La revue de presse d’Anne Bernard - 2010

Anne Bernard, documentaliste à l’IRTS, nous permet depuis quelques années, de suivre l’actualité "papier" du secteur.
Voici une sélection des articles et publications de mars 2010.
Vous trouverez aussi celle de novembre et décembre 2009, en fin d’article

Mars 2010

EJE N°22 d’avril-mai 2010
L’enfant de l’entre-deux - Irène Kontomichos
La thématique de l’accueil est de nouveau à l’honneur. Cette fois-ci, le groupe d’analyse de pratiques l’a abordé en mettant l’accent sur le vécu des professionnels. Ainsi, au travers des difficultés qu’éprouvent, dans la situation présentée, l’enfant et la professionnelle référente lors de l’adaptation, le groupe d’analyse de pratiques s’est interrogé sur la place accordée au tout-petit par les adultes.

Le Journal des Professionnels de l’Enfance de mai-juin 2010
Dossier Quelle paternité aujourd’hui ? - Coordination Irène Kontomichos
Les bouleversements de Mai 68, le mouvement féministe des années 1970, une justice qui privilégie la mère dans la garde de l’enfant et une médecine qui, avec la procréation assistée, tend à se substituer au père : tels sont les jalons de l’évolution des mœurs qui a lézardé la figure paternelle au cours des trente dernière années.
Se dispenser du père ? C’est la tendance de la famille contemporaine. Alors que son rôle, bien distinct de celui de la mère, est essentiel à la construction de l’enfant. Lorsqu’il est absent, d’autres hommes (beau-père, éducateur…) s’inscrivent dans la vie de l’enfant, mais sans jamais pour le remplacer. Alors réhabilitons les pères, écoutons-les, soutenons-les, accompagnons-les, notamment en cas de rupture parentale afin d’atténuer les difficultés, parfois les drames, qui surviennent à cette occasion.
Devenir mère - Irène Kontomichos
Dans ce numéro, avec un dossier consacré à la place des pères, je trouvais important de dédier quelques lignes aux mères. Car si être père n’est pas si simple, être ou devenir mère ne l’est pas non plus !

ASH – 7 mai 2010
Stages en travail social : vers une suspension de l’obligation de gratifier
Adoptée en première lecture au Sénat, la proposition de loi About-Desmarescaux vise à mettre fin à la pénurie de stages… mais suscite indignation et amertume de la part des acteurs du secteur.

ASH – 14 mai 2010
La loi « orientation-formation » : la formation tout au long de la vie
Portabilité du DIF, élargissement du CIF, simplification du plan de formation, création d’un bilan d’étape professionnel…
La loi du 24 novembre 2009 adapte les outils de la formation professionnelle existants et en crée de nouveaux.

Espace Social - Mars 2010
Thème : la clinique en action éducative

  • La clinique en institut de Formation de travailleurs sociaux - Marguerite Philippe
    Formatrice à l’IRTS de Champagne-Ardenne, Marguerite Philippe, répond à la commande de l’espace social d’investiguer en quoi et comment la question de la clinique éducative est ou non un sujet essentiel de préoccupation et de mise en œuvre, dans la formation initiale (ou continue) des travailleurs sociaux.
  • La clinique éducative à l’épreuve des nouveaux cadres législatifs - Philippe Lecorne
    Comme pour nombre de fonctions sociétaires dites non productives, le cadre législatif et réglementaire confronte l’action éducative à des exigences accrues de performance et à la justification de ses interventions, au risque de porter atteinte à la prise en compte du travail clinique. Quelles pistes existent pour sauvegarder la dimension clinique du travail social et éducatif dans le contexte législatif actuel ?
  • Pertinence et modalités de l’Analyse des Pratiques Professionnelles - Françoise Fleury, Jérôme Chantriaux, Jean-Pierre Coiffey
    Cet article a la modeste ambition de mettre en débat une instance (l’APP : Analyse des Pratiques Professionnelles) qui n’existe pas dans tous les services, loin s’en faut. Instance qui, selon nous, a quelque chose à voir avec la clinique dans les institutions. Pour entamer ce débat, nous avons choisi de procéder à une interview de deux praticiens de l’APP et d’un consultant à qui il est fréquemment demandé, de mettre en place ce type d’instance, sans que cette demande soit toujours très explicite dans ses attendus et ses objectifs...

Direction N°74 – Mai 2010
Lutte contre l’exclusion : Une Europe qui se cherche…
Année européenne de lutte contre la pauvreté et l’exclusion, 2010 marque également la mise en place d’une stratégie commune pour 2020. Un chantier complexe, déjà mis à mal par la crise économique.

La revue française de service social N°236
Thème : De l’expertise et évaluation

  • Essai de définition de l’expertise sociale - Henri Pascal
  • Trois dimensions de l’expertise du travail social - Marie-Rose Le Dain
  • L’assistant de service social, ses savoirs, son expertise, sa légitimité - Christophe Voinchet
  • L’expertise sociale et la mise en pratique - Jocelyne Durame
  • Produire de l’expertise sociale par l’approche systémique - Catherine Manson-Lassalle
  • Supervision et expertise en travail social - Fernande Pouillard
  • Genèse de l’expertise sociale et préconisations de l’ANAS lors de l’élaboration de la réforme des études et du diplôme d’Etat d’assistant de service social - Madame Thérèse Guichet
  • A propos de la réforme du DEASS de l’intervention sociale et de l’expertise sociale - Rachel Chamla
  • L’évaluation dans le travail social. Atouts, enjeux, défis - Brigitte Bouquet
  • De la marge à la manœuvre : quelle perspective pour les professionnels d’une intervention sociale soumise à évaluation ? - Evelyne Simondi
  • L’évaluation en service social du travail : le rapport d’activité, un outil stratégique - Brigitte Rizzo
  • Suivi, contrôle et évaluation du travail social et de l’intervention sociale - Cristina De Robertis
  • ANAS – Journées nationales d’études « Développer notre pouvoir d’agir » - Atelier 6 « L’évaluation un pouvoir pour les professionnels » - Montpellier 6, 7 et 8/11/2008 - Henri Pascal
  • Etre un expert de l’intervention professionnelle en service social ? Peut-être, mais gare à la toute puissance - Claire Jouffray

Le sociographe N°32 – Mai 2010
Dossier Confessions Croyances en travail social - Coordination Gérald Dudoit, enseignant en sociologie, IRTS-LR
Ignorées, rejetée ou idéalisée, la question du religieux mérite d’être posée sans dogmatisme. A l’heure du retour en force des communautarismes religieux, le travail social ne peut plus ignorer ces croyances qui rassemblent autant qu’elles exacerbent les différences.
Souvent, la confession du bénéficiaire n’est pas prise en compte au nom de la fausse dichotomie entre appartenance religieuse et laïcité. Comment les pratiques professionnelles peuvent, doivent prendre en compte les croyances ? L’action sociale est-elle à même de reconnaître sa propre genèse, et le travailleur social ses propres croyances ?

Informations sociales N°158 – Mars-Avril 2010
Les services publics face à leurs usagers
Les Français sont très attachés à leurs services publics. Dans le cadre de la modernisation de l’Etat, tout un discours s’est développé sur la nécessité de proposer un service de proximité, de mesurer et tenir compte de la satisfaction des usagers. La mesure de la qualité est devenue un indicateur de la performance publique »Améliorer la qualité de la relation de service » est désormais un leitmotiv qui interroge la manière dont est considéré l’administré, devenu l’usager, voire le client. De plus, avec le développement d’Internet et d’un certain nombre d’autres innovations technologiques, le traitement des dossiers est désormais plus rapide, le suivi personnalisé et la relation de guichet s’est transformée. Ces métamorphoses de la relation entre les usagers et les services publics questionnent l’équilibre complexe entre service, redistribution et contrôle.
Dans la première partie de ce numéro d’Informations sociales, l’attention est portée sur les transformations organisationnelles entraînées par la modernisation de l’administration et l’objectif de qualité de service. Dans une deuxième partie, nous nous intéresserons au point de vue des usagers, plus précisément à la manière dont les administrations et services le prennent en compte. Enfin, dans une troisième partie, il s’agit de regarder les transformations des métiers de l’accueil des usagers des services publics. On a notamment pu parler de remaniements identitaires pour celles et ceux qui travaillent au guichet.

