Biennales du film d'action sociale





6e Edition Biennale du film d’action sociale 2015


Image de l’affiche - ©Anne Bernard

Bonne nouvelle. La Biennale du film d’action sociale, après avoir eu de grosses difficultés à se mettre en place pour l’Édition de 2013, aura bien lieu en 2015.

Quelques changements toutefois :
- un nouveau partenaire rejoint l’IRTS & l’ETSUP : l’Ecole normale sociale - ENS
- les dates sont modifiées. Depuis 10 ans la Biennale du film d’action sociale avait lieu en février. En 2015, ce sera du mardi 13 au jeudi 15 octobre 2015
- un nouveau lieu pour la Biennale : l’Auberge de jeunesse de Paris Yves ROBERT- PAJOL - 20 esplanade Nathalie Sarraute à Paris 18e
- avec le soutien de la Mairie du 18e - Paris
- avec le soutien de la Maif


Auditorium Auberge de jeunesse Pajol Auberge de jeunesse de Paris Yves ROBERT- PAJOL
©Auditorium - Auberge de jeunesse Pajol & ©Façade - Aude Vogèle

PDF - 1.2 Mo
Programme Biennale 2015

2 programmations en parallèle - de 9h à 17h - avec des films qui abordent les thématiques du secteur social et des questions de société.
Cet événement permet d’articuler formation et culture ; de mettre au travail les représentations sur le handicap, les migrants, la justice, les jeunes, les actions culturelles, le genre, l’histoire...

La presse en parle
Article des ASH du 2 octobre 2015

PDF - 461.7 ko
ASH - Biennale du film d’action sociale 2 octobre 2015

Juste une précision la Biennale du film d’action sociale est organisée par 3 écoles : l’IRTS Ile-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne, l’ETSUP et l’ENS.

La radio web Le trottoir d’à côté

Xavier CrombéEn direct depuis la 6e Biennale du Film d’action sociale, Xavier CROMBE reçoit Edouard CUEL, Vincent CUEL et Gaël BRETON, l’équipe du film Une vie normale – 1er Prix Unaforis – ainsi que le réalisateur Olivier COUSIN pour Un toit sur la tête. Du cinéma à écouter pour le plaisir et la curiosité.

Le trottoir d'à côté

Ecouter l’émission

Le blog Les dessous de la Biennale


Il a été réalisé par un groupe d’étudiants de l’IRTS.
Atelier blog [1] encadré par Clara IPARRAGUIRRE, réalisatrice de films documentaires et éducation à l’image.
Avec le reportage photos - Atelier [2] encadré par Jean-Luc PAILLÉ, photographe.

6 interviews de réalisateurs : Mika GIANOTTI - Zones d’ombre / Érika HAGLUND - Ces enfants sur mon chemin / Vianney LAMBERT & Vincent REIGNIER - L’homme qui n’a pas d’heure – 2e prix / Rachid OUJDI - Perdus entre deux rives, les Chibanis oubliés – Mention spéciale / Christophe RAMAGE - Hier, la dernière étape - / Françoise ROUMANET - Je vous salue ma rue – Mention spéciale et...
les photos des débats.

Découvrir le blog


Atelier blog - prise de vue Atelier blog - prise de vue

Atelier blog - écriture Atelier blog - souvenir

Palmarès

Prix UNAFORIS
- Une vie normale - Édouard CUEL & Gaël BRETON - 1er prix
- L’homme qui n’a pas d’heure - Vianney LAMBERT & Vincent REIGNIER - 2e prix
- Je vous salue ma rue - Françoise ROUMANET - Mention spéciale
- Perdus entre deux rives, les Chibanis oubliés - Rachid OUJDI - Mention spéciale

Prix Encouragement MAIF - Compétition 1er film / film d’atelier
- Vies d’ici, vues d’ici - Collectif - Le personnel du Foyer de vie de la Maison d’accueil spécialisée Saint-Louis de Villepinte dans le cadre des Observatoires documentaires, sous la direction du réalisateur Philippe TROYON - 1er prix
- Murmures - Jérôme MARTIN - 2e prix
- Ion - Olivier MAGIS - Mention spéciale
- Mais je le dis pas… - Djamal AMMARI - Mention spéciale

Programme 1 - Auditorium

** Mardi 13 octobre 2015

9h00 - Accueil


Accueil Accueil

9h15 - Ouverture
- Chantal Goyau, directrice générale de l’ETSUP
- Hervé Létang, directeur général de l’IRTS
- Martine Trapon, directrice générale de l’ENS Paris

Présentation du comité de sélection
- Anne Bernard, documentaliste, présidente du comité de sélection - IRTS
- Marie Christine Girod, directrice artistique de la Biennale - IRTS
- Christine Martin, assistante de service social, titulaire d’un Master de recherche en arts plastiques et sciences de l’art
- Alexandra Meric, ancienne étudiante éducateur de jeunes enfants - IRTS - Excusée
- Hervé Morandeau, formateur - IRTS
- Véronique Valbin, formatrice - ETSUP - Excusée


Eric Santamaria, Martine Trapon, Chantal Goyau & Hervé Létang Martine Trapon, directrice générale ENS Chantal Goyau, directrice générale ETSUP

Vivant !10h30 - Vivant ! - Hors compétition
Vincent BOUJON - 2014 - Documentaire - 80’
Sur les terrains d’un aérodrome, cinq garçons séropositifs se retrouvent dans l’attente à la fois d’un bref instant et d’un grand moment. Ensemble, ils vont apprendre à sauter en parachute. Entre les leçons, ils parlent d’amour. À mille lieues des carcans et des stéréotypes qui entourent le VIH, c’est à travers des situations cocasses et des discussions sans détour qu’ils dévoilent leurs inquiétudes et leurs espoirs. Au cours de cette aventure humaine, la solidarité et les émotions sont encerclées par le vaste horizon.
Débat en présence de Vincent BOUJON, réalisateur.


