur. Objectif in fine ? Contribuer à une meilleure prise en charge des usagers.
Entretien avec Bernadette Devictor, présidente de la CNS - Conférence nationale de santé.
L’assistance sexuelle, controverse.

Le Journal des Professionnels de la Petite Enfance - N°82
Dossier - Des pas de géants. La motricité avant la marche.
La lecture avec les tout-petits. Comme l’a bien montré Alberto Manguel dans son éloge de la lecture -2007- devenir lecteur et avoir le goût de lire, c’est découvrir qu’à l’origine du livre, un auteur a mis en mots des émotions, des peurs, des joies que l’enfant ressent lui-même et ne savait pas dire, des questions qu’il se pose et des explications du monde qui l’aident à grandir, qui le rassurent aussi.

Vers l’Education Nouvelle – CEMEA - N°550
Dossier - Les apprentissages scolaires. Quelques données nouvelles susceptibles d’avoir une incidence sur les pratiques d’enseignement. […] En effet, les travaux scientifiques relatifs aux apprentissages en contextes scolaire et de formation sont nombreux. Ils bénéficient d’apports théoriques importants tels ceux de la psychologie cognitive, de la psychologie du développement, de la pragmatique… plus récemment de la neuropsychologie.

Hommes & Migrations - N°1301
Migrations et mondes ruraux. Les flux migratoires touchent aussi les milieux ruraux. Dans ce dossier qui accorde une large place aux contextes internationaux, les différentes situations régionales attestent d’une grande diversité des parcours malgré une commune invisibilité sociale et une méconnaissance du rôle économique que jouent les travailleurs migrants, souvent saisonniers, de plus en plus des femmes, dans l’agriculture et l’agro-alimentaire. Chaque article analyse les particularités de ces migrant(e)s des campagnes en relation avec les enjeux propres aux mutations des mondes ruraux.

Les Cahiers français - N°374
Dossier - L’environnement sacrifié ? Alors que les États centrent leurs efforts sur la sortie de crise et la régulation de la finance mondiale, de nouvelles perspectives voient aussi le jour : repenser la croissance puisque crise économique et crise de l’environnement semblent interdépendantes et développer de nouvelles technologies et de nouveaux secteurs d’activité de l’environnement. Ce dossier dresse un état de lieux des politiques environnementales – de Stockholm à Rio + 20 - et des pistes d’évolution possibles pour négocier de façon optimale la transition énergétique.

Le Journal des psychologues - N°307
L’homme mesurable : évaluer ou dévaluer les pratiques ? Patrick Conrath nous présente ce dossier, centré sur l’évaluation telle qu’elle se généralise, est une réflexion, mais aussi une forme de mise en garde – parmi d’autres – devant la relégation au second plan de la pensée, si nécessaire dans nos secteurs d’activité pour rendre compte, justement, de la complexité de l’être humain, pour tout simplement travailler, entre professionnels et avec les "usagers".
Plus d’informations – site : cairn.info

Philosophie Magazine - N°69
D’où vient le mal ? - L’hypothèse Arendt. Alors que l’idée de banalité du mal offre à nombre d’intellectuels une clé de lecture des perversions qui minent la société contemporaine, peut-être Arendt pointait-elle une nouvelle modalité du vice qui vient tristement enrichir la gamme théorisée avant elle par Augustin, Rousseau, Kant ou Freud. Une modalité qui attendait l’avènement des sociétés de masse pour se manifester. Et qui prend à revers deux mille ans de tradition philosophique. Nous signalant par là que penser le mal est une tâche qui incombe encore à chacun de nous.
Entretien avec Margarethe Von Trotta, réalisatrice du film Hannah Arendt sorti récemment et toujours à l’affiche au Louxor, métro Barbès-Rochechouart.
Qu’est-ce qui nous fait rire ? Condamné par la religion, rejeté par les moralistes, il a fallu longtemps pour que le rire gagne ses titres de noblesse. Alors que Hobbes y voit une transposition de la guerre de tous contre tous, Spinoza le considère comme un acquiescement joyeux au monde tel qu’il est. Mais qu’en est-il aujourd’hui, à l’heure des comiques médiatiques et du ricanement obligatoire sur les réseaux sociaux ? Éléments de réponse avec, notamment, Gad Elmaleh et François Morel.
Plus d’informations – site : philomag.com

Médecins du Monde
Webdocumentaire - La vie à sac. C’est avant tout quatre portraits de personnes démunies qui bénéficient de l’action de Médecins du Monde : des portraits, dressés par petites touches, au travers des objets contenus dans le sac de chaque personnage. Un passeport, quelques photos, une boîte de médicament… Autant de choses à la fois fondamentales et insignifiantes, qui disent la difficulté de vivre aujourd’hui dans la pauvreté et l’exclusion. En choisissant le sac d’un personnage, puis en cliquant sur chacun des objets qu’il contient, les internautes sont invités à découvrir les films et les reportages photos réalisés grâce aux regards complémentaires de la cinéaste Sólveig Anspach, de la journaliste Karima Hamzaoui et de la photographe, Diane Grimonet.
Plus d’informations – site : lavieasac.com