Forum N°126 – 2009-12

  • La question des enseignements disciplinaires dans le cadre des nouveaux référentiels de formation
  • Expérience professionnelle, savoirs et compétences : quels rapports ? - Eliane Leplay
  • Valoriser la réflexivité dans la formation : une pédagogie philosophique pour la puissance socioculturelle de la « vie active » - Isabelle Ullern-Weite
  • Etre compétent exclut-il d’être philosophe ? - Lilian Gravière
  • La question des enseignements disciplinaires dans les nouveaux référentiels de formation : R.A.S ? - Thierry Habersetzer
  • Les référentiels ne sont pas des modèles à la professionnalisation - Solen Thobie
  • La question des enseignements disciplinaires ou comment faire le lien entre la logique de référentiel et les valeurs fondatrices de l’éducation spécialisée ? - Marie-Christine Talbot

Métiers petite enfance N° 159 – Mars 2010
L’humour dans la relation éducative
L’humour et le rire s’associent dans un temps partagé avec l’enfant. Instant délicieux où le tout-petit communique et découvre les effets de la complicité avec un adulte. Attention cependant à rester vigilant pour ne jamais blesser l’enfant. Ce dossier pose les contours et les limites possibles de l’humour…
Une psychogenèse de l’humour chez l’enfant : quelle émergence et quelles conditions de dialogue ?
L’enfant et le rire… ou rire avec l’enfant

Métiers petite enfance N° 160 – Avril 2010
Diversifier les propositions éducatives pour répondre aux besoins des enfants
De l’éveil à la vie à la construction de ses compétences, le jeune enfant ne cheminera pas seul ; les professionnels, par leurs réflexions et propositions, le guideront sur le terrain des découvertes et des acquisitions.
Faire avec l’enfant pour ne pas faire à sa place
Les « 2-3 ans » dans la réalité du quotidien, entre éveil et connaissance de soi
Invitation à la diversification des propositions éducatives
Et si la conduite de projets pédagogiques passait par les livres ?

Métiers petite enfance N° 161 – Mai 2010
Parents et professionnels partenaires
Le soutien (ou aide) à la parentalité requiert un véritable travail de positionnement pour donner une place à chacun, et surtout rester à sa place. Les enjeux sont forts de part et d’autre, la reconnaissance de compétences en est le ciment fédérateur. Qu’est-il possible de mettre en œuvre au quotidien ?...
Entre soutien et accompagnement de la fonction parentale
Pour un partenariat consistant, il faut travailler avec, « sur » et sans les parents
En accueil à domicile, la professionnelle doit créer les conditions d’une rencontre

Spirale N° 53
Thème : Touche pas à mon école maternelle ! - Coordination Catherine-Juliet Delpy

  • Maternelle, Kindergarten, ou un peu les deux ? - Pascale Fossat
  • Regards croisés - Françoise Brégou Le Bihan, Christophe Mayolini
  • Et le périscolaire ? - Miriam Rasse
  • Si un jardin d’éveil m’était conté…- Françoise Brégou Le Bihan
  • Repenser l’entrée à l’école maternelle des tout-petits - Véronique Rivière
  • Souffrances à l’école maternelle - Isabelle Kowalski
  • Patouilles et paroles - Elisabeth Mourot
  • Leur en faite voir de toutes les couleurs… - Jocelyne Grall
  • Le bruit s’organise, joue avec le silence et devient musique - Roger Müh
  • Eh bien, dansez maintenant ! - Bernadette Hildeilfinger
  • Créer en petite section, un déjà-là ! - Françoise Brégou Le Bihan
  • Entre les enfants, les parents et l’école : la musique - Chantal Grosléziat

Enfances et Psy N°46 – Janvier 2010
Thème : L’autisme aujourd’hui. D’un espace à l’autre, le monde de l’autisme

  • Le rôle des associations de parents aujourd’hui - Jacques Baert
  • Les centres ressources autisme : bilan et perspectives - Lisa Ouss Ryngaert
  • Autisme, maison départementale des personnes handicapées (MDPH) et loi du 11 février 2005. Vers l’écriture d’un nouveau chapitre sur les rapports entre l’individuel et le collectif ? - Alain-Pierre Peyraud
  • Une psychanalyste au pays de l’ABA - Marie-Dominique Amy
  • Violences et autisme : le laboratoire autistique pour penser les racines de la violence - Fabien Joly
  • L’air de rien. Effets du « ventilateur » comme objet favorisant la contenance auprès d’enfants autistes - Brigitte Massoni, Claire Peccia-Galletto, Johanna Salmon
  • Croisement des approches psychodynamique et cognitive dans la prise en charge de l’enfant autiste - Isabelle Tanet-Mory et Marie Cossart
  • Rire ensemble, une expérience mutative - Anne-Sylvie Pelloux et Sarah Tessarech
  • La place des enfants autistes à l’école maternelle aujourd’hui : la parole aux institutrices - Sarah Tessarech

Diversité – Ville école intégration N°160 – Mars 2010
Thème : Du côté du corps
Dans une société avide de performance, de santé et de beauté, le corps – triomphant, musclé, dénudé, jeune et mince – doit coïncider avec un idéal normé auquel il faut ressembler à tout prix. Cependant, et dans un mouvement antagonique, jamais le corps n’a été autant l’objet de soucis ou de compagnes de prévention : on pense à la grippe, mais aussi au VIH. Les jeunes, eux, vivent leur corps comme insubmersible ou immortel. Ils le mettent parfois à mal ou expriment leur mal-être par des conduites extrêmes. Quant au corps des filles et des femmes, il sert aussi parfois, en se cachant, de point de crispation culturelle, en friction douloureuse avec les dogmes républicains. Et à l’école : qu’en est-il du corps de l’élève, du corps de l’enseignant ? Corps agités ou corps contrôles ?
Corps es-tu là ?
Le corps extrême
Montrer/cacher

EnJEux - Revue réalisée par des étudiants et anciens étudiants

  • Projet - Sensibiliser les tout-petits à la lecture
  • Partenariat - CAP Petite Enfance
  • Construisons ensemble - Un combat quotidien contre la routine
  • Reportage - Un autre regard sur la pédiatrie
  • Initiative - La communication gestuelle en crèche
  • Fiche projet - Les sens de l’accueil
  • Portrait d’ailleurs - Devenir cadres supérieurs en Travail Social au Burkina
  • Expérience - Un nouveau projet : les ateliers parents/enfants

Le Furet N° 61 – Printemps 2010
Se former à ne pas formater - Marie Nicole Rubio
Les professions de l’accueil collectif de la petite enfance : une hétérogénéité source de tensions - Sophie Odena
Le professionnalisme dans les services aux jeunes enfants en Europe - Jan Peeters
La formation au service de la qualité - Chantal Borde et Myriam Mony
L’ouverture à l’Europe pour les professionnels de la Petite Enfance - Bertille Tery et Jean-Pierre Feutry
Professionnalisme, qualifications et recherche praticienne en Nouvelle Zélande - Carmen Dalli
C’est pas si simple - Francine Koch et Anne-Marie Munch
Se former pour mieux accueillir - Brigitte Lépine
Impressions berlinoises - Valérie Bonfils
Une formation stimulante ou le passage d’une activité à une profession - Jacqueline-Marie Ganter et Brigitte Heitz
Formation-Accueil : clés de voûte d’une équipe - Monique Mislin
Un module de formation minimum - Marie-Françoise Iwaniukowicz

