Journée d’étude - Les attachements - Association Jenny Aubry

Jenny Aubry - les attachements 2015L’association Jenny Aubry, organise sa 5e journée d’étude intitulée Les attachements – Vers des liens qui libèrent [1] le vendredi 12 juin 2015 de 9h à 18h, à l’IRTS – Site de Montrouge.


En partenariat avec :
- l’IRTS Ile-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne
- le Centre de recherches psychanalyse, médecine et société – CRPMS
- l’UFR d’études psychanalytiques – Université Paris 7
- l’Institut REPERES

Présentation

PDF - 536.6 ko
Programme - Journée d’étude Jenny Aubry

À l’arrière-plan de la question de la séparation est la question de l’attachement.

Mais ce n’est pas simplement d’attachement tel qu’on l’a abordé classiquement, ce sont des histoires d’attachement sur lesquelles se découpent des histoires de séparations intempestives, de séparations dictées par l’institution juridique ; séparations dont tous les effets supposent nécessairement qu’il y ait des attachements.

Il nous a semblé que cette question des attachements, au pluriel, pouvait être une des questions à travailler et à reprendre sous l’angle de la pratique institutionnelle, telle qu’elle est à l’œuvre aujourd’hui, mais très éclairée, en effet, par les différents théoriciens qui l’ont travaillée.
Il y a des histoires d’attachement, des récits d’attachement, qui ont été évoqués lors de nos précédentes journées d’études, et ces récits et ces histoires, donnent lieu bien souvent à des craintes ; par exemple, une assistante familiale a dit : “D’une certaine manière, il faut s’attacher, mais pas trop et, quand même, à un moment, on est piégé par l’attachement qu’on a avec un enfant et d’où, après, le drame.”

Il nous est apparu, après coup, que nous avons commencé à travailler la question des séparations, mais que son supposé ou son présupposé, à savoir “les attachements”, était au fond le postulat du départ.
Nous avons commencé par là où s’introduisaient des ruptures, et ces ruptures se faisaient sur quelque chose, quand même, qui a pu se construire ou mal se construire, où, même quand c’est mal construit, il y a déjà une construction.
Et puis il y a aussi ce qui est inoubliable d’un certain attachement qui, même lorsqu’il est pathologique, ou maltraitant, laisse une trace chez l’enfant, et nous devons faire avec ça. Et ça, on ne peut pas l’abolir et on doit travailler, faire avec.

Ce furent nos conclusions de la journée d’étude de 2014.

Voilà, pour cette année, notre proposition : travailler autour des attachements et pas seulement de l’attachement tel que l’a pensé Bowlby, il y a la question de l’attachement dans l’institution elle-même, dans nos institutions, et il faut entendre l’attachement, pas seulement d’ailleurs avec les enfants, mais avec les assistantes familiales, avec les travailleurs entre eux, ce qui n’est quand même pas une petite chose.

Et nous nous demandons, avec vous, si cette question nouée, des séparations et des attachements, n’est pas quelque chose qui provoque peut-être les plus grandes angoisses chez les professionnels, dans leur travail, et si, peut-être, là, on peut s’attaquer à ces questions.

Ce sont toutes ces questions que nous avons essayé d’ordonner autour de cinq ateliers où nous vous convions à apporter vos expériences quotidiennes.

Fethi BENSLAMA, président de l’association Jenny Aubry.

Programme

** Matinée

9h00 – Accueil des participants
- Fethi Benslama, président de l’association Jenny Aubry

9h30 – Présentation de le journée d’étude
- Jack Droulout, trésorier, organisateur de la journée d’étude

10h00 – Conférence introductive - De quoi séparer ?
- Présentation par Claude Wacjman, vice-président de l’association Jenny Aubry
- Alain Vanier, psychanalyste, professeur à l’Université Paris VII - Diderot – SPC, CRPMS, ancien psychiatre des hôpitaux

11h 00 – 5 ateliers

1 – Assistant familial : les risques du métier
- Édith Cassan, psychanalyste
- Sabine Berthelot, éducatrice de jeunes enfants, administratrice de l’Association Jenny Aubry

