Quelques mots encore / Rapport d’activité IRTS 2010 - 2011

Président de la Fondation : Hugues DUBLINEAU
Directeur général : Jean Christophe PANAS

FONDATION ITSRS
Institut de Travail Social et de Recherches Sociales

IRTS Ile-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne
Institut Régional du Travail Social

1 rue du 11 novembre
92120 Montrouge

3ème partie - Contributions à une pédagogie active

Quelques mots encore

par Marie-Josée Gacogne-Quesnel

Je dirais que tenter de retracer son parcours constitue toujours une aventure, à la fois singulière, sociale et collective, mon parcours personnel n’y échappe pas.

Ce qui m’a toujours guidée c’est ce souci de croiser Culture et Travail Social, de contribuer avec bonheur et ténacité à une élaboration exigeante d’une culture humaniste et professionnelle conjuguant l’approche relationnelle et l’expertise au regard des politiques sociales, d’accorder la technicité et le culturel, de prendre toute la mesure de la réalité des situations et des personnes, d’impulser avec les équipes ce goût de la créativité pour construire ensemble de nouveaux projets qui puissent dynamiser, à notre échelle, le monde complexe et tourbillonnant que nous habitons.

Après un baccalauréat littéraire, l’expérience de mai 1968, un séjour en Angleterre, mes premières études de jardinière d’enfants orientées vers les enfants handicapés, un long passage en librairie spécialisée dans les livres pour enfants, un travail et un accompagnement inoubliables de quelques années comme éducatrice de jeunes enfants dans un service de pédiatrie générale et d’oncologie pour enfants, ma première année comme formatrice auprès de futurs EJE, puis très vite cette immersion auprès d’étudiants de différentes filières en voie directe, en situation d’emploi, enfin un retour dans le champ de la petite enfance en tant que Responsable de Pôle… Voici quelques jalons importants qui ont marqué mon parcours.

Tout en rédigeant ces quelques lignes je mesure la difficulté de retracer son propre itinéraire et de tenter de le transmettre à autrui !

Ce dont je suis consciente et fière, c’est de porter avec d’autres de ma génération l’histoire des professionnels de la Petite Enfance : depuis ma première formation de jardinière d’enfants orientée vers l’enseignement spécialisé avec l’apprentissage et la pratique du matériel Montesori, l’arrivée ensuite du 1er diplôme d’État EJE jusqu’à la dernière réforme de ce diplôme en 2005, reconnaissant les éducateurs de jeunes enfants comme des travailleurs sociaux à part entière.

Quelques réflexions et perspectives qui me tiennent à cœur et que j’avais exprimées, lors de mon pot de départ du 30 novembre 2010 :
- Importance des rencontres humaines, de ceux qui m’ont encouragée ou marquée : Henri Bissonnier, psychopédagogue et pionnier dans le champ de l’éducation spécialisée, Richard Hoggart, anthropologue, auteur d’un ouvrage majeur “La culture du pauvre”, François Laplantine, autre anthropologue, auteur de “De tout petits liens”, Régis Debray, du département de Recherche du mouvement ATD QUART MONDE, ma Directrice de thèse Françoise Cros, spécialiste de l’innovation en pédagogie et des écrits professionnels et tous ceux avec qui je chemine de près ou de loin, avec qui je creuse des puits plus ou moins profonds de solidarité, d’engagement, de connaissance et d’amitié, au fil des jours ; d’où l’importance des “racines et des ailes” comme j’aime à le dire aux étudiants et aux professionnels du social.

- Avec les centres de formation je suis sensible à l’interrogation sur le sens des savoirs et à la façon de les transmettre : les récentes réformes des diplômes d’État, la mise en place des VAE, des sites qualifiants, la réforme universitaire unifiée au niveau européen, tout ceci amène à repenser le sens, les liens entre les différents types de savoirs et leurs croisements. Comment permettre à chaque étudiant d’intérioriser les savoirs de toute nature et d’éviter des attitudes de pur consommateur ? Quel processus à la fois individuel et collectif de formation privilégions-nous et comment l’accompagnons-nous en coresponsabilité avec les intéressés ?

- L’importance de la convivialité à maintenir coûte que coûte, spécialement lorsqu’une institution vit des changements ou est appelée à en vivre dans un monde en mouvement constant.

- Une ouverture indispensable toujours plus grande en direction de l’Europe et l’international, ce qui veut dire une maîtrise de la langue anglaise a minima pour suivre l’actualité de notre secteur.

Il me reste à redire merci à chacun pour le compagnonnage que j’ai mené avec chacun de vous et vous tous et à vous souhaiter un présent et un avenir à vivre dans la confiance et l’inventivité.

Rapports d’activités et pédagogiques


Géolocalisation

IRTS Ile-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne
1 rue du 11 Novembre
92123 Montrouge
Tel : 01 40 92 01 02
contact.montrouge@irts-montrouge-neuillysurmarne.eu

IRTS Ile-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne
150 avenue Paul Vaillant Couturier
93330 Neuilly-sur-Marne
Tel : 01 49 44 67 10
contact.neuilly@irts-montrouge-neuillysurmarne.eu

Qui sommes nous

Association fondée en 1900 et déclarée le 26 juillet 1901, elle devient une Fondation reconnue d’utilité publique en 1978. En 1987, la Fondation ITSRS (Institut de travail social et de recherches sociales) est agréée en tant qu’Institut Régional du Travail Soial (IRTS). À partir de novembre 2001, l’ITSRS à Montrouge et l’ISIS à Neuilly-sur-Marne ont été réunis afin de former un seul IRTS sur deux sites regroupant au total près de 1700 étudiants.

Nos partenaires

Ile de France Unaforis

© 2009 fondation-itsrs.org, tous droits réservés