Regards sur l’actualité N° 359 – Mars 2010
Thème : Vers une réforme de la fiscalité locale

  • La réforme de la taxe professionnelle : une refondation de la gouvernance fiscale locale ? - Michel Bouvier
  • La suppression de la taxe professionnelle : antécédents, enjeux et débats - Guy Gilbert
  • Autonomie et péréquation : des principes à concilier plutôt qu’à opposer - Dominique Hoorens
  • La fiscalité locale dans l’Union européenne - Isabelle Chatrie
  • Le Grand Paris : comment transformer une capitale industrielle en métropole port-Kyoto ? - Fréderic Gilli
  • La loi de finances pour 2010 : quel budget pour une sortie de crise ? - Pascal Desrousseaux

Alternatives Economiques – Hors série n°7 Décembre 2009
Thème : L’état de la mondialisation

  • Régularisation de la finance, migrations, changement climatique, prolifération nucléaire… 25 grands enjeux passés au crible.
  • Tous les points chauds de la planète, région par région.
  • 45 cartes, 140 graphiques, 148 pages

Alternatives Economiques – Hors série N° 85
Thème : Générations

  • La confusion des âges - Thierry Pech
    A quel âge finit la jeunesse ? Quand commence la vieillesse ? Sous l’effet d’évolutions multiples, les parcours de vie se sont profondément transformés.
  • Lutte des classes... d’âge ? - Denis Clerc
    Les inégalités de salaire et d’emploi sont particulièrement marquées entre jeunes et seniors. Toutefois, elles sont autant liées à la qualification et au sexe qu’aux générations.
  • _ Transferts entre générations : qui gagne, qui perd ? - Sébastien Legay
    Les plus de 65 ans sont les premiers bénéficiaires des transferts publics. Cela ne suffit pourtant pas à établir l’existence d’une rupture d’équité entre les générations.
  • L’inexorable privilège du vieillissement - François Héran
    Le vieillissement des populations européennes devrait se poursuivre au moins jusqu’à l’horizon 2050. Principalement dû à l’allongement de l’espérance de vie, il est autant un privilège qu’un problème.
  • Avoir 20 ans par temps de crise - Cécile Van De Veld
    La crise met à l’épreuve les modèles européens d’intégration de la jeunesse et, par ricochet, les formes de solidarité familiale.
  • Une jeunesse déclassée - Louis Maurin _ L’emploi qualifié continue de se développer, mais le déclassement des générations qui arrivent sur le marché de l’emploi n’est pas un fantasme.
  • La génération 68, une génération bénie ? - Denis Clerc
    Heureux soixante-huitards ? Pas sûr…

Enjeux
Inégalités entre les générations : la France n’est pas un modèle à suivre - Louis Chauvel
La France est, avec l’Espagne et l’Italie, l’un des pays d’Europe où les inégalités entre générations sont les plus visibles.
"Il faut féminiser les parcours de vie des hommes" - Bruno Palier
Les dispositifs de protection sociale ne sont plus adaptés aux nouveaux parcours de vie des individus.
La génération des émeutes - Hugues Lagrange
Le chômage ne permet pas d’expliquer à lui seul le malaise de la jeunesse des cités.
Générations actuelles et générations futures - Guillaume Duval
Le souci du bien-être des générations futures est légitime, mais pas suffisant.

Philosophie N° 39 – Mai 2010
Thème : Le travail nuit-il à la santé ?

  • Donner forme à nos jours - Alain de Botton
  • L’être et le boulot, panorama des théories du travail
  • Vous avez dit aliénation. Indépendants et salariés témoignent
  • Eloge de l’artisanat - Richard Sennett

Sciences Humaines – N° spécial 2165 - Juin 2010
Combattre, fuir ou subir ?
Les épreuves de la vie - Jean-François Dortier
On parle d’« épreuves sportives » ou des « épreuves » d’un concours parce que c’est le moment critique où le sportif ou l’étudiant va « faire ses preuves », c’est-à-dire montrer ses talents et ses faiblesses. C’est donc un défi à relever…

Le Journal des psychologues N° 277 – Mai 2010
Thème : le signalement : Prévenir et protéger

  • Protection de l’enfance - Claudine Le Foyer de Costil
  • L’histoire de la protection de l’enfance - Constance de Ayala
  • Une meilleure coordination des actions pour servir l’intérêt de l’enfant - Pascaline Chamboncel-Saligue
  • Nouvelles organisations et nouvelles compétences pour les départements - Guy Patriarca
  • Se préoccuper - Philippe Gutton
  • Violence d’Etat… et développement de l’enfant - Serge G. Raymond
  • Les enfants face à la séparation : une affaire de reconstruction - Séverine Euillet
  • « Dis, quand reviendras-tu… ? » Blessures de la séparation des parents d’enfants placés - Catherine Sellenet
  • Le psychologue doit-il signaler les faits de maltraitance et assister les personnes en péril ? - Benoît Bruyère

L’autre – Cliniques, cultures et sociétés Vol.10 N°3
Thème : Corps soumis, corps rebelles - Coordination Thierry Baudet

  • L’épilepsie au Mali : corps, maladie et récit - Sophie Arborio
  • Quand la divergence devient exclusion : perceptions des châtiments corporels par les parents et les adolescents immigrants - Ghayda Hassan, Cécile Rousseau
  • Le voile en Iran : la construction d’une nouvelle identité féminine - Estelle Wallon, Naoual Derghal-Hammoudi
  • « Dieu maudisse celui qui t’a lancé ce regard ». Une ethnographie des soins du mauvais œil dans les familles maghrébines de France - Slimane Touhami
  • Rêve et contre-transfert en ethnopsy : le thérapeute « métissé » - Danièle Pierre
  • Violence politique, migration forcée, trauma et reconstruction chez les Kurdes de Turquie - Zübeyit Gün

Sociologie et sociétés N° 2 – Automne 2009
Thème : Les mouvements sociaux au-delà de l’Etat
L’approche du processus politique développée par Charles Tilly, qui domine aujourd’hui l’étude des mouvements sociaux dans le monde anglo-saxon, étudie l’action collective dans son contexte politique et institutionnel. Or, dominer un champ d’étude implique également d’être décortiqué, critiqué, voire attaqué. Cette approche a été remise en question par le virage culturel en sciences humaines et par la transnationalisation de l’action collective. Tandis que le symbolique et discursive des processus qui modèlent l’action collective, la transnationalisation de cette dernière semble remettre en cause la centralité de l’Etat-nation qui est au cœur de l’approche du processus politique. Plus récemment, certaines critiques ont remarqué que l’approche du processus politique postule une seule source de pourvoir – l’Etat – qui organiserait de façon déterminante les formes de la domination contestée par les mouvements sociaux. Selon celles-ci, les mobilisations collectives ne peuvent se réduite au rapport à l’Etat, aussi central soit-il. On propose ainsi d’élargir notre conception des mouvements sociaux en incluant la contestation de différentes formes de domination socialement instituées, quelles soient liées ou non à l’Etat ou à d’autres institutions telles que la famille, l’Eglise, le marché. Cette nouvelle approche est fondée sur la reconnaissance de la complexité institutionnelle des sociétés contemporaines, où s’entrecroisent différents champs de la vie sociale constitués par des éléments matériels et symboliques. C’est cette nouvelle approche qui est explorée par les auteurs de ce numéro consacré à l’étude de l’action collective et des mouvements sociaux.

