Plan d’action en faveur du travail social et du développement social - calendrier


Le 25 janvier 2013, François Hollande lancait les États généraux du travail social.

Le 21 octobre 2015, Ségolène Neuville et Marisol Touraine présentait en Conseil des ministres un plan d’action interministériel en faveur du travail social et du développement social.

Depuis octobre 2016, une plaquette avec le calendrier des 16 mesures clés est disponible. Elle informe de l’état d’avancement du plan et des mesures qui sont déjà engagées ou qui le seront dans les mois qui viennent.

Le mot d’introduction

Mieux accompagner les personnes

PDF - 1.6 Mo
Plaquette Plan d’action en faveur du travail social et du développement social

Ils sont plus d’un million à œuvrer chaque jour auprès de nous. Nos enfants, nos parents, nos proches comptent sur eux au quotidien. Et pourtant nous les connaissons si mal !

Chacun d’entre nous, à un moment ou à un autre de sa vie, peut avoir besoin d’un travailleur social : pour accompagner le développement d’un enfant, aider un parent âgé à s’habiller, faire face à une situation d’endettement, ou simplement reprendre confiance.

Nos vies sont de plus en plus imprévisibles, de moins en moins linéaires. Elles sont faites de ruptures, de changements, de transitions (naissance, séparation, perte d’emploi...) qui nécessitent de s’adapter en permanence pour pouvoir rebondir et faire des choix, de façon libre et autonome.

C’est pour cette raison que la participation des personnes est un principe fondamental de ce plan, afin qu’aucune décision qui les concerne ne soit prise sans leur avis, qu’il s’agisse de la définition des politiques de solidarité, du fonctionnement des organisations qui les mettent en œuvre, ou des interactions quotidiennes avec les travailleurs sociaux.

Ce principe de participation doit permettre aux personnes de pouvoir identifier plus facilement les solutions qui existent déjà pour partie. Notre système de protection sociale est, en effet, l’un des meilleurs du monde, mais il est également l’un des plus complexes. C’est pourquoi ce plan propose de rendre les dispositifs existants plus simples d’accès, afin que chacun puisse se faire conseiller et orienter rapidement dès les premières difficultés, avant que les situations ne se dégradent.

Mais pour se remobiliser, se remettre en mouvement, il est souvent indispensable d’être encouragé et soutenu. C’est pourquoi ce plan a également pour ambition de donner aux professionnels les moyens d’accompagner plus efficacement et plus globalement les personnes, en modernisant l’appareil de formation, en développant le travail en réseau et le partage d’informations, et en s’appuyant sur le numérique.

En réalité, ce plan propose un projet de société consistant à se concentrer sur le développement social, par-delà le développement économique. Grâce au travail social, nous pouvons renforcer les liens sociaux et la confiance en nos capacités aussi bien individuelles que collectives.

Ségolène Neuville
Secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion

Le calendrier - Zoom sur la formation

Principe directeur
Revaloriser les métiers et moderniser les formations

Objectifs
- développer les compétences des professionnels
- favoriser la mobilité professionnelle
- renforcer l’attractivité des métiers (niveaux de diplômes et rémunération)

Mesures
- permettre la reconnaissance universitaire des diplômes et favoriser la mobilité professionnelle en facilitant les passerelles avec l’université
- renforcer les coopérations entre professionnels en développant les formations continues interprofessionnelles
- mettre en œuvre la réingénierie des diplômes et revaloriser les salaires dès 2017 dans la fonction publique
- soutenir le développement de la recherche dans le champ du travail social afin d’enrichir les connaissances et les pratiques

Calendrier
- reconnaissance universitaire des diplômes  : référentiels, corpus commun, labellisation des établissements
. Commission professionnelle consultative du travail social et de l’intervention sociale (CPC)
. De juillet 2016 à décembre 2017

- définition des priorités nationales pour la formation continue et l’alternance
. Table ronde partenaires sociaux
. De septembre 2016 à mars 2017

- réarchitecture des diplômes (compétences, connaissances...)
. Commission professionnelle consultative du travail social et de l’intervention sociale (CPC)
. D’octobre 2016 à décembre 2017

- engagement de la revalorisation des travailleurs sociaux de la fonction publique dans le cadre du Parcours professionnel carrières et rémunération (PPCR)
. Négociation pour la revalorisation des travailleurs de catégorie B en A
. De novembre 2016 à décembre 2017

- développement de la recherche collaborative dans le champ du travail social
. Appels à projets de recherche en travail social
. De juillet 2016 à décembre 2017

Plan d’action en faveur du travail social et du développement social 2015

PDF - 1.4 Mo
Plan d’action en faveur du travail social et du développement social 2015

L’actualité du secteur


Explorez le site

Géolocalisation

IRTS Ile-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne
1 rue du 11 Novembre
92123 Montrouge
Tel : 01 40 92 01 02
contact.montrouge@irts-montrouge-neuillysurmarne.eu

IRTS Ile-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne
150 avenue Paul Vaillant Couturier
93330 Neuilly-sur-Marne
Tel : 01 49 44 67 10
contact.neuilly@irts-montrouge-neuillysurmarne.eu

Qui sommes nous

Association fondée en 1900 et déclarée le 26 juillet 1901, elle devient une Fondation reconnue d’utilité publique en 1978. En 1987, la Fondation ITSRS (Institut de travail social et de recherches sociales) est agréée en tant qu’Institut Régional du Travail Soial (IRTS). À partir de novembre 2001, l’ITSRS à Montrouge et l’ISIS à Neuilly-sur-Marne ont été réunis afin de former un seul IRTS sur deux sites regroupant au total près de 1700 étudiants.

Nos partenaires

Ile de France Unaforis

© 2009 fondation-itsrs.org, tous droits réservés