Le public - Film Vivant ! Vincent Boujon

Animation de la matinée - Eric Santamaria - ETSUP

13h45 - Accueil
Ces enfants sur mon chemin14h00 - Ces enfants sur mon chemin - En compétition
Érika HAGLUND - 2014 - Documentaire - 48’
Élana, Mathis, Camille et Ulysse font partie d’une classe spécialisée dans une école primaire. Ils ont entre 7 et 12 ans et ont des difficultés intellectuelles diverses. Pour eux, chaque apprentissage est une lutte, parfois douloureuse, entre soi et les autres, entre soi et soi. Mais en dehors de la classe, parfois, leur corps d’enfant se laisse aller, ils s’abandonnent…
Débat en présence d’Érika HAGLUND, réalisatrice.


Érika Haglund Stéphane Petricca & Érika Haglund

Hier la dernière étape15h30 - Hier, la dernière étape - En compétition
Christophe RAMAGE - 2014 - 15’
Un personnage, la voix de Patrick Timsit, soliloque sur un univers graphique fantasmagorique. Sa maladie provoque la perte de ses repères, il chemine dans ses pensées par flashbacks. L’intériorité croise parfois le réel par le prisme de la maladie. Le personnage est bien réel pourtant, ses souvenirs l’amènent à une forme de résolution de son passé ; parfois, il accepte une communication avec l’autre.
Un troublant voyage dans le monde de la maladie d’Alzheimer.
Débat en présence de Christophe RAMAGE, réalisateur.


Christophe Ramage Interview par les étudiants de l'atelier Blog

Logtemps après - Martine et Bérénice16h00 - Longtemps après - Martine & Bérénice - En compétition
Brigitte LEMAINE - 2014 - Documentaire - 34’
Il est insupportable d’être aimée.
Ce que ces deux femmes vont nous raconter c’est que le traumatisme sexuel plombe pour de longues années. Elles nous feront entrevoir que ce traumatisme grave, souvent répété et non révélé a des conséquences importantes sur l’enfant lui même et sur l’adulte qu’il va devenir mais aussi sur le système familial et social. Mais avant tout elles témoignent pour aider les autres victimes à surmonter le traumatisme et éclairer les professionnels qui souhaitent leur apporter des soins et un accompagnement adapté.
Extrait d’une série documentaire de Brigitte Lemaine qui comprend 11 films de 22 à 35 minutes - 8 témoignages et 3 analyses de spécialistes.
Débat en présence de Brigitte LEMAINE, réalisatrice & Martine.


Brigitte Lemaine Logtemps après - débat Stéphane Petricca

Animation de l’après-midi - Stéphane Petricca - IRTS

** Mercredi 14 octobre 2015

9h00 - Accueil
le sexe de mon identité9h15 - Le sexe de mon identité - En compétition 1er film / film d’atelier
Clara VUILLERMOZ - 2012 - Documentaire - 52’
Au CHU de Lyon, une équipe de médecins prend en charge des patients dont l’unique pathologie est de ressentir une inadéquation entre leur corps et leur identité. Ces personnes sollicitent les médecins pour changer de sexe. Pier, Léo, Valérie, Bambi, dévoilent chacun à leur manière cette nécessaire transition et son retentissement sur leur vie. Des trajectoires singulières, des médecins qui s’interrogent… Ce documentaire questionne une problématique d’identité complexe, qui nous bouscule et nous interroge sur les fondements de nos stéréotypes sexuels.

30% d’Humains ? - Film d’atelier Hors compétition
Sarah JABELY, Lucie LEGER, Gaëtane ROBINET, Laura SEIGNÉ & Cécile VANNSON, étudiantes éducateur spécialisé à l’ETSUP ; accompagnées par Stéphane ARNOUX, réalisateur - 2015 - Documentaire - 11’
Le 13e à Paris. Des bruits de voitures, des rires, une parole de femme... C’est la rencontre à hauteur de trottoir entre cette femme sans domicile et "les minettes" comme elle les appelle...
Débat en présence des étudiantes.


Etudiantes de l'ETSUP, réalisatrices & Gilles Garcia Laura Seigné & Sarah Jabely, co-réalisatrices

Gaëtane Robinet, co-réalisatrice Cécile Vannson, co-réalisatrice

Luce Leger, co-réalisatrice Public

Papé10h40 - Papé - En compétition 1er film / film d’atelier
Nicolas POLIXENE - 2015 - Fiction - 17’
Nous sommes en Guadeloupe, une petite maison de bois au bord de mer habitée par Papé, un pêcheur attaché aux traditions. Un film qui parle de la place de la personne âgée, de la filiation, de l’absence…
Débat en présence Nicolas POLIXENE, réalisateur.



Nicolas Polixene Gilles Garcia

Ion11h05 - Ion - En compétition 1er film / film d’atelier - Mention spéciale
Olivier MAGIS - 2013 - Documentaire - 57’
La vie d’Ion se résume sous la bannière d’un seul mot : la résilience. Il a perdu la vue dans sa prime enfance. Une fois devenu un jeune adulte, opposant à la dictature roumaine, il s’échappe, traversant les frontières et finit par arriver en Belgique. Une histoire époustouflante racontée avec sérénité.
Aujourd’hui, son métier n’est pas banal… sa vie, sa lecture du monde… montrent comment il transforme au quotidien le handicap en compétence.
Débat en présence Olivier MAGIS, réalisateur.


Olivier Magis & Gilles Garcia Olivier Magis

Animation de la matinée - Gilles Garcia - ETSUP

13h45 - Accueil
Je vous salue ma rue14h00 - Je vous salue ma rue - En compétition
Françoise ROUMANET - 2014 - Documentaire - 52’ - Mention spéciale
Ce film est l’aboutissement d’un travail étalé sur 3 ans, dont 2 ans de maraudes, pendant lesquels la réalisatrice a suivi les équipes mobiles de soins et tissé des liens réguliers avec les grands exclus. L’exclusion et la souffrance psychique sont-elles des données inévitables de la modernité ? Quelle hospitalité notre société fait-elle à la folie ?
Autour de ces situations, de ces questions, des intervenants parlent de leur expérience de terrain et de l’inadéquation des moyens face à un problème de santé publique.
Débat en présence de Françoise ROUMANET, réalisatrice.