Mars 2010

Les Cahiers de l’Actif n°402-403
Thème : Autorité et Pouvoir en Action Sociale
Pouvoir et Autorité : un débat de pleine actualité pour l’action sociale
- Jacques Riffault
La discussion de cette question classique du « pouvoir et de l’autorité » intervient aujourd’hui dans un contexte particulier : celui du sentiment partagé parmi les cadres de direction qu’il devient de plus en plus difficile d’occuper dans nos institutions du secteur social et médico-social « la place d’exception » qui est forcement celle de ceux qui dirigent, détiennent donc le pouvoir qui est le leur après qu’il leur ait été confié par une instance autorisée, et qui, quand tout va bien, appuient leurs décisions que l’autorité personnelle dont ils disposent laquelle leur est reconnue aussi bien par ceux qu’ils dirigent que par ceux qui leur ont confié cette tâche.

ASH - 29 janvier 2010
Cherche stage désespérément
Du fait de l’obligation, pour un grand nombre d’employeurs, de gratifier les stages longs des étudiants, les terrains de stage se raréfient dramatiquement pour les travailleurs sociaux en formation. Enquête à Paris, Angers, Lyon, Clermont-Ferrand et en PACA.

ASH - 19 février 2010
La loi de finances pour 2010
Tour d’horizon des principales dispositions intéressant le secteur social, parmi lesquelles l’ouverture du RSA à certains jeunes actifs de moins de 25 ans, ou encore le doublement de l’aide à l’acquisition d’une complémentaire santé pour les 16-24 ans.

TSA n° 10 - mars 2010
Protection de l’enfance
La réforme de 2007 malmenée.

Lien Social n° 960 - 11 février 2010
Des démarches éducatives pour faire face
Quand les ados incasables trouvent leur place
La Villa Préaut, trente ans de prise en charge d’incasables. Rencontre avec Monique Pacot, Directrice de la Villa Préaut. Reportage : Le ROC, travailler en réseau dans l’observation.

Les Grands Dossiers des Sciences Humaines n°17 - décembre 2009 / janvier-février 2010
Les vingt ans du Web

  • la force de l’utopie
  • génération Internet
  • jeux et mondes virtuels... du plaisir à l’addiction
  • Wikipedia. Les savoirs en mosaïque
  • Internet tuera-t-il la presse ?

Villes mondiales, les nouveaux lieux de pouvoir
Les villes à la conquête du monde, l’archipel des villes globales, Shanghai, Mexico, Johannesburg, Bruxelles, Mumbay, Londres, Washington, Pékin, Brasilia, Dubaï, Bangalore, Boston, Paris, Jérusalem, Berlin, Hong Kong…

Sciences Humaines n°212 - février 2010
Dossier : De l’enfant sauvage à l’autisme
Le débat nature / culture relancé

Philosophie magazine n°37 - mars 2010
Dossier : La télé nous rend-elle mauvais ?

Alternatives Économiques - février 2010
Les révolutions du livre

  • La lente gestion du livre numérique
  • Et si le livre numérique décollait ?
  • Une métamorphose silencieuse.

Métiers petite enfance - février 2010
L’analyse des pratiques professionnelles
L’analyse des pratiques professionnelles fait partie de ces outils indispensables pour penser, construire, interroger ou imaginer le quotidien de l’enfant. Elle permet à tous les professionnels de la petite enfance de prendre du recul, pour mieux envisager les organisations et les attitudes professionnelles en situation.

  • l’analyse des pratiques : accompagner les équipes dans leur réflexion
  • analyse des pratiques et projet d’établissement
  • l’analyse concrète des pratiques professionnelles au sein d’une pouponnière
  • une conseillère pédagogique pour accompagner le quotidien

EJE Journal - févier/mars 2010
Etre éducatrice de jeunes enfants en micro-crèche
Interview par Vanessa Bonet

EnJEux - décembre 2009
Transmettre, échanger, écouter

  • Une EJE à l’école : un projet hors du commun
  • Partenariat / Témoignage : Alan Bouchard, cuisinier
  • Une micro-crèche québécoise
  • Naissance d’un relais d’assistantes maternelles
  • Un peu de musique dans l’air
  • Le monde de l’éveil
  • Un papa raconte son fils en halte-jeux au Burkina

Enfance n°63 - mars/avril 2010
École : Où sont passés les hommes ?
Accueil petite enfance : Crèche, quelques malentendus à dissiper…
VIP : Anna Freud, pionnière de la psychanalyse d’enfants
Journées Internationales des professionnels de l’enfance

Forum, revue de la recherche en travail social
Les associations d’action sociale au défi d’entreprendre !

  • Entre histoire et perspective, le positionnement des grandes familles associatives dans le bouleversement du paysage contemporain de l’action sociale - Roland Janvier
  • L’État et les territoires dans la fabrique de l’action sociale. L’évolution des modes de régulation et la portée des nouveaux instruments - Marc Rouzeau
  • l’économie sociale et solidaire face à la crise : du risque de banalisation à une opportunité historique de transformation - Laurent Fraisse
  • Tocqueville penseur de l’association - Marcel Groche
  • La ressource des associations d’action sociale est entre leurs mains - Jean Lavoué
  • Une Recherche Action Qualifiante : de l’expertise individuelle à l’action collective - Jean-Jacques Schaller
  • De l’association à l’associationisme. Une question nouvelle pour les organisations d’action sociale - Michel Jézéquel

Direction(s) n°71 – février 2010
Dossier : Syndicalisme des directeurs : un engagement à la carte
Regroupements, fusions, réforme statutaire, fragilisation de l’emploi... la période est propice au rapprochement entre syndicats et professionnels de direction. Reste qu’une telle adhésion, surtout dans le secteur privé, ne va pas de soi.

Direction(s) n°72 – mars 2010
Reportage : Un GCSMS sauve un centre de la fermeture

EMPAN – décembre 2009
Réseaux Internet et lien social

  • Les caractéristiques de la communication sociale via Internet - Adeline Hérault, Pierre Molinier
  • Internet, pulsions et lien social - Didier Lauru
  • Journaux « extimes » et communauté de l’anonyme - Rémy Puyuelo
  • Les jeunes et la nouvelle culture Internet - Serge Tisseron
  • « Veux-tu devenir mon ami(e) ? » - Josian Cayuela
  • Le journal intime en ligne, entre espace à soi et lieux d’échange - Anaïs Aupeix
  • Les usages adolescents des TIC, entre autonomie et dépendance - Johann Chaulet
  • « Ça ne regarde que les autres ! » ou le blog à l’épreuve de l’adolescence - Michaël Stora
  • Du réseau social au réseau sexuel - Daniel Welzer-Lang
  • ...

Informations sociales – janvier/février 2010
Comment fabriquer une politique sociale ?
L’analyse de l’action publique porte le plus souvent sur la mise en œuvre des politiques et l’efficience de ces dernières. Ce numéro d’Informations sociales s’intéresse à la phase amont de cette mise en œuvre : le processus même d’élaboration d’une politique sociale. Ainsi, l’émergence, puis l’inscription d’un problème à l’agenda politique, la manière dont celui-ci est traduit dans le discours politiques et par les divers agents de l’État pour être in fine l’objet d’une loi ou d’une mesure, sont ici étudiées.

Une première partie du numéro est consacrée aux cadres conceptuels. Dans le champ social – dans le domaine de la lutte contre la pauvreté par exemple – comment certains concepts sont utilisés pour légitimer le recours à l’action ?
Une deuxième partie s’intéresse plus spécifiquement aux divers acteurs (lobbies, associations, médias, experts …) qui agissent pour faire émerger un problème et/ou sa mise sur agenda jusqu’à son traitement par les pouvoirs publics.
Enfin, une dernière partie fournit des exemples, en retraçant l’histoire des enjeux de quelques politiques sociales récemment mises en œuvre et des débats auxquels elles ont donné lieu ; politiques de conciliation, politiques de dépendance ou encore droit au logement opposable.