France 3
Documentaire - Les enfants perdus. De Valérie Manns - Diffusé le 13 mai 2013. Une histoire de la jeunesse délinquante de 1945 à aujourd’hui. Que s’est-il passé entre l’Ordonnance de 1945, qui pose les fondements protecteurs de la Justice des Mineurs et les lois répressives des années 2000 ? Comment expliquer qu’au lendemain de la guerre, la société porte un regard compatissant sur une jeunesse délinquante dont elle se sent responsable alors qu’elle choisit aujourd’hui d’en faire son bouc émissaire ? Trois experts apportent leurs réponses : Pierre Joxe, avocat pour mineurs, Jean-Pierre Rosenczvieg, juge pour enfants, et Laurent Mucchielli, sociologue spécialiste de la délinquance juvénile. D’anciens mineurs délinquants livrent leurs témoignages pour la première fois à la télévision. On y voit une séquence sur le foyer de Vitry.
Plus d’informations – replay : france3.fr

Avril 2013

ASH - N°2804
L’international, un défi pour les centres de formation. Échanges d’étudiants ou de formateurs, programmes de recherche communs ou création de formations européennes : du Liban au Bénin, en passant par nos voisins européens, les centres de formation au travail social français s’ouvrent de plus en plus à l’international. Si l’intérêt d’une telle ouverture fait consensus, la mise en œuvre de ces actions reste difficile tant en termes de montage que de recherche de financement.
la révolution sécuritaire. Rencontre avec le démographe Nicolas Bourgoin qui dénonce la succession de textes et lois depuis 1977 - rapport Peyrefitte. Avec la révolution sécuritaire, on perd de vue les facteurs sociaux de la délinquance […] C’est une politique par défaut. C’est ce que l’on fait quand on ne sait pas quoi faire d’autre. L’État […] perd la main sur les questions économiques et sociales et cherche à la reprendre autrement.

ASH - N°2805
La prise en charge des personnes sans domicile vieillissantes. Les personnes ayant vécu dans la rue connaissent un vieillissement prématuré […] Trop jeunes pour la maison de retraite, pas assez malades pour une hospitalisation de longue durée et trop démunis pour un logement traditionnel de nombreuses structures d’accueil réfléchissent à une prise en charge adaptée […] mais les solutions sont encore loin de répondre aux besoins.
Visite d’un lieu contre le décrochage scolaire. Depuis 2005, les Ateliers pédagogiques de Nanterre prennent en charge des jeunes qui ont quitté l’école ou sont en passe de décrocher. Issu du secteur pédopsychiatrique, ce dispositif s’appuie sur un accompagnement individualisé et souple.
Plus d’informations – site : mda92.org

TSA - N°41
Les collectifs dans le travail social. En réaction à des conditions de travail difficiles, des budgets amoindris et face à des usagers toujours plus nombreux, les travailleurs sociaux cherchent à faire entendre leur voix. Entre l’action syndicale et la représentation par les organisations professionnelles, beaucoup choisissent un chemin de traverse, celui des collectifs.
Plus d’informations - site le collectif 76 : salariesdusocial.over-blog.com
Plus d’informations - site le collectif des travailleurs sociaux de la Somme : travailleurssociaux80.blogspot.fr
Plus d’informations - site le collectif 2b en Haute-Corse : collectif2b.com

Lien Social - N°1099
Etat des lieux de la situation des CMPP. Aujourd’hui en plein chantier, entre démolition programmée et tentatives de reconstruction avec entre autres un reportage sur le plus ancien CMPP de France, le Centre Claude Bernard, confronté lui aussi à une lutte quotidienne pour surmonter ses soucis logistiques et matériels. Lutte qui passe depuis plusieurs années par la multiplication d’approches innovantes, tant sur le travail institutionnel que clinique.