Françoise Roumanet Interview par les étudiants de l'atelier Blog

Mais je le dis pas15h10 - Mais je le dis pas… - En compétition 1er film / film d’atelier - Mention spéciale
Djamal AMMARI - 2013 - Documentaire - 11’
Des collégiens témoignent de la difficulté à s’intégrer dans un milieu ordinaire, des étiquettes et des mots qui peuvent coller, de la difficulté de s’en défaire. Ils sont élèves d’unités localisées pour l’inclusion scolaire - Ulis - et de sections d’enseignement général et professionnel adapté – SEGPA. Le regard de l’autre, le regard sur l’autre recèlent des préjugés, de la méfiance et parfois du mépris.
Un projet de 2 films réalisés avec de jeunes collégiens de sections différentes – ordinaires ou spécialisées – et qui a permis la rencontre.
Débat en présence d’Anne DELOUVRIÉ, enseignante et Marc TROLLÉ proviseur - collège de Lille.


Louisette Badie Marc Trollé & Anne Delouvrié

une vie normale15h50 - Une vie normale - En compétition
Édouard CUEL & Gaël BRETON - 2015 - Documentaire - 56’ - 1er prix
Vincent est un jeune homme de 21 ans. Il est trisomique. Il aimerait travailler comme tout le monde, vivre de façon autonome et avoir une histoire d’amour. Son père Édouard l’accompagne vers cette indépendance qu’il désire tant. Dans quelle mesure est-il possible pour Vincent de voler de ses propres ailes ? La société est prête à l’accepter ? Un parcours fascinant.
Débat en présence de Vincent et d’Édouard CUEL & Gaël BRETON, réalisateurs.


Débat avec la salle - Une vie normale Edouard & Vincent Cuel

Gaël Breton Edouard Cuel

Animation de l’après-midi - Louisette Badie - IRTS

** Jeudi 15 octobre 2015

9h00 - Accueil
Etranges étrangers9h15 - Etranges étrangers - Hors compétition
Marcel TRILLAT & Fréderic VARIOT - 1970 - 58’
Ils sont originaires du Mali, du Portugal, d’Algérie, d’Espagne... pour la plupart ce sont des ruraux qui fuient la misère économique, le fascisme... Ils arrivent à la gare d’Austerlitz, accueillis par la police et les taxis, avec dans leur poche une adresse griffonnée.
Ils sont alors environ 3 millions, soit 10% de la population active française.
Une déambulation dans la rue, les bidonvilles, les chantiers... à la rencontre de ces hommes, des politiques, des employeurs, des français... Un regard sur la situation des étrangers d’il y a presque 50 ans, complémentaire au film Des étrangers dans la ville [3].

La bataille de l'eau noire10h50 - La Bataille de l’Eau Noire - Hors compétition
Benjamin HENNOT - 2015 - Documentaire - 75’
La Bataille de l’Eau Noire raconte la lutte victorieuse des habitants d’une petite ville de Belgique contre un projet de barrage insensé en 1978. Un récit choral qui nous communique l’intensité d’un mouvement populaire exemplaire. Un fragment de l’Histoire de la société civile, raconté par ceux et celles qui l’ont faite.



Hervé morandeau Auberge de jeunesse de Paris Yves ROBERT- PAJOL - Extérieur

Animation de la matinée - Hervé Morandeau - IRTS

13h45 - Accueil
14h00 - Carte blanche à André Campana

Présenter André Campana n’est pas aisé. Son parcours est riche d’expériences. On peut dire que s’’il a eu la bougeotte, c’est qu’il est têtu… c’est le parler vrai et l’information au service de la citoyenneté qui l’intéressent.
Pour simplifier on peut dire qu’André Campana est un journaliste documentariste qui a un parcours historique à la télévision française.
Amateur d’art, il peut vous guider le temps d’une visite de sa collection personnelle. Il prépare d’ailleurs un catalogue qui aura pour titre L’art du soulèvement dont les œuvres vont résonner avec des éléments de sa propre vie.

La télévision
Après avoir débuté dans la presse écrite au journal le Figaro – qu’il quittera en 1975 lorsque Robert Hersant en a pris le contrôle – il fut l’un des créateurs avec Michel Bassi et Alain Duhamel de la 1re émission de débat politique en France en 1970 : A armes égales [4]. Il est ensuite responsable de collection puis rédacteur en chef du magazine VENDREDI, célèbre magazine de FR3 de 1976 à 1985.
Exclu 2 fois de la télévision nationale, André Campana s’intéresse alors aux télévisions locales dont il a été l’un des pionniers en créant en 1987 TV8 Mont-Blanc – 1re des télévisions départementales –, puis en étant opérateur de la télévision TLM – Lyon –, puis en créant Antilles Télévision.

L’étude de l’opinion - enquête qualitative audiovisuelle
Les pouvoirs publics ne donnant pas les moyens réglementaires à la télé locale de trouver son financement, André Campana jette l’éponge et se tourne vers une activité de communication qui a toujours été une ligne directrice de son parcours : l’expression citoyenne. Il crée, avec Jean-Charles Eleb, une entreprise d’étude de l’opinion à base d’enquête qualitative audiovisuelle. Des milliers d’entretiens avec les Françaises et les Français depuis 30 ans sur la manière dont ils voient l’avenir et ce qu’il faudrait faire pour améliorer la situation. En 2012, l’entreprise est vendue aux salariés, pour assurer la pérennité de l’emploi et du concept.

Les films documentaires
André Campana a co-réalisé plusieurs documentaires parmi lesquels en 1995, Le Combat de Serge Klarsfeld. Des crimes nazis à la responsabilité française [5]. Un portrait de Beate et Serge Klarsfeld diffusé sur France2. Suite à ce travail de fond sur la Shoah, Gloria et André Campana entreprennent en 2008 une enquête sur la question qui fait alors l’objet d’une polémique publique : La Corse peut-elle être qualifiée d’Ile des Justes  ? En 2010, ils tournent une première séquence sur l’hommage rendu au village de Canari, dans le Cap Corse, par l’association Villages de France. Ce sera la 1re scène du documentaire.