Le journal de l’Action sociale – janvier 2010
Banlieues ça sent le brulé
Les émeutes des banlieues, c’était il y a quatre ans déjà. « Un électrochoc salutaire », tirait alors le Jas (voir n°102 de décembre 2005 p 20 à 27), espérant qu’il amènerait à se poser les bonnes questions et à mettre enfin en œuvre une politique de la ville qui réponde à l’urgence d’une plus grande cohésion sociale. Or, bien que la rénovation du bâti soir bien engagée, la crainte d’un nouvel embrasement est renforcée par la crise. Le Jas a voulu faire le point de la situation avec des acteurs de terrain qui, malgré leurs inquiétudes, pensent néanmoins que le changement est encore possible.

Le sociographe – janvier 2010
Petites Discriminations ordinaires

  • Des faux-semblants de la discrimination
  • Discrimination en situations
  • le travail social peut-il ne pas discriminer ?

Les Cahiers de l’Actif n° 402-403 – novembre/décembre 2009
Dossier : Autorité et Pouvoir en action sociale

Autorité et Pouvoir : repérage conceptuel et analyse des enjeux pour l’action sociale

  • Pouvoir et Autorité : un débat de pleine actualité pour l’action sociale - Jacques Riffault
  • Autorité et Pouvoir : deux concepts en débats - Brigitte Bouquet
  • Les fluctuations des figures de l’autorité et leurs déclinaisons dans le champ de l’action sociale - Marcel Jaeger
  • Pouvoir, Autorité et Décision dans l’action sociale - Joseph Rouzel

L’évolution des principales figures d’autorité et de pouvoir : incidences sur les modes de management et de gouvernances associative
L’émergence de nouveaux espaces de pouvoirs
Autorité, protection de l’enfance et figures de l’adolescence

L’accès aux soins courants pour les personnes en situation de handicap
Positionnement professionnel et éthique dans le travail en équipe
La précarité serait-elle asexuée
Humanistes ou fonctionnalistes, quelle est notre maison ?

Revue française des Affaires sociales - 2009
Handicap psychique et vie quotidienne
C’est seulement depuis la loi de 2005 « pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées » que les manifestations des troubles psychiques dans la vie quotidienne sont désignées usuellement par les termes de « handicap psychique ».
Ce handicap présente plusieurs spécificités qui rendent son analyse particulièrement difficile. Il touche la personne dans sa subjectivité et sa conscience. Il est difficile de distinguer les symptômes de la maladie - qui relèvent d’une approche psychiatrique - et ses conséquences sur la vie quotidienne - qui relèvent d’une approche en termes de handicap et de compensation. Il peut faire l’objet d’un véritable déni de la part des personnes handicapées ou de leurs proches. Il peut être très variable chez une même personne dans la durée. Ces caractéristiques expliquent qu’on puisse parfois le décrire comme un handicap invisible. Enfin, le rôle de l’environnement, qui intervient dans la manifestation de tous les handicaps ; peut être spectaculaire pour le handicap physique...

Ville école intégration n°159 – décembre 2009
Roms, Tsiganes et Gens du voyage

  • Complexité du champ
  • Scolarisation
  • Ville et société

Hommes et migrations n°1282 – novembre/décembre 2009
Santé et droits des étrangers : réalités et enjeux
Les articles de ce dossier montrent comment le corps malade ou souffrant des migrants peut leur permettre de revendiquer des droits en bénéficiant de la législation française en matière d’immigration et d’asile. Ils décrivent également comment les professionnels de santé interviennent aux côtés des réseaux associatifs dans la protection des droits des étrangers et l’accès aux soins.

Le journal des psychologues n°275 – mars 2010
Les corps en souffrance

  • La demande de soin en maison d’arrêt
  • Aidants, soignants et maladie d’Alzheimer
  • Clinique de l’ennui et recours à l’acte à l’adolescence
  • Problématique identificatoire et traumatisme chez l’enfant

Psycho – mars 2010
Débat : Freud dans le domaine public

  • L’ineffable objet de notre désir : quelques destins de l’œuvre singulière de S. Freud - François Sauvagnat
  • L’autre en tant que caméra de surveillance - David Franck Allen & Anne-Laure Perocheau

Enfances et psy n°45
Dossier : Pourquoi la violence ?

  • La violence au fondement du lien
  • Clinique de la violence
  • La violence à l’école
  • ...

DECEMBRE 2009

EMPAN N°75 – Septembre 2009
Quelles théories pour quelles pratiques en travail social ?

Actualités sociales hebdomadaires
Le revenu de solidarité active
Entré, en vigueur, en métropole, le 1er juin 2009, le RSA s’est substitué au RMI, à l’allocation de parent isolé et aux différents mécanismes d’intéressement à la reprise d’activité. Il a principalement pour objet de garantir un revenu minimal aux personnes qui n’ont pas de ressources et à fournir un complément de revenus à celles qui ne tirent de leur activité que des ressources limitées.

  • Qui peut prétendre au RSA et quelles sont les conditions d’éligibilité à la prestation ?
  • Quelle démarche effectuer ?
  • Comment le RSA est-il calculé et quelles en sont les modalités de versement ?
  • Quels sont les droits et devoirs des bénéficiaires ?
  • A quels droits connexes les intéressés peuvent-ils prétendre ?

Informations sociales – Novembre / Décembre 2009
Parcours de vie et société
Ce numéro d’Informations sociales propose une réflexion sur les parcours de vie, c’est-à-dire sur la question des trajectoires sociales, familiales et professionnelles des individus. Toute une série de travaux en sciences sociales se sont intéressés à la notion de parcours et ont montré que ceux-ci ne connaissent plus la même linéarité qu’auparavant. Les repères temporels constitués, pour les générations précédentes, par l’entrée dans la vie active, la mise en couple et l’accès à un logement indépendant ne sont plus figés. Des études plus longues, une fécondité plus tardive, la fréquence des divorces, les recompositions familiales, l’augmentation de l’espérance de vie... sont autant d’évolutions sociales qui ont conduit à faire varier les parcours. Les ruptures et bifurcations sont ainsi plus nombreuses.
L’objectif de ce numéro est notamment de s’intéresser, au-delà des aspects théoriques, à la manière dont les institutions et politiques publiques tiennent compte -et pour quelles conséquences sur leurs propres actions- des parcours des individus. Inversement, dans quelle mesure et quelle manière le rapport avec les différents acteurs des politiques sociales influe-t-il sur le parcours des individus ?
Ce dossier s’articule autour de trois axes :

  • une première partie méthodologique présente les différentes manières d’appréhender le parcours des individus : comment tenir compte de celui-ci dans son ensemble ainsi que des ruptures et des parcours dits « à la marge » ?
  • une deuxième s’intéresse aux usages faits par les professionnels ou les institutions dans le champ du social de cette connaissance des parcours
  • enfin, une troisième questionne les temporalités des individus et des politiques publiques.