Lien Social - N°1100
Dossier - Les GEM -Groupes d’Entraide Mutuelle-, un dispositif audacieux. Depuis 2005, ces groupes permettent aux usagers de la psychiatrie de rompre l’isolement, d’échanger entre pairs et de partager des activités. En 2011 le dispositif s’est élargi aux personnes traumatisées crâniennes. Son originalité ? Il vise l’autogestion du lieu par les usagers/adhérents. Un reportage a été effectué au GEM-traumatisés crâniens de Blois.
Plus d’informations – site : gemtcblois.unblog.fr
Plus d’informations – site GEM le Passage à Paris : gem-lepassage.com
Deux questions ont été posées à Guy Baillon, psychiatre, cofondateur de l’Association Accueils et de l’Appel des 39 sur l’histoire des GEM, et sur la vulnérabilité -à l’image de ses usagers/adhérents- de cette innovation.
Plus d’informations – site : collectifpsychiatrie.fr

Le Journal de l’Action Sociale - N°175
Dossier - La décentralisation, 30 ans après axé sur trois points principaux :
- 30 ans de réformes
- Le bilan de l’action sociale départementale
- La contribution de l’ODAS au débat.
30 ans après le début de la décentralisation, il est encore fréquent que l’on oppose la décentralisation à la cohésion sociale, comme si le local et le social étaient structurellement antinomiques. Il faut reconnaître aussi que les temps difficiles contribuent à renforcer l’esprit jacobin dont la France a du mal à se défaire.

Direction[s] - N°107
Les permanences de nuit. La nuit, le taux d’encadrement est réduit. Pour garantir la permanence des soins et la continuité éducative, les établissements et services s’organisent et mettent en place des solutions sur mesure. Mais les obstacles restent nombreux et le soutien des pouvoirs publics inégal.
l’accompagnement des 18-25 ans. Entretien avec Florent Gueguen, Directeur général de la FNARS, qui développe ses priorités : dont les taux de pauvreté et de chômage atteignent des sommets, et des migrants. Mais aussi le suivi du plan de lutte contre l’exclusion.

Informations sociales - N°176
La paternité aujourd’hui. La revue s’attache à mettre à jour la connaissance des attitudes et pratiques face à l’exercice de la paternité, à saisir les évolutions et à comprendre les facteurs de changement. Assiste-t-on au développement de "nouvelles" normes ? Quels écarts entre les aspirations et les pratiques ?
Plus d’informations – site : cairn.info

Enfances & Psy - N°56
Les conflits de loyauté. Parce qu’il est dépendant des adultes qui l’entourent, l’enfant peut être tiraillé dans des conflits de loyauté. D’abord introduit dans le monde de l’entreprise, ce concept a été développé par les systémiciens à la suite d’Iván Böszörményi-Nagy. Il s’est depuis répandu dans tout le champ de l’enfance en se vulgarisant, et parfois en se vidant de sa signification. Cette notion qui s’applique dorénavant à de nombreuses réalités de la vie des enfants et des adolescents dans le champ de la famille -séparations conflictuelles, placements, recompositions familiales, adoption-, mais aussi de l’identité culturelle et sociale, du développement psychique, du droit, etc. doit être précisée et approfondie dans ses dimensions historiques, philosophiques, juridiques et psychologiques. Quelles sont les diverses circonstances cliniques qui donnent lieu à ce type de dilemme ? Quelles en sont les conséquences pour l’enfant et l’adolescent ?
Plus d’informations – site : cairn.info

EJE Journal - N°40
La distance professionnelle. Concept clé de l’exercice d’un EJE, la bonne distance professionnelle n’est pas facile à trouver. Mais, n’est-ce pas, tout d’abord, une question de distance personnelle vis-à-vis des enfants, des familles ? […] Ce dossier, composé de l’interview d’une spécialiste, Suzon Bosse-Platière, mais aussi de témoignages de professionnelles de terrain et d’étudiantes en formation, tente d’apporter quelques éléments de réflexion pour que vous, professionnels, puissiez donner aux enfants que vous accueillez et accompagnez quotidiennement une attention appropriée.

Métiers de la petite enfance - N°196
les conflits entre professionnels et parents. Pierre Moisset conclut ainsi son avant-propos : s’il est une chose que l’étude des conflits et tensions parents-professionnels nous apprend, c’est qu’ils ne sont pas causés par la maladresse ou la mauvaise volonté. Ils proviennent plutôt d’un manque de clarté politique et sociale autour de ce que l’on attend de l’accueil de la petite enfance.

Dialogue - N°198
un adolescent tout seul, cela n’existe pas de Bernard Golse.
Adolescence et famille. Le processus de l’adolescence attaque les enveloppes groupales de la famille qui se doivent d’être suffisamment souples pour "plier sans rompre" - Éditorial de Marthe Barraco-de Pinto et Anne Husser.
Plus d’informations – site : cairn.info

Education permanente - N°194
La formation et le théâtre. Le sous-titre de ce dossier, Scènes, acteurs et improvisations met en avant deux éléments traditionnels : d’abord le formateur-acteur ou le professeur théâtral ; puis la scène-estrade, qui est le théâtre de la formation où se jouent les scénarios pédagogiques. Et puis l’improvisation, qui pourrait être définie comme l’art de l’imprévu […] avec de multiples applications en formation […]. Du côté des spectateurs l’improvisation est une représentation informelle du social, sans costume ni décor, avec un prétexte mais sans texte ; et produisant, enfin, des effets éducatifs surprenants.