Programme Carte blanche André Campana

Corse, Ile des Justes ?14h00 - Corse, Ile des Justes ?
André et Clémentine CAMPANA - 2013 - Documentaire - 52’
En 1941, s’intensifie la politique anti-juive. Comme toutes les préfectures, la Corse reçoit les ordres du gouvernement de Vichy de rafler dans un premier temps les juifs étrangers, en zone libre, puis en zone occupée. Mais alors pourquoi la Corse est-elle le seul département de France qui n’a arrêté ni déporté de juifs, sauf peut-être un, accidentellement, comme le dit l’avocat et historien, Serge Klarsfeld ?
André et Clémentine Campana parcourent la Corse à la rencontre des témoins qui parlent d’hospitalité, croisent les récits avec les éléments d’archives, remontent l’histoire jusqu’au siècle des lumières et Napoléon. Un fait qui méritait d’être connu.

Enquête cheminots - projet industriel de la SNCF 15h00 - Enquête cheminots - projet industriel de la SNCF
André CAMPANA - Agence Campana-Eleb-Sablic - 2002 - 33’
Il est assez normal pour toute organisation, de partir d’une évaluation de l’existant pour construire l’avenir. Des méthodes d’analyse quantitative sont généralement les plus utilisées. L’agence Campana-Eleb-Sablic s’est spécialisée dans l’accompagnement du changement. Elle travaille depuis 1985 sur l’opinion interne et externe, au moyen d’enquêtes filmées qualitatives demandées par les entreprises privées ou publiques, associations, administrations, collectivités territoriales...
Il y a 13 ans, des forums étaient organisés pour construire le projet stratégique de la SNCF. Le film L’enquête cheminots commandité par la SNCF est projeté ; départ de l’animation du débat. Les salariés et Louis Gallois, président de la SNCF vont ensuite débattre pendant 3 heures.
Pour le film, André Campana et son équipe ont posé 2 questions à 380 salariés. Quelle est la question la plus importante pour le forum ? Que faut-il garder ou changer en priorité dans l’entreprise ? Les réponses vont naturellement aborder les notions de service public, d’ouverture des marchés, de rentabilité, de dialogue social… mais c’est surtout le parler vrai au service d’une médiation citoyenne dans l’entreprise qui est recherché… et en 30 ans d’enquête, André Campana, précise que ça n’est jamais la question des salaires qui arrive en premier…

Débat en présence d’André Campana.


André Campana André Campana & Marie Christine Girod

André Campana Marie Christine Girod

16h00 - Palmarès et clôture de la Biennale du film d’action sociale


Marie Christine Girod Remise des prix - Biennale 2015

- Remise des prix du Concours Image pour l’affiche par Hugues Dublineau, Président de la Fondation ITSRS
En présence d’Anne Bernard - 1er prix - et de Yacine Beghdadi, Witney Feller, Anh Minh Le, Coralie Normand, Alexandre Potier et Maely Thevenin, jeunes de l’IME Léopold Bellan de Bry-sur-Marne (94) accompagnés par Mireille Gourdin animatrice de l’atelier - 2e prix.


Bernard Bosc , Martine Trapon & Solène Tranchant Hugues Dublineau, Président du jury & Marie Christine Girod

Jeunes de l'IME Léopold Bellan de Bry-sur-Marne (94) accompagnés par Mireille Gourdin animatrice de l'atelier - 2e prix Jeunes de l'IME Léopold Bellan

- Remise des Prix Encouragement Maif par Dominique Galatola, Président du jury
En présence de Bernard Bosc, mandataire du conseil d’administration de la MAIF.


Bernard Bosc, Marine Deshayes, Daniel Frisoni & Stanley Jacquet Dominique Galatola & Béatrice Argentin, directrice du foyer de la MAS Saint-Louis

- Présentation du jury UNAFORIS & remise des prix films en compétition par André Campana
Président du jury : André Campana, journaliste, écrivain, animateur-producteur de télévision, ancien directeur d’une agence d’information et de médiation spécialisée dans l’expression citoyenne
Thierry Delorme, éducateur spécialisé
Marina Galimberti, Rapsode Production
Chantal Goyau, directrice générale de l’ETSUP


Marina Galimberti, André Campana & Françoise Roumanet Rachid Oujdi

Vianney Lambert André Campana & Vincent Reignier

Thierry Delorme & Chantal Goyau Gaël Breton & Édouard Cuel

En présence de Nathalie Bourguet, chargée de mission à UNAFORIS, coordinatrice de la Commission Image & Daniel Frisoni, directeur des Rencontres documentaires - 21e Festival du film d’action sociale - février 2016.


Nathalie Bourguet Daniel Frisoni

Animation de l’après-midi - Marie Christine Girod - IRTS

Programme 2 - Salle séminaire

** Mardi 13 octobre 2015

9h00 - Accueil
9h15 - Ouverture
Marie Christine Girod, directrice artistique de la Biennale du film d’action sociale.

Présentation du jury Prix encouragement Maif.
- Dominique Galatola, inspecteur Jeunesse et sport, chef de projet - Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale d’Ile-de-France
- Marine Deshayes, étudiante éducateur spécialisé
- Daniel Frisoni, directeur du festival du film d’action sociale IRTS de Lorraine
- Stanley Jacquet, Président de l’ETSUP

Murmures9h30 - Murmures - En compétition 1er film / film d’atelier
Jérôme MARTIN – 2014 – Documentaire - 60’ - 2e prix
Une unité de l’hôpital psychiatrique du Vinatier, près de Lyon. Des ombres, des silhouettes, hantent les couloirs… Si on veut bien s’approcher, dépasser la crainte instinctive que suscite la maladie mentale, on pourra découvrir des hommes et des femmes que la folie soustrait à notre monde commun.


Des étrangers dans la ville11h00 - Des étrangers dans la ville - Hors compétition
Marcel TRILLAT – 2014 – Documentaire - 69’
Chaque année, des milliers d’hommes et de femmes venus de tous les horizons de la planète tentent d’obtenir le droit de vivre et de travailler en France. Nous les avons filmés dans tous les lieux où se heurte leur espérance d’une vie meilleure et où se joue leur avenir. Leur unique objectif, obtenir à tout prix un petit rectangle de plastique bleu et rose, la carte de séjour, leur visa pour une vie normale.
Débat en présence de Marcel TRILLAT réalisateur & Camille GILET productrice.