Le journal de l’Action sociale – Novembre 2009
Réforme territoriale / Les villes peuvent-elles récupérer l’action sociale ?
La réforme territoriale apparaît de plus en plus comme avant tout soucieuse de réformer le monde d’élection et de financement des collectivités locales. Car, en fait de clarification des compétences, c’est plutôt l’impasse. Sauf peut être, et ce n’est pas rien, pour les dispositions du projet qui concerne les métropoles, offrant la possibilité à toute agglomération de plus de 450 000 habitants de se doter de ce statut, avec un champ étendu de compétences, dont l’action sociale. Une vingtaine de métropoles pourraient naitre au détriment d’autant de départements qui ne s’occuperaient plus que d’une partie, souvent minoritaire, de la population. Les métropoles, ou plus largement les villes, feront-elles mieux que les départements ? Pour apporter sa contribution au débat, le Jas a souhaité observer en profondeur une ville qui de tout temps à fait du social une action prioritaire, Besançon, tout en s’arrêtant sur le seul exemple de ville ayant hérité des compétences départementales pour des raisons historiques, Strasbourg.
Enfance – Famille / Appel à une nouvelle conception du travail social
Par Michel Dinet et Jean-Louis Sanchez
Chaque année les données s’accumulent, et tout le monde s’inquiète de voir progresser le nombre d’enfants en danger. Car si cette augmentation peut résulter d’un meilleur repérage des enfants, elle traduit aussi le développement du nombre de situations de familles en détresse. C’est l’un des indicateurs les plus pertinents de l’aggravement du délitement de notre société, car cette évolution n’est pas seulement provoquée par la précarisation de l’emploi, mais aussi par une perte de repères et un effritement progressif de la sociabilité.
La famille change, elle aussi, avec notamment le développement impressionnant de la monoparentalité et la dispersion géographique de ses membres.
L’action sociale et le travail social ne sauraient rester étrangers à cette réalité et s’y emploi. Mais face à la prégnance d’une culture de la norme et de la verticalité, il convient d’agir autrement en commençant par s’interroger sur le sens de l’action. C’est l’objet de cette contribution.

Erudit n°61 – Printemps 2009 (sommaire)
Pauvreté, précarité : quels modes de régulation ?
Numéro dirigé par Jane Jenson, Claude Martin et Serge Paugam

  • Par Serge Paugam et Claude Martin - La nouvelle figure du travailleur précaire assisté
    I – la pauvreté et les politiques publiques : regard croisés
  • Par Jean-Claude Barbier - Le workfare et l’activation de la protection sociale, vingt ans après : beaucoup de bruit pour rien ? Contribution à un bilan qui reste à faire.
  • Par Frédéric Michel - Quand s’activer devient la contrepartie du revenu d’assistance. Etude du Revenu d’Intégration Sociale (RIS) belge.
  • Par Nathalie Burnay - Chômeurs âgés et transformations des modes de régulation : vers une rupture d’un équilibre existant.
  • Par Matthieu Mondou - Comment éviter la politique du blâme et les instruments punitifs ? Une analyse comparée des politiques québécoise et terre-neuvienne de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale.
    II – Les enjeux politiques et scientifiques : contradictions et pistes
  • Par Pierre Joseph Ulysse - Les travailleurs pauvres : de la précarité à la pauvreté en emploi. Un état des lieux au Canada / Québec, aux Etats-Unis et en France.
  • Nicolas Duvoux - Les assistés peuvent-ils être autonomes ? Sociologie compréhensive des politiques d’insertion.
  • Par Martine D’Amours - Travail précaire et gestion des risques : vers un nouveau modèle social ?
  • Par Pierre Joseph Ulysse, Frédéric Lesemann, Stéphane Crespo, Jean-Marc Fontan, Marguerite Mendell, Hélène Belleau - Les « travailleurs pauvres », témoin et acteurs des mutations sociétales en cours.
  • Par Philippe Warin - Une approche de la pauvreté par le non-recours aux droits sociaux.
    III – Le vécu et les trajectoires de la pauvreté et de la précarité
  • Par Antoine Rode - L’émergence du non-recours aux soins des populations précaires : entre droit aux soins et devoirs de soins.
  • Par Myriam Thirot - « Se brûler au travail » : la précarisation du travail vécue par des résidants du Centre-Sud de Montréal.
  • Par Alfred Pierre - Les entreprises d’insertion sociale à Montréal : trajectoire des participants.
  • Par Diane-Gabrielle Tremblay, Juan-Luis Klein, Jean-Marc Fontan, Christine Champagne - L’action locale et la lutte contre l’exclusion et la pauvreté : le cas de Mères avec pouvoir à Montréal.
  • Par Audrey Parron - Les trajectoires professionnelles des jeunes adultes en situation de handicap psychique : du milieu ordinaire aux filières adaptées.
  • Notes de lectures par George Ross - Qu’est-ce que la « réforme de l’aide sociale » ? Analyse des récentes politiques américaines en matière de pauvreté.

Les Cahiers de l’Actif – Juillet / Octobre 2009
Recommandations, référentiels et procédures de « bonnes pratiques »
Des balises pour penser l’intervention sociale et médico-sociale ?

Psychomédia – Décembre 2009 / Février 2010
Débat : devenir garçon, devenir fille

L’autre - Vol 10 n°2 – Année 2009
Accueil, Asile, soin
Dossier coordonné par Thierry Baudet, Hélène Asensi et Christian Lachal

  • Par Arnaud Veïsse - Etat actuel de l’accueil et des soins aux étrangers malades en France
  • Par Yassaman Montazami - Incidences du politique dans la clinique de l’asile et des violences collectives
  • Par Claire Mestre - Les certificats médicaux aux étrangers demandeurs d’asile et déboutés : cliniques et politiques

Alternatives économiques – Décembre 2009
Face à la pauvreté

  • l’état des lieux en France
  • trois idées fortes pour agir
  • « inventer de nouvelles formes de droits sociaux »

NOVEMBRE 2009

Le Monde Diplomatique – Novembre 2009
Protéger les plus vulnérables
Par Claire BRISET
Où vont tous ces enfants ?
Malnutrition, travail éreintant, absence d’éducation, abandon, violences de toutes sortes : de par le monde, des millions d’enfants connaissent des conditions de vie lourdes de conséquence pour leur avenir. Face à la noirceur du tableau, l’arme du droit pourrait sembler dérisoire. La convention internationale des droits de l’enfant, adoptée aux Nations unies il y a tout juste vingt ans et ratifiée par tous les pays à l’exception des Etats unis et de la Somalie, a pourtant permis quelques avancées appréciables.
L’immigration, un « problème » si commode
Par Eric FASSIN
La dispersion de la « jungle » de Calais, comme les médiatiques expulsions des sans-papiers l’ont montré : le contrôle de l’immigration constitue une priorité du gouvernement français. Il ne serait désormais plus de question de « subir » les migrants, mais de les « choisir », martèle ainsi M. Nicolas Sarkozy. Or les mâles discours d’Etat contribuent davantage a entretenir un « problème », procurant à peu de frais des bénéfices politiques à ceux qui l’exploitent, qu’à prendre la véritable mesure de ses enjeux.

Le Monde Magazine – 31 Octobre 2009
Insertion
Un X à Emmaüs

Par Catherine MALISZEWSKI
Depuis 2007, Emmaüs Défi aide des SDF à rejoindre le monde du travail. A la tête de ce récent ajout au mouvement, qui fête, lui ses 60 ans. Charles- Edouard Vincent a abandonné sa carrière dans l’ingénierie pour se consacrer aux plus démunis.
La religion dans l’entreprise,
Un sacré Malaise

Par Martine VALO
Comment répondre à des employées qui demandent des repas casher ou halal à la cantine, veulent une salle de prière, portent le voile ? Le sujet émerge dans le monde du travail. Et embarrasse les dirigeants, au pays de la sacro–sainte laïcité : rencontres.

Le Monde Magazine –21 Novembre 2009
Littérature Jeunesse
Ce sexisme qui fait vendre

Par Emilie GRANGERAY
A elles, les paillettes, les crinolines. A eux, les camions, les gros engins : de nouvelles collections jeunesse destinée aux garçons ou aux filles font un tabac. Un phénomène d’édition qui suscite polémique, alors que s’ouvre le 25e Salon de Montreuil.

Actualités Sociales Hebdomadaire – 30 Octobre 2009
La loi relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique
Au menu de ce dossier, l’accompagnement des agents travaillant dans un service en voie de réorganisation et la modernisation de la gestion des ressources humaines.
Travailler mieux pour vivre mieux
Les travailleurs pauvres sont souvent mal pris en compte dans les dispositifs d’insertion. A Cergy-Pontoise le programme expérimental Agir sur les transmissions professionnelles les aide à accéder à un emploi de qualité.
Les AMP accompagnateurs du quotidien
A l’articulation du médical et du social les aides médico-psychologiques tissent, à partir des gestes techniques, une relation de proximité avec les personnes les plus dépendantes.