Gérontologie et société - N°144
Éthique et vieillissement. Ce numéro met en lumière que le vieillissement n’est pas une menace mais qu’il s’inscrit dans la logique métamorphique de la vie qu’il nous faut assumer comme telle, avec ses difficultés mais aussi ses richesses. Il est l’occasion de renouer avec certains fondamentaux qui donnent sens à l’ensemble de l’existence humaine.
Plus d’informations – site : cairn.info

Journal des Psychologues - N°306
Les SESSAD : une chance pour l’enfant en difficulté. Il s’agira de témoigner des nombreuses possibilités de jeu(x) que peut créer une équipe de SESSAD, entre les creux nécessaires à l’accueil de la souffrance et le plein des propositions d’accompagnement des sujets rencontrés.
Rubrique Psychopathologie Le manteau cloacal ou l’incurie des sujets SDF. La pratique clinique avec les sujets SDF confronte à un phénomène tout à fait particulier : l’incurie. S’enveloppant dans des odeurs, dans des substances corporelles, c’est un "manteau cloacal" qui recouvre alors leur corps et impacte leurs relations. Une confrontation de données psychiatriques, psychodynamiques et anthropologiques permet ici de mieux comprendre les fondements et rôles de cette "seconde peau".
Plus d’informations – site : cairn.info

Alternatives Économiques - N°323
10 propositions pour vivre mieux sans croissance. La croissance ne sera pas au rendez-vous en 2013 et elle risque d’être durablement faible dans le futur. Du coup, il faut réfléchir dès à présent aux politiques capables d’améliorer le bien-être des populations sans miser sur l’augmentation continue de la richesse monétaire. Dix propositions pour relever ce défi.
Hommage à Robert Castel.
L’accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées prévue pour 2015. Handicap, le rendez-vous manqué : la loi de février 2005 prévoyait que tous les bâtiments publics et privés en France seraient accessibles aux personnes handicapées en 2015. Aujourd’hui, seuls 15 % des établissements recevant du public sont accessibles. L’objectif ne sera donc pas atteint. L’échéance est de fait reportée à 2022.

Sciences Humaines - N°248
Comment pensons-nous ? Révolution dans les sciences de l’esprit. Alors qu’on parlait autrefois "d’esprit", de "raison", ou "d’intelligence", on parle aujourd’hui de "cognition". La cognition recouvre toutes les opérations mentales – perception, mémoire, apprentissage, conscience, langage – qui forment le socle de nos pensées. Pour en étudier les facettes, les sciences cognitives avaient appris à se méfier des "grandes théories" prétendant englober l’ensemble des processus mentaux. Depuis peu, les choses changent. Certains parlent même d’une "révolution" dans la cognition. En effet, de nouveaux modèles de l’esprit apparaissent et réaffirment leur prétention à expliquer le fonctionnement global de la pensée.

France Culture / Sur les docks
Le 4e épisode de la série Devenir homme - La maison des hommes était consacré aux violences conjugales, avec un reportage effectué au Home des Rosati, à Arras, une maison d’hébergement pour des hommes ayant commis des actes de violence sur leurs compagnes. Pendant quelques mois ou quelques semaines, ils sont interdits de tout contact avec leur compagne et doivent vivre avec d’autres hommes violents.
A réécouter. Plus d’informations – site : franceculture.fr

webdoc
La tête sous l’eau. Webdocumentaire sur les bains-douches municipaux à Paris. Touchés de plein fouet par la crise économique, tous les usagers des bains-douches, venus d’horizons différents et n’ayant pas d’autre choix que d’utiliser ce dispositif pour pouvoir se laver, racontent leur quotidien et leurs conditions de vie.
Plus d’informations – site : webdoc.france24.com


Géolocalisation

IRTS Ile-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne
1 rue du 11 Novembre
92123 Montrouge
Tel : 01 40 92 01 02
contact.montrouge@irts-montrouge-neuillysurmarne.eu

IRTS Ile-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne
150 avenue Paul Vaillant Couturier
93330 Neuilly-sur-Marne
Tel : 01 49 44 67 10
contact.neuilly@irts-montrouge-neuillysurmarne.eu

Qui sommes nous

Association fondée en 1900 et déclarée le 26 juillet 1901, elle devient une Fondation reconnue d’utilité publique en 1978. En 1987, la Fondation ITSRS (Institut de travail social et de recherches sociales) est agréée en tant qu’Institut Régional du Travail Soial (IRTS). À partir de novembre 2001, l’ITSRS à Montrouge et l’ISIS à Neuilly-sur-Marne ont été réunis afin de former un seul IRTS sur deux sites regroupant au total près de 1700 étudiants.

Nos partenaires

Ile de France Unaforis

© 2009 fondation-itsrs.org, tous droits réservés