Marie Christine Girod, Stanley Jacquet & Daniel Frisoni - Présentation du Jury Marcel Trillat

Marcel Trillat Marcel Trillat, rencontre avec les spectateurs

Animation de la matinée - Edith Bellon - IRTS

13h45 - Accueil
Vies d'ici, vues d'ici14h00 - Vies d’ici, vues d’ici - En compétition 1er film / film d’atelier - 1er prix
Collectif – Le personnel du Foyer de vie de la Maison d’accueil spécialisée Saint-Louis de Villepinte dans le cadre des Observatoires documentaires, sous la direction du réalisateur Philippe TROYON - 2012 - Documentaire - 58’
Vies d’ici, vues d’ici est un agencement de moments de vie et de paroles, une immersion sensible dans le monde du handicap. Il montre le quotidien de personnes handicapées accueillies en maison d’accueil spécialisée. Le témoignage des parents et des tuteurs nous éclaire, nous questionne, sur l’annonce du handicap, la vie quotidienne, le regard de l’autre…
Débat en présence de Philippe TROYON & des professionnels du collectif.

Du coeur au ventre15h35 - Du cœur au ventre - Hors compétition
Pierre-François LEBRUN - 2014 - Documentaire - 70’
À Nantes, le restaurant social Pierre Landais accueille toute l’année des femmes et des hommes en situation de précarité. Au-delà de la simple activité de restauration, il est devenu un lieu d’innovation dans la lutte contre la disqualification sociale et culturelle où l’on peut rompre son isolement et retrouver l’estime de soi. Chronique à hauteur d’homme, ce film est le récit d’un séjour d’une année à la rencontre des accompagnés et des professionnels.
Débat en présence de Thierry GASNIER producteur.


Philippe Troyon & le collectif MAS Saint-Louis - Villepinte Philippe Troyon & le collectif MAS Saint-Louis - Villepinte

Animation de l’après-midi - Céline Coulon - IRTS

** Mercredi 14 octobre 2015

9h00 - Accueil
A ceux qui viennent après nous9h15 - À ceux qui viennent après nous - En compétition
Élie ROUBAH - 2013 - Documentaire - 52’
Kovel est une ville moyenne d’Ukraine. Elle possède une fabrique de vêtements, un musée et une chaîne de télévision locale. Soixante-dix ans après la Shoah, Eve Buchwald se rend à Kovel, ville dont sa famille maternelle est originaire. Avec elle, nous entreprenons ce voyage, dans un va-et-vient entre le passé et le présent, avec les vivants et les morts. Cette enquête nous mène sur les traces des Juifs de Kovel, là où ils vécurent, là où ils furent assassinés.

Turbulences10h35 - Turbulences - En compétition 1er film / film d’atelier
David BOUDIGOU, Marie ROBINEAU, Soraya SEKKOURI & Benjamin VARRON - Étudiants Master de la Chaire d’économie sociale et solidaire de l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée - 2012 - Documentaire -12’
"Nul n’est inemployable" est le crédo du Chapiteau des Turbulents. Turbulences ! est une compagnie de recherche théâtrale, vocale et de langage multimédia avec des personnes présentant des difficultés d’intégration sociale et troubles de la communication, notamment autisme et troubles apparentés. Un établissement et service d’aide par le travail – ESAT – espace de création artistique.
Débat en présence de Marina GALIMBERTI, intervenante vidéo - Chaire de l’ESS - Université Paris-Est Marne-la-Vallée & Soraya SEKKOURI-NAURA, étudiante MIESS.

Un toit sur la tête11h05 - Un toit sur la tête - En compétition
Olivier COUSIN - 2015 - Documentaire - 52’
À Toulouse, face au désengagement de l’État en matière de logement social, une quarantaine de fonctionnaires de la veille sociale ont créé le GPS – Groupement pour la défense du travail social – en dehors de leur cadre de travail. Ce collectif se mobilise pour apporter des solutions concrètes aux laissés pour compte. Assistantes de service social, infirmières ou agents EDF… qui mettent en place des solutions alternatives d’hébergement. L’histoire de femmes et d’hommes qui ont choisi de s’investir au quotidien pour une société plus équitable et solidaire.
Débat en présence d’Olivier COUSIN, réalisateur.


Marina Galimberti & Soraya Sekkouri-Naura

Animation de la matinée - Hervé Morandeau - IRTS

13h45 - Accueil
Gueule de loup14h00 - Gueule de loup - En compétition 1er film / film d’atelier
Alice VIAL - 2014 - Fiction - 24’
Élisa habite seule avec sa mère, Jeanne, dans un hameau des Alpes-de-Hautes-Provence, à flanc de rocher. La petite fille supporte mal les absences prolongées de sa maman qui fait des ménages de nuit à Gap. L’enfant comble sa solitude avec une marionnette à gueule de loup qu’elle tient toujours gantée à son avant-bras.
Débat en présence d’Alice VIAL, réalisatrice.

J.M. Mondésir14h40 - J.M. Mondésir - En compétition
Alice COLOMER 2012 - Fiction - 24’
Quartier de la Butte-Rouge à Châtenay-Malabry. Une cité aux airs d’amphithéâtre qui s’apprête à accueillir un sacrifice. En 2002, Georges Mondésir, meurt suite à une intervention de police. Il est fou, ou simple d’esprit, face au policier, Mondésir c’est l’Autre. Et ce qui intéresse Alice Colomer c’est ce qui se rejoue d’une lutte ancestrale dans ce duo. Ce n’est jamais un documentaire sur cette mort. C’est le ballet, dont seule la caméra a la liberté de s’échapper. Il naît de ce film une impression juste qu’il s’est passé quelque chose.
Débat en présence de Jean- Philippe M’PENG comédien.