Actualités Sociales Hebdomadaire – 6 Novembre 2009
Les droits et les devoirs des demandeurs d’emploi Depuis la réforme intervenue en 2008, les chômeurs ont l’obligation de participer à l’élaboration et à l’actualisation de leur projet personnalisé d’accès à l’emploi et ne peuvent refuser plus de deux « offres raisonnables d’emploi ».
Écosystème pédagogique La MECS Manoir de Bois Charente, prés d’Angoulême, forme des jeunes aux métiers de la restauration haut de gamme. L’occasion également, de les sensibiliser au respect de l’environnement.
Parents handicapés mentaux : Quel accompagnement ? Pour aider les parents singuliers à remplir au mieux leurs fonctions et favoriser le bon développement de leurs enfants des professionnels du handicap et de l’enfance unissent leurs compétences. Actualités Sociales Hebdomadaire – 13 Novembre 2009
La loi « hôpital, patients, santé et territoire » Présentation des mesures concernant les établissements services sociaux et médico-sociaux : Réforme de la procédure d’autorisation, planification, évaluation, tarification …
20 mesures pour refonder l’accueil des personnes à la rue Le gouvernement entend réorganiser le dispositif d’accueil et l’orientation pour en faire un véritable service public et mettre en place un « référent personnel » pour chaque sans abri qui le souhaite.
Entrée de secours Le centre hospitalier universitaire de Brest a mis en place une unité d’accueil expérimentale des victimes conjugales et familiales. Ses objectifs : l’écoute des patients et leurs orientations vers les partenaires de l’aide aux victimes.

Sociologie et Sociétés - Printemps 2009
Sociologie et société des individus
La sociologie des individus ne se résume pas au simple développement d’une autre analyse sectorielle de la sociologie, comme on a pu décrire déjà l’analyse microsociale. C’est plutôt une façon de voir autrement la construction des sociétés actuelles, caractérisées en particulier par la modernité. Une compréhension radicale de dynamiques individuelles singulières qui permet non seulement d’éclairer la complexité des processus sociaux mis en cause, mais surtout, d’introduire une dialectique radical qui rejette un déterminisme hétéronome des individus de l’action. La société des individus et de l’action. La société vivante est une société d’incertitude qui sollicite constamment le travail de l’individu sujet sur soi et dans ses rapports aux institutions et à autrui.
Sociologie compréhensive, sociologie clinique, sociologie implicite, mais aussi anthropologie clinique sont autant de perspectives épistémologiques et métrologiques qui ouvrent un champ d’exploration renouvelé dans la saisie des sociétés contemporaines complexes. Redonner ainsi toute sa pertinence pour la recherche sociologique à l’individu permet de jeter un nouveau regard critique, sur la société et sur les pratiques sociales.
Soulignons que ce numéro de Sociologie et société est dédié à un pionnier de la sociologie au Québec, Robert Sévigny, dont les œuvres et le texte produit pour ce dossier témoignent d’une telle sociologie des individus.

Cultures et sociétés – Octobre 2009
Les formes de l’écriture impliquée
Dossier coordonné par Kareen Illiade & Remi Hess

  • L’histoire de vie d’enseignants – Lucette Colin
  • Le journal d’intervention – Anne-Claire Cormery
  • Le journal de lecture dans l’enseignement à distance – Kareen Illiade
  • La lettre et la production de son œuvre - Augustin Mutuale
  • La correspondance de recherche : un dispositif d’analyse des implications du chercheur- Swan Bellelle & Bertand Crépeau
  • Une correspondance pédagogique – Gabrielle Weigand
  • Les monographies - Sandrine Deulceux & Carole Pancheret
  • Le dialogue instituant : l’entretien du groupe – Saïda Zoghlami
  • Manifeste Zones d’Attraction – Charlotte Hess & Valentin Schaepelynck

Métiers petite enfance- Eveil et développement de l’enfant - Novembre 2009
Penser la place des stagiaires
Accueillir de stagiaires en formations demande aux professionnels confirmés de réfléchir leur intégration dans le quotidien des services. Quelle place leur accorder auprès des enfants sur une aussi courte durée ?

  • Réflexions sur la place des stagiaires dans les services petite enfance ou pédiatriques
  • L’observation comme outil d’apprentissage en stage et support de bien-traitance
  • Observer mieux accompagner les stagiaires et les enfants
  • Comment accueillir les stagiaires tout en préservant le bien - être de l’enfant

Déclic – Novembre / décembre 2009
Info ou Intox ?
De Claude Simonnot
Déclic est destiné à diffuser le mieux possible l’information aux parents et aux personnes concernées par les situations de handicap de l’enfant. Une mission aux antipodes de la tendance actuelle (accentuée par le Web) où, de plus en plus, l’information prend la place de la formation et où le savoir se résume à la surface des choses.
J’en prends pour exemple la pandémie promise de grippe H1N1 et les questions qui se posent autour de la vaccination. Faut-il ou ne faut-il pas se vacciner ? Telle est la question. Et si ce n’était pas cela, s’il s’agissait de respecter le libre choix des familles tout en essayant qu’il soit plus éclairé possible, tout irait bien ! Mais fleurissent de façon invraisemblable rumeurs et caricatures, confusion et informations approximatives, voire fantaisistes pour fabriquer la grande peur du vaccin.
Si, parfois, un abus de pouvoir médicaux, la rétention de savoir des scientifiques sont condamnables, aujourd’hui nous assistons à un lissage par le bas : touts les avis, même plan. Dans notre merveilleux monde de communication, la réaction remplace la réflexion, les slogans se substituent à la discussion et les croyances étouffent le savoir.

Alternatives Economiques – Novembre 2009
Le travail sous tension
Des conditions de travail dégradées et un recul des solidarités collectives expliquent la souffrance psychique de nombreux salariés.
Couples : un fragile équilibre
Nombre de record des Pacs, baisse des mariages, hausse des divorces, mais pas de recul du couple.
Qui est Pauvre ?
L’analyse de la pauvreté par les conditions de vie débouche sur une vision restrictive du phénomène.
L’avenir de la télé
D’ici 2012, 40 % des Français visionneront des contenus Internet sur leur petit écran.
Ces jeunes qui quittent l’école sans diplôme
Les résultats de l’enquête Génération 2004 confirme que le diplôme et l’apprentissage restent des atouts pour s’insérer dans l’emploi.
Faut-il craindre la privation des villes ?
Les résidences urbaines fermées ont pris place depuis une dizaine d’années dans le paysage urbain et dans le débat public.
André Gorz ou l’écologie politique comme dépassement du capitalisme
Théoricien critique de l’aliénation de la fin du travail, il a mené une analyse conjointe du système capitaliste et de la crise écologique.
Assurances sociales : pourquoi Bismarck ne fut jamais bismarckien
Le système d’assurance sociale instauré en Allemagne dans les années 1880 a en fait peu à voir avec le projet initial de Bismarck.