Régulateur : Olivier Huet

2 – Autoriser et organiser la séparation
- Irit Abramson, psychanalyste
- Christina Rinaldis, juge pour enfants
- Véronique Jouvel-Doiteau, psychologue clinicienne - CAFS Jenny Aubry

Régulateur : Jean-Christophe Vidal

3 – Partir et pour où ? Le devenir de l’enfant placé
- Rose Denon, jeune femme ayant été accueillie au CAFS Jenny Aubry
- Annick Kerriou, ancienne directrice du CAFS Jenny Aubry Michel Muselli, psychologue clinicien - CAFS Jenny Aubry 4

Régulateur : Olivier Douville

4 – La fonction paternelle aujourd’hui
- Jean Michel Carbunar, psychanalyste
- Martine de Maximy, magistrate honoraire
- Juliette Reyniers, psychologue clinicienne - SESSAD Jenny Aubry

Régulateur : Ghislaine Glasson-Deschaumes

5 – Écouter des enfants aujourd’hui : l’expérience d’un psychanalyste de quartier et d’une responsable de SESSAD
- Daniel Becker, éducateur, psychanalyste en ZUP
- Sabine Kyre, éducatrice, chef de service d’un SESSAD en Gironde
- Claude Duché, pédopsychiatre - SESSAD Jenny Aubry

Régulateur : Claude Wacjman

13h00 – Pause déjeuner - Un repas servi sur place sur réservation

** Après-midi

14h00 – Reprise des 5 ateliers

15h00 – Table ronde avec les intervenants des ateliers
Régulateur : Jack Droulout

Conclusion des travaux – Résister
- Alain Vanier
- Elisabeth Roudinesco
- Fethi Benslama

16h00 – Cocktail

La journée sera ponctuée d’impromptus musicaux grâce à Fabrice Loi, saxophoniste& le Will Trio.

17 H 00 – Assemblée générale de l’association

Avec pour la journée la participation et le soutien de L’IRTS Ile de France Montrouge Neuilly-sur-Marne, L’Institut REPÈRES, Les éditions LE PRÉ DU PLAIN.
Les interventions militantes de L’AFMJF, le Collectif URGENCE DARFOUR.

Lieu, dates et horaires

IRTS Ile-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne
1 rue du 11 novembre 92120 Montrouge
Métro – Porte d’Orléans

Vendredi 12 juin 2015 de 9h à 18h.

Inscription

Nombre de place limité.

Word - 34.5 ko
Bulletin d’inscription

Frais d’inscription : 30 €.
Repas sur place : 20 €.
Gratuit pour les salariés et étudiants de l’IRTS Ile-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne - Inscription obligatoire.

Formulaire d’inscription et règlement par chèque à envoyer à : Association Jenny Aubry – 49 rue du Faubourg Poissonnière – 75009 PARIS

Contact
Envoyer un mail

[1] Expression de Bernard Maris lors de la création des éditions Les Liens qui Libèrent L.L.L. 2009.

Colloques, rencontres, journées d’études de l’IRTS


Géolocalisation

IRTS Ile-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne
1 rue du 11 Novembre
92123 Montrouge
Tel : 01 40 92 01 02
contact.montrouge@irts-montrouge-neuillysurmarne.eu

IRTS Ile-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne
150 avenue Paul Vaillant Couturier
93330 Neuilly-sur-Marne
Tel : 01 49 44 67 10
contact.neuilly@irts-montrouge-neuillysurmarne.eu

Qui sommes nous

Association fondée en 1900 et déclarée le 26 juillet 1901, elle devient une Fondation reconnue d’utilité publique en 1978. En 1987, la Fondation ITSRS (Institut de travail social et de recherches sociales) est agréée en tant qu’Institut Régional du Travail Soial (IRTS). À partir de novembre 2001, l’ITSRS à Montrouge et l’ISIS à Neuilly-sur-Marne ont été réunis afin de former un seul IRTS sur deux sites regroupant au total près de 1700 étudiants.

Nos partenaires

Ile de France Unaforis

© 2009 fondation-itsrs.org, tous droits réservés