Les fils de la terre15h30 - Les Fils de la terre - Hors compétition
Édouard BERGEON -2013 - Documentaire - 87’
29 mars 1999. Christian, mon père vient d’ingérer des pesticides. Il ne se relèvera pas. Il avait 45 ans et était agriculteur. Jusqu’au bout, mon père s’est battu seul et dans l’indifférence générale pour tenter de conserver son exploitation. Accablé de dettes, menacé de dépôt de bilan, épuisé physiquement et moralement, il a fini par craquer, et s’est donné la mort.
15 ans plus tard, je rencontre Sébastien, 38 ans. Il est éleveur dans le Lot. Durant plus d’un an, j’ai filmé le combat quotidien de Sébastien et de sa famille, leurs espoirs et leurs déceptions.
En France, le suicide des agriculteurs est un phénomène de plus en plus préoccupant. Chaque histoire est singulière, mais un constat plus général s’impose : au delà des difficultés économiques, le monde rural n’est plus en phase avec la vie moderne.


Sylvie Doyon & un acteur du film J.M. mon désir

Animation de l’après-midi - Sylvie Doyon - IRTS

** Jeudi 15 octobre 2015

9h00 - Accueil
Zones d'ombre9h15 - Zones d’ombre - Hors compétition
Mika GIANOTTI – 2011 – Documentaire - 87’
Le président de la Cour d’assises de Saint-Omer prépare et dirige deux procès d’affaires criminelles. Des coulisses à la salle d’audience, des magistrats aux accusés et aux jurés, la réalisatrice donne à voir un exemple de justice en action, vers l’humanité, avec humanité, à travers le portrait d’hommes confrontés les uns aux autres et à eux-mêmes.
Débat en présence de Mika GIANOTTI, réalisatrice.

Veillir à l'ombre11h15 - Vieillir à l’ombre - En compétition
Johanna BEDEAU - 2014 – Documentaire - 59’
Purgeant de longues peines ou incarcérés à un âge avancé, les détenus âgés se retrouvent sans horizon possible. Dans quel avenir peuvent-ils se projeter ? Une maison de retraite ? Un foyer ? Marqués par les années de détention où le temps se fige pour l’esprit mais compte double pour le corps, ils envisagent leur libération. "Vieillir à l’ombre" nous fait partager leurs réflexions, les mondes cerclés d’habitude qu’ils se sont recréés en détention, les liens ténus et bouleversants avec l’extérieur qu’ils sont arrivés à maintenir.
Débat en présence de Marie AGNELY, productrice.


Mika Gianotti, interview par les étudiants Marie Agnely & Martine Trapon

Animation de la matinée - Martine Trapon - ENS

13h45 - Accueil
Perdus entre deux rives. Les Chibanis oubliés14h00 - Perdus entre deux rives, les Chibanis oubliés - En compétition - Mention spéciale
Rachid OUJDI – 2014 – Documentaire - 52’
Ils témoignent, ils sont cinq Chibanis. Ils sont venus d’Algérie, entre 1951 et 1971, seuls, pour travailler en France. Ils prévoyaient, un jour, de repartir au Pays. Ils ont migré d’une rive à l’autre de la méditerranée sans mesurer vraiment la rupture que cela allait provoquer ; rupture d’hier, rupture d’aujourd’hui. Pas complètement d’ici, plus vraiment de là-bas…
Débat en présence de Rachid OUJDI, réalisateur & de Thierry AFLALOU, producteur.

L'homme qui n'a pas d'heure 15h10 - L’homme qui n’a pas d’heure - En compétition - 2e prix
Vianney LAMBERT & Vincent REIGNIER - 2014 - Documentaire - 30’
Dominique traverse la campagne au volant de sa vieille Mercedes. Sa voix gutturale, sortie d’un enregistrement médiocre, égrène les paroles d’une chanson populaire. On le retrouve avec un jeune orthophoniste qui travaille à l’hôpital de Tours et qui développe avec les patients un projet très singulier.
Débat en présence de Vianney LAMBERT & Vincent REIGNIER, réalisateurs.


Rachid Oujdi & de Thierry Aflalou Rachid Oujdi, interview par les étudiants

Gilles Garcia, Vianney Lambert & Vincent Reignier

Animation de l’après-midi - Gilles Garcia - ETSUP

** Les + de la Biennale

Une formation Utiliser les films documentaires et le numérique dans les formations sociales et médico-sociales est organisée par la commission image UNAFORIS, en lien avec la Biennale du film d’action sociale le lundi 12 octobre 2015 à l’ENS.
Découvrir le programme

Programme


Programmation 1 Programmation 2
Mardi 13 octobre 2015 Mardi 13 octobre 2015
Auditorium Salle Bastille Denfert
9h00 Accueil 9h00 Accueil
9h15 Ouverture 9h15 Ouverture
10h30 Vivant ! 9h30 Murmures
11h00 Des étrangers dans la ville
13h45 Accueil 13h45 Accueil
14h00 Ces enfants sur mon chemin 14h00 Vies d’ici, vues d’ici
15h30 Hier, la dernière étape 15h35 Du cœur au ventre
16h00 Longtemps après - Martine & Bérénice
Mercredi 14 octobre 2015 - Complet Mercredi 14 octobre 2015 - Complet
Auditorium Salle Bastille Denfert
9h00 Accueil 9h00 Accueil
9h15 Le sexe de mon identité 9h15 À ceux qui viennent après nous
10h40 Papé 10h35 Turbulences
11h05 Ion 11h05 Un toit sur la tête
13h45 Accueil 13h45 Accueil
14h00 Je vous salue ma rue 14h00 Gueule de loup
15h10 Mais je le dis pas… 14h40 J.M. Mondésir
15h50 Une vie normale 15h30 Les Fils de la terre
Jeudi 15 octobre 2015 Jeudi 15 octobre 2015
Auditorium Salle Bastille Denfert
9h00 Accueil 9h00 Accueil
9h15 Etranges étrangers 9h15 Zones d’ombre
10h50 La Bataille de l’Eau Noire 11h15 Vieillir à l’ombre
13h45 Accueil 13h45 Accueil
14h00 Corse, Ile des Justes ? 14h00 Perdus entre deux rives, les Chibanis oubliés
15h00 Enquête cheminots - projet industriel de la SNCF 15h10 L’homme qui n’a pas d’heure
16h00 Palmarès & Remise des prix 16h00 Palmarès


Inscription

Public
La Biennale du film d’action sociale est ouverte à tout public et plus spécifiquement aux étudiants, professionnels et usagers du secteur social et médico-social.

