Un dispositif innovant à l’IRTS pour les formations professionnelles de niveau III

Par Jacques RIFFAULT, Directeur des Études

IRTS - Site de Neuilly-sur-Marne - Rentrée 2011La rentrée, placée sous de nouveaux auspices, pour les étudiants des filières assistant de service social, éducateur de jeunes enfants et éducateur spécialisé s’est déroulée le 1er septembre 2011 en présence des partenaires de l’Université Paris 13.

L’IRTS propose aux étudiants, à partir de la rentrée de septembre 2011, de préparer à la fois le Diplôme d’État qu’ils ont choisi et en même temps, sans augmentation du temps de formation, une licence universitaire complète ou partielle dans différents domaines.
Un choix de parcours universitaire est donc proposé aux étudiants entrant en formation professionnelle d’assistant service social, d’éducateur spécialisé ou d’éducateur de jeunes enfants.
Ce choix s’effectuera après une première année en tronc commun pour tous les métiers, et en fonction du projet individuel de l’étudiant.
Ce dispositif concerne les deux sites - Montrouge et Neuilly-sur-Marne - de l’IRTS qui a choisi de le mettre en œuvre dans un partenariat étroit avec l’Université Paris 13, remarquée par son engagement et sa sensibilité aux problèmes sociaux depuis sa création en 1970.

** Le travail social a changé…

Exercer le métier de travailleur social aujourd’hui peut vouloir dire aussi bien travailler auprès de personnes souffrant de maladie mentale, s’occuper de problèmes de délinquance au niveau d’un quartier, monter des projets d’éducation à la parentalité sur une ville, travailler dans un foyer d’hébergement ou dans une maison d’enfants à caractère social, assurer le suivi d’enfants placés… pour ne prendre que quelques exemples.
Les situations sont devenues plus complexes et demandent de plus en plus de compétences précises dans des domaines d’intervention très différents les uns des autres.

** … la formation doit aussi changer

Tirant les conséquences de ces changements dans la réalité des métiers, et dans le souci de trouver une meilleure adéquation entre les besoins d’aujourd’hui et les compétences acquises et développées durant la formation, l’IRTS propose désormais, pour une formation professionnelle conforme aux référentiels, quatre possibilités de parcours débouchant chacun, en même temps qu’au Diplôme d’État, sur un diplôme universitaire, délivré par l’Université Paris 13.

Un parcours à dominante Administration Économique et Sociale

Robert Etien, Doyen de la Faculté de droit sciences politiques et sociales de l'Université Paris 13Proposé par l’IRTS depuis longtemps, ce parcours garde toute sa pertinence. Parcours équilibré comprenant des enseignements dans la plupart des disciplines - économie, droit, gestion, sociologie, psychologie - intégrant les apprentissages professionnels, il donne les moyens de comprendre des situations complexes et de connaître les possibilités existantes pour les faire évoluer dans un sens favorable à l’usager. Il sensibilise aux organisations et à la gestion et donne un socle solide pour les étudiants qui souhaiteraient par la suite devenir de futurs responsables, Directeurs, chefs de service…

Mené à son terme, ce parcours débouche sur une licence Administration Economique et Sociale qui ouvre aussi bien aux différents concours d’accès aux responsabilités dans la fonction publique, qu’au second cycle universitaire Master 1 et 2.

Un parcours à dominante Clinique

Christine Arbisio, département psychologie Paris 13Les métiers du travail social sont des métiers de relation et les capacités relationnelles sont une des compétences principales que tous les étudiants doivent avoir.

Sur certains lieux d’activité accueillant certains publics combinant aide, éducation et soin : psychiatrie, travail éducatif auprès d’enfants ou de personnes gravement handicapées, pédiatrie, mais aussi personnes adultes en grande détresse ou précarité… on peut allonger la liste. Ces compétences constituent le cœur même du métier.
La formation se doit de préparer les étudiants qui le désirent à ce travail de relation dans des situations souvent humainement éprouvantes, et dans lesquelles les capacités de compréhension d’autrui et de soi-même sont mises à l’épreuve.

C’est ce que propose le parcours Clinique, par une formation à dominante psychologique débouchant à terme sur la validation des deux premières années universitaires de psychologie qui ouvre aussi bien à une entrée en troisième année de licence de psychologie, qu’aux divers perfectionnements professionnels indispensables pour travailler dans ces situations aux confins de l’éducation, de l’aide et du soin.

Un parcours à dominante Sciences Sociales et Santé

Pr Antoine Lazarus, faculté de Médecine Paris 13Ce parcours prépare les étudiants qui le désirent, et quel que soit le métier choisi, à intervenir sur les questions de santé publique et à favoriser l’articulation du sanitaire et social dont nous savons qu’elle est un enjeu professionnel majeur.