Autrement - Novembre 2009
Trop Gros ? L’obésité et ses représentations
Dirigée par Julia Csergo
Les risques sanitaires liés à l’obésité sont devenus des préoccupations majeures, amenant à déclarer l’obésité « une nouvelle épidémie non infectieuse de l’histoire ». Contrainte d’intervenir, la médecine, largement relayée par les médias, a été conduite à dresser des normes, à médicaliser la corpulence , à mener avec les pouvoirs publics des actions préventives à définir un « bon « et un « mauvais « comportement alimentaire.
Ces discours peuvent –ils échapper au poids des représentations culturelles du gros et du historiquement construit, aux jugements de valeur, à la stigmatisation des individus en surpoids, a l’idéalisation de la minceur ? Et a-t-on toujours parlé d’obésité ? A quelles image le gros a-t- il été associé dans l’histoire et dans l’éthique ? Quand l’obésité devient –elle une maladie ? A-t-elle forcément une seule cause alimentaire ? Quels impacts ont les discours et les politiques publiques sur l’image de soi des personnes en surpoids ?
Julia Csergo fait ici dialoguer historiens et médecins, sociologues, historiens d’art et psychiatres pour démêler le sujet d’inquiétude, s’interroger sur la signification sociale et culturelle de la norme, de la mesure et de la tolérance. Penser les représentations de l’obésité, une démarche nécessaire à l’élaboration de politiques de prévention averties.
Autrement capables. Ecole, emploi, société : pour l’inclusion des personnes handicapées
Par Eric Plaisance
Aliénée, anormales, infirmes, invalides incapables, inéducables, semi-éducable... Par le passé, les vocables ne manquaient pas pour désigner ce que nous nommons aujourd’hui la « différence ». Ils ont longtemps justifié les traitements, dans des institutions spéciales, par des professionnels spécifiques : asiles, hospices, instituions intermédiaires entre le sanitaire et le social, écoles et classes spéciales, lieux d’assistance au travail, etc. Aujourd’hui, on considère que le handicap est la résultante de barrières sociales, de condition d’environnement qui mettent les personnes en situation d’infériorité. C’est la société qui « Handicape ».
En 2005, la France s’est dotée d’une loi « pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées » ; Quatre ans plus tard, peut –on en mesurer les effets ? Quelles sont les mesures concrètes prises en faveur de l’inclusion des personnes handicapées, enfants et adultes, dans la société ? Quels sont les moyens mis en œuvres ? Quelles sont les barrières qui restent à franchir ?
Cet ouvrage propose un bilan, des pistes de réflexions et des conseils pratiques. Il donne largement la parole aux personnes handicapées elles-mêmes, aux associations et aux professionnels du secteur, afin de saisir sur le vif les avis des personnes directement concernées. Il milite enfin pour que chacun, quelle que soit sa différence, puisse trouver sa place à l’école, au travail, au milieu de touts.
Arcadie. La vie Homosexuelle en France, de l’après guerre à la dépénalisation
Par Julian Jackson
Arcadie fut le premier mouvement homosexuel en France, le plus important en nombre, en longévité… et même un pionnier ! Fortement contestée dans les années 1970 avec l’émergence d’une culture radicale du coming out, l’association Arcadie fut dès lors reléguée aux oubliettes. On n’en parlait plus du « placard » prude et désuète. On y voyait une préhistoire un peu honteuse de la culture gaie et lesbienne. Cette lecture n’est elle pas réductrice ? En défrichant les archives du mouvement en recueillant des témoignages et notamment celui du fondateur André Braudry, aujourd’hui « réfugié « en Italie, l’historien travaille à replacer ce combat dans le contexte social de la France de l’après-guerre jusqu’à la dépénalisation de l’homosexualité, au début des années 1980. Le texte, savoureux et rigoureux, restitue ainsi la vie des homosexuels de cette époque. On y croise, à Paris et en province, des figures étonnantes, intellos ou populaires, anonymes ou célèbre comme Jean Cocteau ou Michel Foucault. Arcadie défendait la respectabilité des couples « homophiles » et représentait un refuge une population semi-clandestine. Elle a constitué une « culture Homosexuelle », a inspirée la dépénalisation de l’homosexualité, défendait la vie en couple et l’adoption… C’est le combat d’une génération qui entre étrangement en résonance avec les combats d’aujourd’hui sur le mariage et l’homoparentalité. Dés lors, ces homosexuels étaient – ils d’affreux conventionnels ou des avant-gardistes méconnus ?
Le pouvoir fascinant des histoires - Ce que disent les livres pour les enfants
Par Marie Saint-Dizier
Les livres pour les enfants doivent t-ils aider à grandir dans le monde tel qu’il est ou faire rêver à des univers merveilleux ? Doivent-ils prendre le parti de la gaieté des moments ritualisés du quotidien ou doivent –ils mettre l’enfant face aux dures réalités de la vie ? Doivent-ils d’ailleurs servir à quelque chose ? Certains seraient-ils dangereux et d’autres bénéfiques ? Y’a-t-il une spécificité de la littérature pour les enfants ? Parents, auteurs, bibliothécaires, éditeurs : touts les adultes qui destinent des histoires aux enfants en débattent interminablement.
Romancière, directrice de collections, traductrice, lectrice … Marie Saint-Dizier est actrice et témoin direct de l’histoire récente de l’édition jeunesse. Mais c’est en tant qu’amoureuse du pouvoir fascinant des histoires qu’elle nous propose se vision des livres pour les enfants. Avec beaucoup d’humour, elle raconte ses premières émotions de lectrice, ses rencontres hautes en couleur, de Quentin Blake à Alice au pays des merveilles, de Roald Dahl aux Trois Mousquetaires... Transmettre des histoires aux enfants est certes une affaire d’éducation, d’amour. C’est surtout la recherche fragile d’une rencontre.
Faut –il faire son deuil ? Perdre un être cher et vivre
Dirigé par Pascal Dreyer
Plus de 550 000 personnes décèdent chaque année en France, laissant les proches abattus par un immense chagrin. Alors que la mort a été écartée du quotidien et se retrouve en partie dissimulée, le deuil est devenu pour chacun un « travail », à « faire » dans un délai prescrit. Les endeuillés sont enjoints d’effacer leur souffrance et de « refaire leur vie ». Or ils manifestent touts le besoin de vivre avec l’absence et de construire le souvenir des morts. Les récits bouleversants d’humanité de ceux qui ont perdu un frère, un conjoint, un enfant, un parent en témoignent.
Mais le deuil lui-même a changé de nature avec le remplacement progressif du discours religieux et de ses croyances par celui de la médecine, de ses conquêtes et du fantasme d’immortalité qu’elle véhicule. Aujourd’hui, le deuil périnatal, le deuil d’un enfant - dont la mort est toujours scandaleuse - le deuil à répétition de l’épidémie du sida et même le deuil de ses propres parents au terme d’une vie de plus en plus longue constituent des réalités inacceptables.
L’évolution profonde de notre rapport à la mémoire, au corps et à la mort en Occident pose désormais la question du sens à donner au deuil d’un être proche. C’est autour de cette question et de la place laissée à la mort, invité à réfléchir des spécialiste – sociologue, psychologue, anthropologues, théologien, philosophe , artiste , professionnels des services funéraires, professionnels de santé – et des endeuillés qu’il a accompagnés dans leur quête de sens.


Géolocalisation

IRTS Ile-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne
1 rue du 11 Novembre
92123 Montrouge
Tel : 01 40 92 01 02
contact.montrouge@irts-montrouge-neuillysurmarne.eu

IRTS Ile-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne
150 avenue Paul Vaillant Couturier
93330 Neuilly-sur-Marne
Tel : 01 49 44 67 10
contact.neuilly@irts-montrouge-neuillysurmarne.eu

Qui sommes nous

Association fondée en 1900 et déclarée le 26 juillet 1901, elle devient une Fondation reconnue d’utilité publique en 1978. En 1987, la Fondation ITSRS (Institut de travail social et de recherches sociales) est agréée en tant qu’Institut Régional du Travail Soial (IRTS). À partir de novembre 2001, l’ITSRS à Montrouge et l’ISIS à Neuilly-sur-Marne ont été réunis afin de former un seul IRTS sur deux sites regroupant au total près de 1700 étudiants.

Nos partenaires

Ile de France Unaforis

© 2009 fondation-itsrs.org, tous droits réservés