Tarifs

Il n’y a plus de place disponibles pour le mercredi 14 octobre 2015.

Date limite de réception des inscriptions : vendredi 9 octobre. Les inscriptions se feront sur place du mardi 13 au jeudi 15 octobre 2015.

Inscription à titre individuel - Sans attestation de présence
- inscription pour 3 jours : 40 €
- inscription par journée : 20 € par jour

Inscription au titre de la formation continue - Avec attestation de présence
- inscription pour 3 jours : 150 €
- inscription par journée : 40 € par jour

Inscription groupe
Nous consulter.


PDF - 128.9 ko
Bulletin d’inscription
PDF - 154 ko
Bulletin d’inscription - groupe


Contacts

Inscriptions individuelles
Céline Deslandes - ENS Paris
+33 (0)1 40 38 67 09 - mercredi matin, jeudi et vendredi.
celine.deslandes@ensparis.fr

Inscriptions de groupes
Marie Christine Girod - Directrice artistique Biennale
+33 (0)1 40 92 34 93
inscription.festival@irts-montrouge-neuillysurmarne.eu

Aude Vogele, assistante
IRTS Ile-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne
1 rue du 11 novembre 92120 Montrouge
+33 (0)1 40 92 34 93
Aude Vogele

Lieu

Auberge de jeunesse de Paris Yves ROBERT- PAJOL - 20 esplanade Nathalie Sarraute à Paris 18e

Métro
Auberge de jeunesse de Paris Yves ROBERT- PAJOLLigne 12 - arrêt Marx Dormoy
Ligne 2 - arrêt la Chapelle

Bus
Ligne 65 - arrêt Département / Marx Dormoy
Ligne 35 - arrêt Département / Marx Dormoy
Ligne 60 - Arrêt place Hébert
Ligne 48 - Arrêt Philippe Girard

Stations velib’

Photo - ©Aude Vogèle


Unaforis

Résultats concours "Image pour l’affiche Biennale du film d’action sociale 2015"



1er prix - Anne Bernard - Paris (75)



2e prix - IME Léopold Bellan - Bry-sur-Marne (94)
Atelier animé par Mireille Gourdin. Réalisation : Yacine Beghdadi, Witney Feller, Andréa Hemery, Anh Minh Le, Coralie Normand, Alexandre Pottier & Maely Thevenin.



3e prix - Patrick Quesselaire - Paris (75)

Appel à inscription des films - Terminé

[Découvrir le règlement]    

Règlement
PDF - 277.4 ko
Règlement Biennale du film d’action sociale 2015
Word - 890.2 ko
Formulaire d’inscription film Biennale du film d’action sociale 2015

La Biennale du film d’action sociale 2015 est organisée conjointement par l’IRTS Ile-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne, l’École supérieure de travail social – ETSUP – et l’École normale sociale – ENS.
Elle aura lieu du mardi 13 octobre 2015 au jeudi 15 octobre 2015 à l’Auditorium de l’Auberge de jeunesse Yves Robert – Paris18e.

Art.1- Les créations peuvent prendre différentes formes : film d’animation, prise de parole de personnes, témoignage, fiction, documentaire, jeu, journal personnel, outil de formation ou d’information… sur une question sociale ou sociétale.

Art.2- L’inscription est ouverte à toute création :
- achevée postérieurement au 1er janvier 2010 Pour une date antérieure, le film pourra être présenté hors compétition.
- court métrage d’une durée de 60’ maximum Pour une durée supérieure, le film pourra être présenté hors compétition.
La catégorie pour les films en compétition doit être spécifiée :
- pour la compétition – Prix Biennale du film d’action sociale
- pour la compétition 1er film ou film d’atelier – Prix Encouragement

Une fiche d’inscription dactylographiée doit accompagner chaque film.
Le nombre de films inscrits n’est pas limité.

Art.3- Les créations devront être francophones ou sous-titrées en français.

Art.4- Les créations seront soumises à une sélection par un comité associant des profes-sionnels et étudiants de l’audiovisuel et de l’action sociale.

Art.5- Les copies de sélection et de projection devront être de bonne qualité.

Art.6- Le réalisateur s’engage à autoriser la diffusion de sa création à titre gracieux le jour de la projection et à avoir pris toutes les dispositions nécessaires en matière de droits d’auteur et de droits à la diffusion.

Prix
Art.7- Le comité d’organisation de la Biennale du film d’action sociale compose les jurys.

Art.8- Quatre prix sont décernés par les jurys.
- deux Prix Biennale du film d’action sociale : 1er prix d’une valeur de 1 000 € - 2e prix d’une valeur de 750 €
- deux Prix catégorie Encouragement : 1er prix d’une valeur de 600 € - 2e prix d’une valeur de 350 €

Chaque jury se réserve le droit de décerner une mention spéciale en fonction du critère de qualité.

Droits
Art.9- Les réalisateurs autorisent sans contrepartie les organisateurs – IRTS, ETSUP, ENS – à reproduire et diffuser des photographies et extraits de films dans ses publications, dans la presse, en radio ou sur Internet.

Inscription des films
Art.10- Copies de sélection
- dépôt des copies pour la sélection (support DVD ou clef USB) du mardi 7 avril 2015 au vendredi 5 juin 2015 inclus
- résultat de la sélection à partir du vendredi 10 juillet 2015
- les frais d’envoi sont à la charge de l’expéditeur
- toutes les copies de sélection seront conservées par les centres de documentation et utilisées par les 3 écoles organisatrices dans le strict cadre de leurs activités pédagogiques
- l’inscription des films est gratuite

Festival
Art.11- Le réalisateur – ou une personne mandatée – s’engage à participer au débat avec le public lors de la projection et à être présent lors de la remise des prix.
Les frais de déplacement et d’hébergement ne sont pas pris en charge.