Mené à son terme, ce parcours débouche sur une licence Sciences Sociales et Santé. Il ouvre ensuite aussi bien à une spécialisation dans le domaine par un Master management des organisations sanitaires et sociales qu’aux différents concours d’accès aux responsabilités dans la fonction publique.

Un parcours à dominante Sociologie et Science Politique [1]

Il prépare les futurs travailleurs sociaux à travailler avec les élus locaux engagés dans la mise en œuvre des politiques publiques à leur échelon de responsabilité. Collaborer avec les élus, initier des projets susceptibles de retenir l’attention des décideurs politiques, travailler en réseau, ces compétences ne s’improvisent pas et supposent une connaissance approfondie de ce que sont les ressorts de la vie politique aux différents échelons de décision.

C’est ce que propose ce parcours qui débouche sur une licence Sociologie et Science Politique et ouvre sur le deuxième cycle universitaire ainsi que sur les fonctions nouvelles et les nouveaux métiers de l’action sociale.

** Une première année remaniée

Jacques Riffault, Directeur des études IRTSAfin de permettre un choix de parcours éclairé et réfléchi, l’essentiel de la première année, organisée en tronc commun, est désormais réorienté dans une triple perspective :

Découvrir les métiers et la diversité des formes d’action sociale et de travail social

Les étudiants sont invités après deux mois de formation à l’Institut à effectuer un stage collectif d’une durée de huit semaines. Les groupes sont composés de six à huit étudiants inscrits dans les trois filières assistant service social, éducateur spécialisé et éducateur de jeunes enfants. Au cours de ce stage, il s’agit principalement pour l’étudiant de :

  • comprendre l’ancrage territorial de l’action
  • s’initier au travail en équipe pluri-professionnelle
  • s’initier à une posture de recherche
  • apprendre à rendre compte de son travail

Les étudiants sont accompagnés dans cette première expérience de stage par un professionnel référent de site qualifiant, et au niveau de l’IRTS par un formateur.

Découvrir les connaissances à acquérir pour augmenter ses capacités de compréhension de situations professionnelles

La première année est celle des introductions :

  • comprendre de quoi il s’agit dans telle ou telle discipline enseignée, et en quoi elle contribue à une meilleure détermination de l’action
  • acquérir une méthode de travail
  • commencer à se repérer dans la diversité des conceptions du travail social et dans leur histoire

Se découvrir (ou re-découvrir) soi-même

L’accompagnement individuel et collectif proposé tout au long de la première année a aussi pour fonction de permettre à chacun d’approfondir les motivations pour le métier qu’il a choisi, de les mettre en question, de prendre conscience de ses intérêts, de ses atouts mais aussi de ses éventuelles faiblesses ou limites… il s’agit de favoriser une meilleure connaissance de soi, indispensable pour suivre une bonne formation et plus tard exercer son métier dans le maximum de conscience.

** Un projet individuel de formation

IRTS - Site de Neuilly-sur-Marne - Rentrée 2011Ces trois découvertes doivent permettre à chacun des étudiants d’élaborer un véritable projet individuel de formation se traduisant entre autre par un choix de parcours validé en fin d’année par les responsables de la formation et les partenaires universitaires responsables de chaque parcours.

Photo : Marie Christine Girod - Anne Bernard - Rentrée des étudiants à l’IRTS - Site de Neuilly-sur-marne - Septembre 2011


[1] La licence Sociologie & Science politique n’est plus proposée aux étudiants de l’IRTS depuis la rentrée 2015.

Livres, textes, interventions...


Explorez le site

Géolocalisation

IRTS Ile-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne
1 rue du 11 Novembre
92123 Montrouge
Tel : 01 40 92 01 02
contact.montrouge@irts-montrouge-neuillysurmarne.eu

IRTS Ile-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne
150 avenue Paul Vaillant Couturier
93330 Neuilly-sur-Marne
Tel : 01 49 44 67 10
contact.neuilly@irts-montrouge-neuillysurmarne.eu

Qui sommes nous

Association fondée en 1900 et déclarée le 26 juillet 1901, elle devient une Fondation reconnue d’utilité publique en 1978. En 1987, la Fondation ITSRS (Institut de travail social et de recherches sociales) est agréée en tant qu’Institut Régional du Travail Soial (IRTS). À partir de novembre 2001, l’ITSRS à Montrouge et l’ISIS à Neuilly-sur-Marne ont été réunis afin de former un seul IRTS sur deux sites regroupant au total près de 1700 étudiants.

Nos partenaires

Ile de France Unaforis

© 2009 fondation-itsrs.org, tous droits réservés