Art.12- Copies de projection
- support du film : Blu-ray ou fichier numérique HD sur clé USB, à défaut DVD
- date limite de dépôt des copies de projection : vendredi 11 septembre 2015
Les frais d’envoi des copies de projection sont à la charge de l’expéditeur.
- date du festival : du mardi 13 octobre 2015 au jeudi 15 octobre 2015
- remise des prix : jeudi 15 octobre 2015 après-midi

Les copies de projection seront restituées au réalisateur (ou une personne mandatée) à l’issue de la projection. Dans le cas exceptionnel de réexpédition de la copie de projection, la responsabilité des organisateurs n’est pas engagée.

Art.13- En cas de problème majeur indépendant de sa volonté, les organisateurs se réservent le droit d’annuler la compétition.

Art.14- La participation à la Biennale du film d’action sociale implique l’adhésion pleine et entière à l’intégralité du présent règlement.

Le Comité de sélection des films
- Anne Bernard, documentaliste , présidente du comité de sélection - IRTS
- Marie Christine Girod, directrice artistique de la Biennale - IRTS
- Christine Martin, assistante de service social, titulaire d’un Master de recherche en arts plastiques et sciences de l’art
- Alexandra Meric, étudiante éducateur de jeunes enfants - IRTS
- Hervé Morandeau, formateur - IRTS
- Véronique Valbin, formatrice - ETSUP

Contact
Marie Christine Girod, directrice artistique de la Biennale
IRTS Ile-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne
1 rue du 11 novembre 92120 Montrouge
+33 (0)1 40 92 34 93
festival.irts@irts-montrouge-neuillysurmarne.eu


Concours Image pour l’affiche - Terminé


Tout le monde peut participer, petits et grands, artiste professionnel ou artiste quand ça nous chante... votre regard nous intéresse.

[Découvrir le règlement]    

PDF - 29.5 Mo
Affiche A3 concours Image pour l’affiche Biennale du film d’action sociale 2015


Règlement

Art.1 - Les créations peuvent prendre différentes formes : photos, dessins, peintures, collages...

Art.2 - Il peut s’agir :
- de créations personnelles
- de réalisations collectives, dans le cadre d’une institution, association, école...

Art.3 - Le format :
- Dessin, collage... : largeur 56 cm x hauteur 22 cm
- Photo : 300dpi minimum. JPG, NEF, PSD

Art.4 - Le nombre de créations proposées n’est pas limité.

Art.5 - Le concours est ouvert à toute création quelque soit sa date de réalisation.

Art.6 - Une présélection de 10 productions est faite par le jury composé de professionnels de l’image et du secteur social :
- Hugues Dublineau, Président de la Fondation ITSRS
- Martine Trapon, directrice de l’ENS
- Philippe Rabagnac, graphiste
- Bernard Bosc, coordinateur actions Maif
- Solène Tranchant, étudiante ETSUP

Art.7 - 3 prix Engagement MAIF seront décernés par le jury.
- 1 prix, d’une valeur de 150 €
- 2 prix, d’une valeur de 100 € chacun

Art.8 - Calendrier :
- dates du concours Image pour l’affiche : du lundi 16 mars au lundi 8 juin 2015 inclus
- résultats : les participants seront informés à partir du lundi 15 juin 2015
- remise des prix : lors de la 6e Edition de la Biennale du film d’action sociale du 13 au 15 octobre 2015 Les lauréats – ou une personne mandatée – s’engagent à participer à la remise des prix. Les frais de déplacement et d’hébergement sont à leur charge

Art.9 - Les créations accompagnées du formulaire d’inscription sont à envoyer par courrier ou transfert numérique – sauf serveur – ou à déposer à l’IRTS. Les frais éventuels d’envoi sont à la charge de l’expéditeur.

Art.10 - Le jury se réserve le droit de ne pas attribuer de prix ou de décerner une mention spéciale en fonction du critère de qualité.

Art.11 - La participation au concours implique l’autorisation, pour les organisateurs du concours, de diffusion à titre gracieux des originaux et des reproductions numériques lors de manifestations, de publications dans la presse ou sur internet. Les originaux seront conservés à l’IRTS.

Art.12 - En cas de problème majeur indépendant de sa volonté, les organisateurs du concours, se réserve le droit d’annuler le concours.

Art.13 - La participation est gratuite. Le formulaire d’inscription est téléchargeable depuis le site internet de chaque organisateur ou disponible sur simple demande.

Art.14 - La participation au concours implique l’adhésion pleine et entière à l’intégralité du présent règlement.

En partenariat avec la MAIF.

Word - 886.1 ko
Formulaire d’inscription concours Image pour l’affiche 2015
PDF - 1.9 Mo
Règlement concours Image pour l’affiche Biennale du film d’action sociale 2015



Contact

Marie Christine Girod, directrice artistique de la Biennale
IRTS Ile-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne
1 rue du 11 novembre 92120 Montrouge
+33 (0)1 40 92 34 93
marie-christine.girod@irts-montrouge-neuillysurmarne.eu


Découvrir la 5e édition de la Biennale du film d’action sociale - 2013

Découvrir la 4e édition de la Biennale du film d’action sociale - 2011

Découvrir la 3e édition de la Biennale du film d’action sociale - 2009


Photos - ©Anne Bernard & les étudiants de l’atelier photo - IRTS 2015


Géolocalisation

IRTS Ile-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne
1 rue du 11 Novembre
92123 Montrouge
Tel : 01 40 92 01 02
contact.montrouge@irts-montrouge-neuillysurmarne.eu

IRTS Ile-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne
150 avenue Paul Vaillant Couturier
93330 Neuilly-sur-Marne
Tel : 01 49 44 67 10
contact.neuilly@irts-montrouge-neuillysurmarne.eu

Qui sommes nous

Association fondée en 1900 et déclarée le 26 juillet 1901, elle devient une Fondation reconnue d’utilité publique en 1978. En 1987, la Fondation ITSRS (Institut de travail social et de recherches sociales) est agréée en tant qu’Institut Régional du Travail Soial (IRTS). À partir de novembre 2001, l’ITSRS à Montrouge et l’ISIS à Neuilly-sur-Marne ont été réunis afin de former un seul IRTS sur deux sites regroupant au total près de 1700 étudiants.

Nos partenaires

Ile de France Unaforis

© 2009 fondation-itsrs.org, tous droits réservés